Si vous souhaitez vraiment que vos enfants abandonnent leurs écrans pour jouer au soleil et se mettre au vert, vous devez leur offrir le meilleur des terrains de jeu : une pelouse. Pour ce faire, quoi de mieux qu’un beau gazon vert pour les inciter à jouer à l’extérieur. Le vôtre n’a peut-être pas encore cet aspect paradisiaque souligné tantôt, mais avec les conseils suivants, il aura cet éclat qui saura vaincre la résistance de vos enfants.

L’entretien est l’arme fatale pour embellir votre pelouse

Dans son roman le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry a laissé à la postérité une leçon magistrale que devrait suivre tout le monde, les jardiniers en particulier : « c’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui rend ta rose si importante ». Comme la rose, une pelouse respire la bonne santé lorsqu’elle a reçu de l’attention à travers des soins adéquats. Mais pour apporter à une pelouse toute l’attention qu’elle mérite, vous devez mieux cerner le sujet en vous informant. Ensuite, cela devient plus aisé d’appliquer les conseils d’entretien qui vous seront livrés dans les lignes à venir.

Conseil n° 1 : arrosez votre pelouse astucieusement

Si vous souhaitez que votre pelouse soit d’un beau vert éclatant, il est indispensable de l’arroser en respectant une certaine fréquence. En effet, l’herbe trop souvent arrosée aura tendance à dépendre de l’eau de surface, car ses racines ne seront pas assez profondes pour chercher l’eau dans le sol. Dans ce cas, les herbes auront des difficultés à conserver leur couleur verte à la moindre variation de température. Il faut donc apprendre très tôt les modalités de l’arrosage d’une pelouse.

Comment arroser sa pelouse ?

Le fait d’arroser sa pelouse est une activité saisonnière basée sur des règles dictées par le climat. Ainsi, la quantité d’eau requise est d’environ 5 litres/m2. Il est très distrayant d’utiliser un tuyau d’arrosage. Mais pour une bonne répartition de l’eau et plus de facilité pour mesurer le volume d’eau consommée, de nombreuses solutions d’arrosage existent. En ce qui concerne la cadence, l’arrosage de la pelouse se fait plus souvent dès le mois de mai en raison de la chaleur. La fréquence est d’une à deux fois par semaine en fonction :

  • du niveau de canicule ;
  • du niveau d’ensoleillement de la région ;
  • du niveau de tonte.

Un bel ensoleillement et la canicule sont des arguments suffisant pour arroser deux fois par semaine, ce qui n’est pas toujours facile dans certaines régions. Alors, l’astuce pour ne pas gaspiller de l’eau est d’arroser à la tombée de la nuit afin que le sol absorbe un maximum de ce précieux liquide sans risque d’évaporation. Vous pouvez en outre constituer des réserves d’eau durant la saison des pluies. Lorsque la pelouse est assez haute, elle conserve mieux son humidité et peut être arrosée une fois par semaine d’où la nécessité de la tondre à bonne hauteur.

Conseil n° 2 : tondez votre pelouse en respectant sa nature

Les gazons peuvent être comparés aux poils du corps. Lorsqu’une pelouse est souvent tondue, elle est plus drue et plus propre parce que les mauvaises herbes n’ont pas l’occasion d’y prendre racine. Les périodes de tonte correspondent au printemps et à l’automne que l’on appelle également les périodes de pousse active. La règle durant ces saisons est de tondre la pelouse au moins une fois par semaine. Quelques variances sont à noter en fonction du type de gazon. Ainsi :

  • un gazon d’ornement est tondu deux fois par semaine ;
  • un gazon de détente et de sport est tondu toutes les deux semaines selon sa hauteur.

Bien que le travail soit plus fastidieux quand il fait chaud, le meilleur moment pour tondre sa pelouse reste la tranche horaire comprise entre 9 et 12 heures. L’objectif est d’agir au moment où l’herbe est la plus sèche et la plus facile à tailler proprement. N’hésitez donc pas à l’arroser la veille pour avoir un meilleur effet. La taille de la tonte influe énormément sur la beauté du gazon. C’est pour cette raison qu’une attention particulière doit être apportée à ce détail.

Quelle est la meilleure taille de tonte ?

