Lorsqu’on est un amoureux des espaces verts, le jardinage devient un passe-temps favori, voire une passion. On recherche alors les meilleurs moyens pour rendre son jardin unique. Entre l’aménagement, le choix des plantes et leur entretien, la sélection de l’outillage et des équipements adéquats ou encore la création d’un potager, il est facile de se perdre ou de démissionner. Cependant, pour un vrai passionné qui recherche la perfection afin de profiter d’un magnifique jardin tous les jours de l’année, il n’est pas question de rebrousser chemin. Découvrez dans ce guide les 10 choses à faire pour devenir le roi du jardinage et obtenir un jardin parfait.

Délimiter les espaces, une étape à ne pas négliger

Pour un jardin en création, il est primordial de définir un plan de base. Cependant, cette tâche ne requiert pas les talents d’un artiste chevronné. Avec un simple crayon et du papier, vous pouvez organiser l’espace de votre jardin. En effet, il n’est pas question de se laisser à l’improvisation. Votre plan doit pouvoir délimiter les zones suivantes :

  • Les aires de détente ;
  • Les zones de promenade ;
  • Les surfaces de jeux ;
  • Les zones potagères ;
  • Les allées ;
  • Les ponts d’eau…

Il existe de nombreux plans de jardins sur internet qui pourront vous inspirer. Vous trouverez ainsi les schémas des abris de jardin, la disposition adéquate de la piscine et des haies, l’emplacement des plantes, arbustes et arbres…

Choisir minutieusement les végétaux qui doivent peupler le jardin

Entre les fleurs, plantes, arbustes et arbres, il existe une infinité de végétaux que vous pouvez choisir. Tout se résume à une question de goût. Toutefois, les paysagistes conseillent de sélectionner majoritairement les plantes dont le feuillage ne se flétrit pas au fil des saisons. Après la sélection de ces plantes dites persistantes, vous pouvez choisir d’autres plantes enivrantes, esthétiques, gourmandes, parfumées ou grimpantes selon vos envies. Ce sont surtout ces plantes de décoration qui donneront vie et charme à votre jardin. Alors, autant s’appliquer pour choisir les meilleures d’entre elles !

Par ailleurs, lors de la sélection des plantes de votre jardin, vous devez vous renseigner sur la taille qu’elles feront une fois adultes. Ainsi, vous pourrez réserver l’espace nécessaire à chaque plante pour qu’elle grandisse aisément.

Disposer convenablement les plantes dans le jardin

Il est important d’anticiper sur l’harmonie des plantes à mettre sous terre. En effet, pour un jardin soigneux, il faudra que chaque plante soit à sa place. Il faut donc s’assurer que les formes et les couleurs renvoient une certaine symbiose. Pour ce faire, un paysagiste pourra être de bon conseil.

En effet, mettre par exemple sous terre des capucines à l’abri des grands cèdres ne sera pas la meilleure des idées. Sachant qu’il s’agit des fleurs friandes de soleil, le paysagiste pourra considérer le parcours du soleil ainsi que la qualité du sol afin de déterminer l’endroit idéal pour les planter.

Arroser régulièrement le jardin

L’entretien est certainement l’élément fondamental qui procure verdure et esthétique à tout jardin. Pour ce faire, il doit être fait de façon quotidienne. Il serait contre-productif de noyer par exemple le jardin parce qu’on ne voudrait pas revenir l’arroser le lendemain. En effet, un excès d’eau peut favoriser l’apparition des maladies et la prolifération des parasites. L’arrosage doit donc être dosé non seulement en fonction de la saison, mais aussi en fonction de la météo et de l’état de la plante. De cette façon, vous évitez de gaspiller l’eau, votre énergie et votre temps.

