Véritables aspirateurs de CO2 et libérateurs d’oxygène, les végétaux jouent un rôle essentiel dans le maintien de la vie sur terre. À l’ère du réchauffement climatique, les actions en faveur de la protection des arbres sont donc logiquement très valorisées. Toutefois, il ne suffit pas de planter des arbres ; il faut aussi les entretenir et s’assurer que leur installation respecte certaines normes.

Ainsi, mal entretenu, un arbre peut constituer la pomme de discorde entre des voisins. Et pour cause, les arbres trop imposants présentent certains risques. Il est alors nécessaire de connaître ces risques si vous avez des arbres trop grands chez vous ou si votre maison est à proximité de tels arbres.

La chute de branches : des risques de sécurité

Les arbres, durant leur croissance, ne se donnent pas de limites, si ce n’est celles que leur imposent leurs caractéristiques naturelles. Ainsi, un arbre peut devenir trop imposant et déranger une habitation se trouvant dans ses environs. La chute des branches d’arbre est un phénomène qui ne survient pas tous les jours, mais qui peut causer de gros ennuis le cas échéant. Elle est liée à l’âge des arbres ; lorsque ces derniers sont grands et donc âgés de plusieurs années, ils portent du bois mort. Avec de tels arbres, le risque de voir des branches tomber est plus grand qu’avec des arbres en pleine croissance. Les arbres trop grands ou trop gros peuvent ainsi constituer une menace pour la sécurité des riverains.

Une branche morte peut chuter à tout moment, à plus forte raison si le vent souffle fort. Cette chute peut causer des dégâts matériels et bien plus. Les branches d’un arbre imposant sont généralement très grosses. Lorsqu’elles tombent, elles peuvent alors faire s’écrouler une clôture ou même une partie de la maison. La situation sera d’autant plus grave si une branche tombe sur une maison voisine et cause des dommages. Il est donc nécessaire de circonscrire la croissance d’un très grand arbre en élaguant ses branches. Si vous avez un arbre top imposant chez vous, contactez une entreprise d’élagage à Bordeaux, à Lyon ou encore à Paris, selon la ville dans laquelle vous vous trouvez, pour éviter les risques de chute de branches.

L’intérêt de recourir à un professionnel pour l’élagage d’un arbre

Si les branches de vos arbres s’étendent jusqu’au-dessus d’une habitation à proximité, le propriétaire de cette dernière a le droit de vous obliger à les couper. Cette prérogative lui est donnée par l’article 673 alinéa 1er du Code civil. Pour prévenir certains risques ou en réponse à la demande d’un voisin, veillez à faire réaliser l’élagage de votre arbre par un spécialiste. De fait, une coupe de branches mal exécutée peut tout simplement tuer un arbre.

De même, lors de l’élagage, des branches pourraient tomber sur une clôture. Or, une entreprise d’élagage dispose de tous les équipements pour éviter de telles déconvenues. L’opération d’élagage consiste à employer les techniques appropriées pour retirer le gros bois mort et les branches fragilisées de l’arbre. Son but étant de sécuriser la vie sous et à proximité de l’arbre tout en garantissant à celui-ci le maintien en vie, l’élagage n’est donc assurément pas à la portée de tous.

Pour réussir l’élagage, il faut grimper dans l’arbre et effectuer des coupes en des points précis, en ciblant précisément les bois morts. Et seuls les élagueurs grimpeurs et arboristes grimpeurs y parviennent. Ils ont les qualités nécessaires pour tailler les arbres sans les blesser, évitant ainsi la prolifération des bactéries phyto-pathogènes qui pourraient provoquer la mort des arbres par la suite. Ces spécialistes utilisent donc la méthode douce de la coupe des branches mortes. Pour rappel, lorsque la coupe est sévère, des rejets se développent avec des risques d’encombrement et de chute. Il est conseillé d’effectuer l’élagage au moins une fois tous les deux ans lorsqu’un arbre est en pleine croissance. Une telle précaution permet d’encadrer le développement de l’arbre et ainsi d’empêcher ses branches d’empiéter sur un domaine voisin.

Les risques liés à l’avancée des racines

Conscients des problèmes que peut provoquer la plantation anarchique d‘arbres, les pouvoirs publics ont mis en place un cadre légal et des normes en la matière. Avant de mettre en terre un arbre, il est indispensable de respecter la réglementation en vigueur, notamment dans sa localité. Et cette réglementation inclut entre autres le comportement à avoir face à l’ultra-développement des racines.

Une fois planté, tout arbre a besoin de s’enraciner dans le sol pour vivre et croître. Et lorsqu’il grandit, ses racines peuvent s’étendre considérablement sous la terre, jusqu’à se retrouver éventuellement sous le sol d’une maison voisine. On constate surtout ce phénomène avec les arbres à croissance rapide comme l’acacia. Lorsque la situation se produit, et que les racines d’un arbre d’une habitation voisine empiètent sur sa propriété, on peut agir en dommages et intérêts contre le propriétaire de l’arbre.

L’avancée rapide des racines d’un grand arbre comporte de nombreux autres risques. Des racines épaisses absorbent considérablement l’eau, ce qui entraînerait une baisse de la fertilité du sol. Ainsi, le développement d’un jardin dans les environs serait difficile. Les racines d’un arbre trop imposant peuvent également provoquer la dislocation de conduites d’eau. Il s’agit là d’un risque majeur qu’il est important de prévenir. Si vous possédez un gros arbre dont les racines s’étendent sur plusieurs mètres sous le sol, agissez donc au plus tôt. Vous pouvez sectionner des racines afin d’éviter qu’elles causent des dégâts dans la propriété voisine. Cependant, la coupe des racines doit se faire dans le respect de certaines normes, notamment en vue de garantir la survie de l’arbre. Il est donc primordial de faire appel à des professionnels.

Les nuisances causées par les feuilles mortes

Quand vient l’automne, les arbres rejettent en grande quantité des feuilles mortes. Déjà, dans votre propre maison, ces feuilles peuvent porter atteinte à l’esthétique. Et lorsqu’elles se retrouvent dans la maison du voisin, celui-ci se plaindra très probablement, d’autant plus qu’il n’y a d’ailleurs pas seulement l’aspect esthétique qui est concerné. Les feuilles mortes peuvent boucher des chenaux de toiture. Elles peuvent également échouer dans une piscine et la rendre impraticable.

Pour éviter les nuisances que peuvent causer les feuilles mortes, il sera notamment utile de poser des filtres sur les gouttières. De même, l’élagage sera nécessaire. Au vu des potentiels coûts liés à ces opérations, un propriétaire de maison peut engager la responsabilité de son voisin en justice si les arbres de celui-ci font atterrir beaucoup trop de feuilles mortes chez lui. Dans certaines affaires, la justice a ordonné l’élagage, voire l’abattage d’arbres situés près d’un mur mitoyen parce que leurs feuilles mortes avaient envahi la terrasse d’une habitation voisine.

Les arbres imposants ont certes leur place dans les maisons, mais il ne faudrait pas qu’ils deviennent des sources de risques sanitaires et esthétiques, ou qu’ils soient à l’origine de problèmes entre voisins. L’idéal serait donc de faire appel à des professionnels de l’entretien des arbres pour les élaguer au bon moment et sectionner quelques-unes de leurs racines lorsque ces dernières commencent par causer des nuisances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here