chataignier de kerseoc'h

 

Le châtaignier de Kerseoc'h, arbre remarquable

Lorsque Charlemagne régnait, mon bois était encore tendre et mes feuilles apparaissaient chaque printemps, comme la promesse d'une vie longue et fructueuse. Dans une immense forêt Bretonne, j'étais protégé des vents froids et des grêles battantes, les plus anciens portaient en eux les maladies qui auraient pu me faire souffrir, ainsi j'ai poussé loin des regards envieux des menuisiers.

Qui pouvait imaginer que je vous raconterais plus de mille années plus tard mon histoire incroyable.

J'ai entendu les haches s'abattrent sur mon règne, et se rapprocher dangereusement de mon tronc, de quelques branches j'ai été mutilé, j'ai eu la chance de ne pas être si beau, quelques noeuds mal placés sans doute. J'ai souffert, failli mourir plusieurs fois, mais à chaque fois, ce phénix en nous renait, pour une goutte de pluie, un rayon de soleil je suis là. J'imagine que cela vous a touché, vous respectez ceux, qui comme vous, se relèvent. Alors me voici toujours présent.

Dans les années 60 vous avez pourtant bien tremblé, un chasseur trop avide et pour vouloir faire sortir l'animal qui s'était caché dans mes pieds (c'est pourtant la règle du jeu) mauvais joueur à mis le feu au terrier, j'ai brulé à en faire pleurer ceux qui savent. De mon pied à ma tête sans vouloir m'arrêter, j'ai bien voulu mourir, mais devant votre acharnement j'ai lâché prise, je suis fait de ce bois qui demande plus d'énergie pour mourir que de vivre . Et je suis reparti de plus belle !...

un arbre vénérable Les arbres vénérables

Joomla SEF URLs by Artio