Les matinées et les fins de journée sont les périodes les plus propices à l’arrosage pour éviter au maximum l’évaporation. Selon son emplacement, vous pouvez utiliser plusieurs types d’eau pour arroser votre jardin :

  • L’eau des nappes phréatiques, des puits ou des sources d’eau ;
  • L’eau de surface (ruisseaux, rivières, lacs…) ;
  • L’eau de pluie (un système de récupération de l’eau de pluie permet de mieux l’exploiter) ;
  • L’eau de robinet…

 

Entretenir les arbres du jardin

Dans un jardin, l’attention ne doit pas être seulement tournée vers les fleurs. En effet, les arbres et arbustes participent également à l’embellissement de cet espace. Le taillage de ces arbustes ou l’élagage des arbres se fait en fonction des saisons. Il faut faire des taillages réguliers afin d’éliminer les parties sèches ainsi que les bois malades ou morts. Les branches à supprimer devront être cependant choisies avec minutie afin de ne pas dénaturer l’arbre. Cette tâche s’effectue en considérant la silhouette générale de l’arbre ou de l’arbuste. Pour l’élagage, vous pouvez vous servir d’une coupe-branche ou à défaut d’une scie d’élagage. Toutefois, pour les arbres adultes trop grands, il est conseillé de faire appel à un spécialiste.

S’occuper régulièrement des débris végétaux

Après l’entretien des arbres et arbustes, il est évident qu’il faut s’occuper des débris qui en sont nés afin de toujours garder son jardin impeccable. De plus, les feuilles mortes doivent être fréquemment enlevées surtout en automne. L’outil de référence souvent utilisé pour effectuer ces tâches est l’aspirateur souffleur broyeur. Cet appareil multifonction est très pratique pour effectuer un nettoyage parfait. Grâce à son moteur, un courant d’air est généré pour déplacer les débris en vue de les regrouper en des tas. De plus, il dispose de la fonction « aspirateur » qui permet d’aspirer les détritus et feuilles dans un sac sans effort de votre part. Selon le modèle de l’appareil, la fonction « broyeur » vous permet de réduire les débris jusqu’au seizième de leur volume en les broyant.

Ce site vous indiquera notamment comment choisir un aspirateur souffleur broyeur. La superficie à traiter et la configuration du terrain sont les premiers facteurs à considérer. Il existe en effet trois types d’aspirateurs souffleurs broyeurs qui sont utilisés selon l’espace à entretenir :

  • L’aspirateur souffleur broyeur électrique ;
  • L’aspirateur souffleur broyeur sur batterie ;
  • L’aspirateur souffleur broyeur thermique.

Le premier est conseillé pour les terrains dont la surface avoisine 2000 m2. Il est léger, silencieux et confortable, mais pour l’utiliser on reste dépendant d’une prise électrique. L’appareil sur batterie est parfait pour les petites surfaces et les petites quantités de détritus, car on est souvent limité par son autonomie et sa puissance. Quant à l’aspirateur thermique, il convient pour les plus grands terrains. Puissant, mais bruyant et moins écolo, ce dernier appareil vous offre une grande liberté de mouvement.

Outre ces aspects, vous pouvez prendre en compte les critères suivants pour choisir l’aspirateur souffleur broyeur qui vous convient le mieux :

  • La présence d’un variateur de puissance sur l’appareil ;
  • La maniabilité et l’ergonomie de l’appareil (poids, poignet, bandoulière…) ;
  • Le prix ;
  • La contenance du sac collecteur ;
  • La facilité d’entretien ;
  • Le niveau sonore.

 

Nourrir chaque plante selon ses besoins

Entretenir la flore de son jardin nécessite également que l’on connaisse les besoins de chaque plante. En effet, l’arrosage seul ne suffit pas pour assurer la bonne croissance desdites plantes. Elles ont besoin d’autres apports spécifiques que peuvent leur fournir des engrais adéquats. Pour ce faire, vous aurez certainement besoin de gratter la terre notamment autour des plantes pour la rendre plus apte à retenir l’eau et les engrais à administrer.

