C’est bientôt le printemps, la saison de la floraison et du bourgeonnement des plantes. C’est l’occasion idéale pour refaire sa décoration florale. Et si vous optiez cette fois-ci pour des fougères, en particulier l’athyrium ? Cette plante habillera élégamment votre jardin, votre intérieur ou vos balcons. L’essentiel à savoir sur cette plante est développé dans cet article.

Athyrium : présentation

L’Athyrium (nom latin), encore appelée fougère est une plante décorative du groupe des ptéridophytes, de la famille des polypodiacées et de type vivace. Plus de 200 espèces de fougères caduques sont répertoriées avec de nombreuses variétés. La plupart sont originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord notamment l’Asie (Japon, Chine, Corée, etc.). On les retrouve également en Europe et en Amérique du Nord.

Généralement de couleur verte, les fondres (feuilles) de l’Athyrium peuvent présenter des teintes variées allant du vert citron au vert foncé selon les espèces avec des reflets argent (Athyrium niponicum), pourpre, bleu ou jaune rosé (Athyrium otophorum). En ce qui concerne les tiges et les nervures, elles sont habituellement rouges.

Les fougères sont classées parmi les végétaux dits inférieurs. Elles ne produisent ni fleurs ni graines et se multiplient grâce à leurs nombreuses spores. Si vous êtes à la recherche de compositions florales à offrir, rendez-vous dans un magasin de fleurs en Guadeloupe.

Des nombreuses espèces existantes, les plus populaires sont :

  • Athyrium filix-femina ou fougère femelle ;
  • Athyrium niponicum ou fougère japonaise ;
  • Athyrium otophorum;
  • et Athyrium vidalii ou fougère de Villars.

Elles se différencient par la forme, la couleur et les dimensions de leurs fondres. La taille des fougères oscille entre 0,15 et 1,50 m à maturité. Leur largeur quant à elle se situe entre 0,25 et 1,20 m.

Quand et où cultiver la fougère ?

Les Athyriums aiment beaucoup l’eau. C’est la raison pour laquelle on les retrouve en majorité dans l’hémisphère nord. L’automne (septembre, novembre) et le printemps (mars à mai) sont les saisons idéales pour planter des Athyriums. Malgré leur résistance, elles supportent moins bien les périodes de grande chaleur. 

Les conditions de bonne culture des Athyriums ne sont pas contraignantes. Un sol frais, riche en humus et préférentiellement acide ainsi qu’un emplacement ombragé sont suffisants.

Ces conditions respectées, vous pouvez installer votre plante aussi bien dans votre jardin, au bord d’un bassin, dans une rocaille fraîche, dans un sous-bois que dans un pot. Il est également possible de créer un mur floral avec les variétés décoratives d’Athyrium (Athyrium filix-femina « Frizelliae » et Athyrium niponicum).

Un entretien très aisé

L’Athyrium n’a presque pas besoin d’entretien du moment où le sol reste frais et la plante ombragée en tout temps.

En temps de sécheresse, arrosez fréquemment le sol et les pots. De même, rempotez souvent (tous les 2-3 ans) les plants en pot afin de faire de la place et renouveler le substrat.

Il est conseillé d’aménager un paillage (terreau constitué des feuilles mortes) autour des fougères pour maintenir le sol frais plus longtemps, l’enrichir et réduire la croissance des mauvaises herbes. On en parle ici.

Au début du printemps, il faut couper les anciennes frondes desséchées pendant l’automne et laissées sur la souche durant l’hiver. La plantation de l’Athyrium se fait comme toute plantation ordinaire.

Comment se fait la multiplication de l’Athyrium ?

La multiplication des Athyriums peut se faire par semis de pores (procédé long) ou par division de touffes (méthode la plus facile).

Pour un rendu visuel agréable, plantez les Athyriums en groupe, par croisement ou avec d’autres fougères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here