eglantine 1000-arbres.comeglantier

Le saviez-vous ?

Les ours consomment en quantité des baies d'églantiers comme nourriture de pré-hibernation.

Rosier sauvage d'Afghanistan, rosa Beggeriana. Rosacées

Mon nom l'églantier vient du mot latin "aquilentum" qui signifie "qui a des piquants". Mes grands rameaux fins portent ces armes redoutables. Je les dressent en farouche guerrier végétal, contre les herbivores friands de mes pousses printannières. Ce spectacle en arches enchevêtrées, est le berceau de quelques fleurs blanches aux étamines poudrées d'or. Là simplement, une perfection en 5 pétales (comme toutes les rosacées), de toute beauté! je suis délicatement parfumé : Poudré/acidulé, tout l'été. En automne de la cour assidue des abeilles et bourdons allentours et peut-être un peu du vent bien sur, naitront des fruits orangés puis rouges flamboyants à maturité (les cynorrohodons). Allez ! un peu de patience et en novembre quand ce fruit sera bien mur ,vous en ferez votre douceur d'hiver, une recette de confiture à étaler sur vos tartines ou en confitures sèches de bords de cheminées.

Sommaire
1.Histoire

 

Histoire :

Ma grande famille, les Rosacées ne compte pas moins de 36 espèces de Rosa, et dans vos jardins protégés, votre rose sophistiquée n'est autre qu'une obtention, de certaines de mes qualités transformées en taxons. Petit arbuste des montagnes d'Afganistan, du Kazakhstan et de Mongolie, je me suis rendu "simple" pour affronter les rigueurs de ma vie sauvage que je supporte avec une grande efficacité. Vous m'avez importé dans vos pays en 1880.

Description :

Vous me reconnaitrez à mon port en arche, en effet je pousse vite et mes rameaux de l'année virevoltent en hauteur et se courbent. Mes fleurs simples se presentent en pointillé sur toutes mes longeurs, elles n'ont pas d'odeur sauf pour les nez aiguisés.

 - Stature :

On me dit buisonnant et si rapidement mon pied porte en force mes rameaux diffus, ils sont si épineux qu'ils s'enchevêtrent  et vous donnent du fil à retordre si vous ne me conduisez pas ! Attention je griffe méchamment.

 - Longévité :

 Difficile de me donner un age car je me multipli par drageons à la base de mon pied, mais je peux sans trop exagérer vous dire que je peux coloniser vos haies une centaine d'années.

 - Branches et feuilles :

Je perds mon feuillage en automne, celui-ci poussera en ellipse autour de mes fines branches, accrochées en 5/7 folioles ovales aux bords denté. On me dit caduque, et mes rameaux rougeâtres quand ils sont jeunes,  sont fins et diffut, ils portent des aiguillons crochus,

 - Racines :

Quelques radicelles, mais ce n'est pas ce qui vous donnera du mal à me bouger de place, c'est ma racine pivot qui s'enfonce très profondement souvent dans un sol frais et très compacté autour de mon pied et si vous y arrivez ne soyez pas étonné de me voir piquer du nez, je n'aime pas être bougé. Vos canalisations ne risque rien.

 - Fleurs et fruits :

Vous me reconnaitrez à mes fleurs  (les églantines) qui contre toutes attentes percent en bourgeons immaculés des la fins de vos hivers hauts perchés regardez bien ! ces 5 pétales caractéristiques de ma famille sont blanches et mon coeur jaune presque doré, les insectes ne peuvent pas louper ce grand cri d'amour que je leurs lance !

Plantation :sommaire

Je mettrais longtemps à fructifier de mes inflorescences  en avril/mai, donneront en novembre mes fruits murs. Je suis donc à classer dans une nouvelle catégorie botanique, celle des plantes hyperactives ! Je ne me repose que 3/4 mois. Je pousse rarement dans un sol trop sec...Et apprécie la fraicheur et l'humidité aérienne. Parfois une petite guèpe appelée "Cynips du rosier" me choisit pour nidifier, elle ponds sur mes feuilles le nid de ses futures larves, cela ne me dérange pas ! vous le remarquerez à de grosses excroissances chevelues, on l'apppelle la galle du rosier ou galle chevelue.

 - Nature du sol et exposition :

 Je  pousse dans vos campagnes de moyennes à hautes montagnes (900/2000 mètres), et comme dans mes pays d'origine, mes pieds se posent là ou les sols sont frais et le soleil ardent. Je suis protégé, il est interdit de ceuillir mes fleurs ou de prélever des drageons de mon pied.

 - Taille :

Petit arbuste diaphane je dépasse rarement 3 mètres car mes fins rameaux ploient en arche, essayez de me planter en haie, d'une allée que vous tuteurez et dont vous accrocherez les extrêmitées entre-elles, vous aurez ainsi un chemin abritéde toute beauté.

 - Entretien :

Je suis un arbuste rustique qui ne demande aucun entretien particuliers.

 - Arrosage : 

Si les étés sont trop chauds ou caniculaires, je vous recommande un arrosage les deux premières années de ma plantation, ensuite j'aurais fait ma racine pivot.

 - Multiplication :

Prélevez des drageons à mon pieds avec 2 ou 3 racines et plantez moi dans un sol meuble enrichi de terreau et tassez légèrement du pied après m'avoir arrosé.

 - Maladies :

Je suis comme toutes les roses, quand je suis vieux et fatigué je peux donner un bon terrain aux maladies cryptogamiques. Au printemps, arrosez tous les 15 jours mon pied et mon feuillage d'une macération d'ortie, cela booste mes défenses ! En préventif au printemps et en automne des pulvérisations de savon noir dilué à 1 % donnent de très bons résultats.

Utilisation :sommaire

 -

 Propriétés médicinales  de l'églantier et des baies d'églantier

 D'aliment, à boisson (bière) , de boisson à médicament, depuis des milliers d'années en usage interne je suis consommé, la voix est toute tracée, les peuples du nord de l'Eurasie ont largement utilisé mes qualités, pour constater les effets de la consommation de mes baies et feuilles sur les organes. Des études cliniques  un organisme qui n'en consomme pas.... Mes fruits des baies rouge orangé ( la pulpe débarrassées des graines et des poils ), mes feuilles jeunes au printemps, mes extrêmités de jeunes rameaux et mes fleurs se consomment en sirops, décoctions séchées ou fraiches, je produis

bedegar

tellement de fruits, et si riche en vitamine C 20 fois + que l'orange, je serais donc très actif sur toutes les infections d'hiver, grippe, et fatigues liées. 5 gr par tasse d'eau infusée à froid, puis amenée à ébulition et filtrée et vous voilà débarrassés de vos diarrhées,infections urinaires. Je suis astringeant, j'assèche les mucus excessifs de vos corps, ou en cosmétologie, j'aide les peaux grasses à retablir l'excès de sébum.Je vous ai parlé de la petite guèpe Cynips, je fabrique pour elle un nid pour ses rejetons et un produit pour vos maux. Le bédégar.

 - En cuisine :

 - Les dérivés :

His

Espèces et variétés :sommaire

Rosa canina

Rosa abietina

Rosa agrestis

Rosa arvensis, églantier des champs

Rosa férigina

Rosa pendulina.L.

Rosa sempervirens...

 

D'autres articles en relation :sommaire

rose couleur blanche

Rosiers blancs

Photos :sommaire

circulation lymphatique

Sang-Lymphe

logo plantes medicinales

Plantes et organes

Herbal-Medicine

Plantes et maladies

 

Références et bibliographies :sommaire

His

Citations :sommaire

 His

 

bouton retour

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio