L’art floral demeure l’une des meilleures manières de s’exprimer lorsqu’on veut embellir à son goût une pièce durant la décoration d’une maison ou d’un appartement. Pour réaliser soi-même un beau bouquet de fleurs, il est cependant indispensable de connaitre quelques astuces et ruses. En effet, outre le choix des fleurs qui revêt une importance capitale durant la réalisation d’un bouquet, il importe aussi d’être en mesure de combiner au mieux les différentes variétés de fleurs choisies afin de réaliser une harmonieuse composition florale. Grâce aux conseils floraux ci-dessous, vous pourrez réaliser en toute aisance un bouquet digne d’un fleuriste expérimenté.

Choisir les couleurs des fleurs qui composeront le bouquet

 

L’une des premières actions à effectuer lorsqu’on veut réaliser un bouquet de fleurs consiste à déterminer les couleurs de ladite composition florale. Durant la réalisation de ce choix, il est recommandé de ne pas faire d’excès si l’on veut obtenir au final un bouquet harmonieux. Pour ce faire, l’idéal est d’opter pour deux à trois couleurs qui pourront facilement être associées les unes aux autres. Si vous n’avez aucune idée des couleurs à choisir, alors vous pouvez opter par exemple pour une couleur pastel qui sera par la suite associée une couleur plus soutenue. En ce qui concerne la troisième couleur, il est préférable de vous tourner vers une variété de fleurs qui affiche une couleur neutre comme le blanc. Si ce dernier ne vous convient pas, alors adoptez simplement le vert.

 

Sélectionner les fleurs

 

Pour concevoir un bouquet à la fois original et volumineux, il est conseillé de le réaliser avec plusieurs variétés de fleurs.

Pour éviter de tomber dans l’excès, trois variétés de fleurs sont amplement suffisantes pour la réalisation d’une composition florale équilibrée et originale. Pour un bouquet plutôt simple, vous pouvez par exemple porter votre choix sur une agapanthe, une rose et une pivoine. Pour que votre composition florale soit cohérente, vous devez à tout prix éviter de sélectionner une fleur différente pour chacune des tiges de votre bouquet. La thématique de ce dernier vous permettra également de faire un excellent choix. Théoriquement, l’étape de la sélection des fleurs est considérée comme étant la plus longue lorsqu’on procède soi-même à la réalisation d’un bouquet de fleurs. Pour un résultat satisfaisant, il importe de bien penser à ce que vous tenez à exprimer :

  • L’harmonie ;
  • L’effet recherché ou
  • Le contraste.

En fonction du volume que vous recherchez, il faudra par ailleurs prévoir une quantité suffisante de feuillage interne. Il peut par exemple s’agir de cassis, de laurier, de pittosporum ou de véronique. Une fois que vous avez réalisé le choix des variétés de fleurs qui composeront votre bouquet, il faudra ensuite passer à la préparation de vos feuillages et des tiges des fleurs. Pour ne pas avoir dans la main des feuillages durant le montage, prenez le soin d’effeuiller assez haut les tiges. Il ne faudra également pas oublier d’épiner au mieux les roses et de monter en pipette les fleurons d’orchidées si cette variété de fleurs doit figurer dans votre bouquet. Toutes vos fleurs devront également être classées en fonction de leur variété. Pour un bouquet original, il est en outre recommandé d’opter pour un élément en plus. Ce dernier peut se présenter par exemple sous la forme de baies ou d’un feuillage. Le recours à cet élément supplémentaire s’avère être nécessaire puisqu’il permet d’offrir du relief au bouquet que vous concevez.

Composer le bouquet de fleurs

 

Si vous voulez que votre bouquet ait une forme ronde, vous devez commencer par choisir la fleur centrale ainsi que les fleurs qui figureront dans le premier cercle. Ce dernier devra être composé d’une unique variété de fleurs si vous souhaitez obtenir un bouquet équilibré. Puisque la fleur placée au centre constituera le point focal de votre composition, prenez le temps de bien la positionner dans votre main. Cela fait, tournez autour d’elle en utilisant du feuillage interne afin de pouvoir concevoir une mini collerette. Positionnez par la suite en diagonale une fleur. Après avoir tourné légèrement, vous pouvez ajouter une branche de feuillage. Celle-ci devra également être disposée légèrement en diagonale. Toujours en diagonale, ajoutez une seconde fleur ainsi que du feuillage. Cette action devra être répétée plusieurs fois jusqu’à ce que le premier cercle soit rempli.

Pour la réalisation du second cercle, vous devez au préalable regrouper les fleurs qui le composeront. Tout en alternant les feuillages et les variétés de fleurs, répétez les mêmes actions que celles qui ont permis de réaliser le premier cercle. En fonction du volume que vous souhaitez obtenir, vous pouvez éventuellement passer à la réalisation d’un troisième cercle. Pour obtenir une belle composition florale, prenez le temps de vérifier durant la réalisation qu’un feuillage ou une fleur ne dépasse pas. Si tel est le cas, localisez l’élément en question, tirez doucement sur sa tige et ensuite réenfoncez-le. Pour ne pas prendre le risque de détruire votre bouquet lorsqu’il est en cours de réalisation, l’idéal est de le lier après le deuxième cercle avec du scotch par exemple.

Pour finaliser votre bouquet, vous pouvez en fonction de vos goûts opter pour une collerette de feuillages de type :

  • Fougères ;
  • Aspidistras repliés ;
  • Chicco.

Vous pouvez également réaliser un simple cerclage avec du feuillage interne ou des fleurs légèrement ondulantes et à tiges souples telles que les crocosmias, l’euphorbia ou le solidago. Pour que votre bouquet soit égalisé, il faudra aussi couper les tiges des fleurs qui le composent et vérifier que le faisceau est bien formé, car votre bouquet rond doit pouvoir tenir debout et sans déséquilibre sur une surface plane. Pour finir, vous pouvez si vous le souhaitez lier votre bouquet en utilisant un lien de raphia. Grâce à ces astuces, vous n’aurez donc plus aucune difficulté à réaliser des bouquets aussi beaux que ceux que l’on trouve sur Aquarelle, l’une des références françaises en la matière.

Customiser un bouquet en fonction de votre décor

Une fois que votre bouquet est réalisé, vous pouvez décider de le customiser en fonction du décor dans lequel il sera installé. Si ce dernier affiche par exemple un esprit potager ou verger, vous pouvez personnaliser votre composition florale avec des fruits secs ou des tranches d’agrumes séchées. Pour offrir un esprit plus rustique à votre bouquet, vous pouvez également le customiser avec des fleurs séchées, des graminées, ou des épis de blé. Pour un esprit marin, il faudra par ailleurs penser à y ajouter des coquillages, une corde ou des étoiles de mer. Si le bouquet que vous avez conçu est prévu pour la célébration de la fête de pâque, ajoutez-y des plumes ou des œufs. Pour obtenir un résultat satisfaisant, n’hésitez en outre pas à laisser libre cours à votre imagination.

Choisir le vase le plus adéquat

 

Pour que le bouquet réalisé puisse être mis en valeur, il est aussi indispensable de porter une attention particulière au choix du vase. Ce dernier ne doit notamment pas être plus large et plus haut que le bouquet que vous avez réalisé. Même si la matière importe peu, le diamètre et la taille du vase doivent être adaptés à celui de votre composition florale afin que la beauté des fleurs soit rehaussée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here