La règle en la matière est de ne pas tondre plus du tiers de la hauteur de l’herbe, mais cette règle doit être aménagée. Ainsi :

  • le gazon d’ornement est tondu ras, entre 1 et 3 cm ;
  • le gazon de détente est tondu moins ras entre 5 et 8 cm.

Si vous avez une pelouse sur laquelle vos enfants se défoulent régulièrement, il est conseillé de le tondre à 10 cm afin que les herbes ne soient pas totalement tassées et sujettes à la sécheresse. Le cas échéant, il ne faut pas laisser le gazon dans cet état.

Conseil n° 3 : occupez-vous des herbes qui jaunissent

Les insectes et le soleil et bien d’autres facteurs peuvent assécher de petites portions de votre gazon créant ainsi un effet visuel pas très harmonieux. Dans ce genre de cas, vous devez réagir le plus tôt possible :

  • désherbez la partie concernée en grattant l’espace et l’herbe avec un petit râteau ;
  • retournez légèrement la terre avec une petite pelle ;
  • semez des graines de gazon spécialement préparé pour regarnir la pelouse ;
  • couvrez cette partie avec de la terre végétale ;
  • arrosez le tout en prenant le soin de tasser la terre remplacée avec une pelle.

Pour que cette partie soit parfaitement uniforme, vous devez y passer la tondeuse un mois après en observant la plus grande hauteur de coupe. Après trois mois, vous pourrez fertiliser cette partie avec un engrais « spécial gazon ».

Les spécialistes déconseillent l’usage du terreau pour effectuer ce genre de petits travaux d’entretien, car cette terre n’offre pas la protection nécessaire au semis en cas de pluie. Cela étant, vous pouvez utiliser cette technique pour reboucher tous les trous faits dans votre gazon. Si jamais, vous êtes envahi par les taupes, comblez bien les espaces laissés par leurs galeries avant d’effectuer les semis. Une fois que la pelouse sera uniforme, il faudra souvent nourrir le sol.

Conseil n° 4 : fertilisez votre pelouse

C’est le conseil « bonne mine » que vous devez suivre chaque année. La fertilisation peut être effectuée deux à trois fois par an en règle générale. Il existe pour cela des engrais destinés au gazon et vendus dans le commerce. Pour les acheter, il faut tenir compte de leur teneur en azote et de l’effet recherché sur le gazon. On distingue ainsi entre autres types d’engrais :

  • les engrais « coup de fouet » ;
  • les engrais à libération lente.

Les premiers libèrent de l’azote rapidement dans les herbes ce qui a pour effet d’accélérer la pousse et d’accroître la chlorophylle contenue dans l’herbe. Le deuxième libère plus lentement son azote ce qui entretient la pousse du gazon pendant longtemps.

Une fois que le fertilisant a été bien épandu, il faut arroser copieusement le gazon afin de bien le faire pénétrer profondément. Les engrais « coup de fouet » sont souvent utilisés pour faire face à une situation urgente. Une fois le problème réglé, une alimentation plus longue doit être apportée par les engrais à libération lente. Au cas où vous devriez recourir trop souvent à l’engrais « coup de fouet », cela signifie que le problème se situe ailleurs. Il peut s’agir d’un problème lié à l’arrosage ou à la qualité du semis mis en terre.

Conseil n° 5 Planter le meilleur des gazons

Bien souvent, pour avoir un beau gazon, il faut choisir les meilleures espèces à cultiver. Les usages domestiques sont orientés vers des variétés réunies sous un label rouge que l’on peut découvrir dans le catalogue officiel des espèces et variétés. Vous devez également déterminer si votre gazon est :

  • d’agrément ;
  • de jeu ;
  • d’ornement…

En fonction de sa destination, vous serez à même de préparer le sol qui recevra la future pelouse et d’adapter l’entretien qui permettra aux herbes de pousser avec soin. Une autre solution est de recourir aux services d’un professionnel.

En effet, si vous rêvez d’une pelouse alors que le sujet vous semble trop imperméable, il vous est loisible d’appeler à la rescousse un spécialiste qui saura faire pousser le gazon et vous orienter pour son entretien. Par ailleurs, il existe de la documentation pour vous accompagner. Les bienfaits du jardinage étant nombreux, vous serez certainement ravi de vous y mettre en particulier lorsqu’apparaîtront les résultats de vos efforts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here