La politique utilisée est celle qui consiste à nourrir la terre pour nourrir la plante. Le compost issu des détritus broyés peut être utilisé pour fertiliser le sol de votre jardin. Les terreaux et le fumier sont aussi des amendements biologiques que vous pouvez utiliser. De plus, les engrais verts ainsi que les engrais organiques sont également utilisables pour fertiliser les sols et nourrir les plantes. Dans tous les cas, l’application adéquate dépendra des carences du sol de votre jardin. Ces carences peuvent être décelées en observant les plantes. Par exemple, le jaunissement est caractéristique d’un manque de magnésium.

Surveiller chaque habitant de son jardin

Les jardins ne sont pas seulement constitués des plantes. On y retrouve également une faune à surveiller de très près. Il faut en effet lutter contre les parasites qui entravent l’évolution des plantes. L’extermination de ces vermines peut parfois être cauchemardesque, mais il faut éviter au maximum l’utilisation des insecticides. En réalité, il existe plusieurs méthodes qui permettent d’en venir à bout. Rien qu’en préservant la faune et la biodiversité dans votre jardin, vous pouvez contribuer à la bonne santé de vos plantes.

En pratique, vous pouvez par exemple planter une haie qui va abriter le hérisson. Ce dernier est reconnu pour dévorer les limaces. Il existe plusieurs autres manières pour jardiner au naturel comme :

  • L’introduction des coccinelles qui peut aider contre les pucerons ;
  • L’accueil des insectes auxiliaires pour réguler la population des ravageurs de votre jardin ;
  • La construction d’une petite mare pour attirer la vie sauvage dans le jardin ;
  • La culture de certaines plantes spécifiques comme l’ortie pour attirer de merveilleux papillons…

 

Rester actif en hiver pour anticiper le printemps

Il est vrai que l’hiver est une période dans laquelle l’activité du jardin est au repos ou au ralenti. Cependant, ce n’est pas une raison pour ne pas vous en occuper. Il faut par exemple penser à protéger les plantes les plus fragiles dès que vous apercevez les premiers frimas. Une bâche respirante pourra être utilisée pour les couvrir. Les autres tâches dont vous pouvez vous occuper sont :

  • La tonte de la pelouse pour une dernière fois avant que le gel s’installe complètement ;
  • La protection des bassins ;
  • Le labour et le semis des plantes vivaces dès novembre ;
  • L’entretien général du jardin dès décembre et le semis des légumes ;
  • La préparation du jardin pour une nouvelle saison à partir de mars…

 

Donner une touche particulière à son jardin pour se démarquer

À la recherche de la perfection pour son jardin, on ne s’arrêtera pas seulement à la sélection ainsi qu’à l’entretien de la faune et de la flore qui y vivent. Un aménagement de chef est aussi nécessaire pour rendre l’endroit idyllique. Parmi les techniques les plus sublimes, nous pouvons citer :

  • La mise en place d’un rideau de pluie ;
  • L’aménagement d’une fontaine ;
  • L’ornement des bassins d’eau avec de beaux spécimens de poissons comme les carpes koïs ou les ides ;
  • La création d’une mini falaise par entassement de quelques grosses roches dans l’espace vert du jardin ;
  • L’aménagement du jardin en deux étages (pour des espaces à deux niveaux)….

Les architectes paysagistes ne manquent pas d’imagination quant à la conception et à l’agencement des espaces verts. Vous pouvez donc faire appel à ces professionnels afin de trouver la meilleure formule pour sublimer votre jardin.

Que retenir de ce guide sur la démarche à suivre pour avoir un jardin parfait ? Pour avoir un jardin impeccable, il faut se focaliser sur son aménagement général ainsi que le choix des plantes, des arbustes et des arbres qui vont le peupler. De plus, il faut accorder une importance particulière à l’entretien des espaces et des plantes puisqu’il s’agit d’un facteur fondamental qui conditionne le rendu qu’offre le jardin. Par ailleurs, favoriser la faune et la biodiversité dans son jardin est aussi un moyen de s’assurer de sa splendeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here