Il est de notoriété publique que la période estivale est avant tout un moment de détente et de relaxation. Toutefois, l’été est également la saison des moustiques, et force est de constater que si vous aimez passer vos soirées dans le jardin, ces importuns n’hésiteront pas à vous gâcher la vie à la moindre occasion. On les chasse et on tente de les écraser dans l’unique but de ne pas se faire piquer et de passer le reste de la soirée à se gratter nerveusement les bras ou les jambes.

S’il est vrai qu’il existe dans le commerce de nombreux produits utiles pour se débarrasser des moustiques, il existe également des solutions plus naturelles. Peu de gens le savent, mais il existe de nombreuses plantes qui ont la capacité d’éloigner les insectes piqueurs notamment grâce à leur feuillage et à leur parfum. En plus d’être écologique, peu onéreuse et naturelle, cette solution permet de se débarrasser des moustiques tout en embellissant votre jardin.

Éloigner les moustiques : quel est l’intérêt d’utiliser des plantes ?

Même s’ils sont très efficaces, les répulsifs contre les moustiques qui sont disponibles dans le commerce contiennent des molécules qui peuvent être toxiques à haute dose pour le corps humain. En plus d’être nocifs pour le corps, force est de constater que certains de ces répulsifs sont également dangereux pour l’environnement. Afin de limiter l’utilisation de ces produits, il existe pourtant une alternative écologique et naturelle : l’utilisation de plantes. Quelles sont les plantes les plus efficaces pour lutter contre les moustiques ?

La citronnelle

Quand on parle des plantes répulsives, force est de constater que la citronnelle fait partie des plantes les plus efficaces. Son odeur citronnée particulièrement prononcée est très efficace pour faire fuir les moustiques. Il est possible de planter la citronnelle en pot afin de la disposer où vous le désirez dans votre jardin, mais il est également possible de mettre la plante directement en pleine terre. Outre l’herbe citronnelle, il existe quelques variantes qui sont tout aussi efficaces pour lutter contre l’invasion de moustiques :

  •  la mélisse citronnelle ;
  •  le basilic citronnelle ;
  •  le thym citronnelle.

En plus d’être des répulsifs, ces herbes aromatiques sont également très utilisées en cuisine afin d’agrémenter les plats.

Les alliacés

Peu de gens le savent, mais les moustiques ont en horreur les herbes alliacées comme l’ail l’oignon et la ciboulette. En règle générale, l’ail est particulièrement utile pour éloigner les insectes. Il est d’ailleurs possible d’obtenir un insectifuge liquide à base d’ail, lequel est très efficace pour lutter contre les parasites. Pour de plus amples informations sur le sujet, rendez-vous ici. Il est également possible d’utiliser l’ail pour ses vertus balsamiques. Pour cela, il vous suffit de frotter la moitié d’une gousse d’ail à l’endroit d’une piqûre de moustique afin de soulager les démangeaisons.

Le pélargonium

Communément connu sous le nom de géranium odorant, le pélargonium est une plante particulière. Lorsqu’on froisse son feuillage, la plante répand une odeur qui varie selon sa variété. Menthe, gingembre et mandarine ; voici quelques exemples d’odeurs qu’on peut attribuer au pélargonium. Ces odeurs ont un puissant effet répulsif sur les moustiques, mais également sur les mouches.
S’il est vrai que le pélargonium est une plante d’une redoutable efficacité, il est important de savoir que cette variété ne résiste pas aux basses températures. Il est donc recommandé de cultiver le pélargonium en pot afin de le préserver du gel.

L’aurone

Utilisée comme condiment en cuisine, l’aurone est une plante dont l’odeur a la particularité de repousser les moustiques. Cette plante vivace et aromatique pousse généralement en touffe buissonnante. L’aurone est cultivée pour ses nombreuses propriétés médicinales, mais aussi comme insectifuge. Outre le fait de repousser les moustiques lorsqu’elle est plantée dans le jardin, il est possible d’utiliser l’aurone en intérieur. Pour cela, faites sécher quelques brins d’aurone et disposez-les ensuite chez vous. L’effet répulsif est d’une redoutable efficacité.

La lavande

Plante aux accents du sud, la lavande séduit avant tout grâce à sa beauté et à son doux parfum. S’il est vrai que la lavande attire les insectes butineurs, force est de constater que la plante est un répulsif naturel pour certains insectes comme les moustiques et les mouches. La lavande est très résistante et elle s’habitue particulièrement bien aux climats secs. La plante ne nécessite donc pas d’attention particulière si vous décidez de la planter dans votre jardin.
Outre son parfum unique, la lavande est également connue pour ses nombreuses vertus apaisantes. L’huile essentielle de lavande est relaxante, parfaite pour se détendre et pour lutter contre le stress.

En outre, l’huile essentielle de lavande est idéale pour lutter contre les démangeaisons liées aux piqûres de moustiques.

L’herbe à chat

Cousine de la sauge, de la menthe et de la lavande, l’herbe à chat est une plante particulièrement célèbre pour ses vertus médicinales. Cultivée pour ses propriétés décontractantes et anti-stress, l’herbe à chat contient une huile répulsive pour les insectes qui est encore plus efficace que le DEET (le produit anti-moustique le plus efficace et le plus utilisé au monde).

L’autre particularité de cette plante est qu’elle est particulièrement appréciée par les chats. Le cataire se cultive en pot ou en pleine terre assez facilement. La plante n’a pas besoin d’un entretien particulier, mais il est conseillé de prendre garde à ne pas planter l’herbe à chat trop près de massifs où poussent de jolies fleurs. La raison vient du fait que les chats aiment se frotter à la plante. Ils risquent donc d’abimer les plantes alentour.

Le souci

Connus pour leur couleur orangée, les soucis sont des plantes très appréciés parce qu’elles apportent de la couleur aux jardins. La plante contient du pyrethrum, qui est un ingrédient que l’on retrouve souvent dans les répulsifs vendu en magasin. En plus d’être une plante idéale pour repousser les moustiques, le souci est également une fleur alliée du potager. La plante repousse en effet les syrphes ainsi que de nombreux insectes qui sont nuisibles pour vos légumes.

Quels sont les bons gestes pour éviter la prolifération des moustiques


Après un hiver maussade, le soleil brille enfin. C’est l’occasion idéale pour manger dehors, prendre un bain de soleil et multiplier les séances de bronzage. Toutefois, avec les températures estivales viennent également les moustiques. Ces insectes voraces pour qui les peaux servent de repas sont difficiles à contenir lorsqu’on ne connaît pas les gestes à mettre en pratique.

Bâcher les réservoirs d’eau

Il est très important de savoir que les moustiques ont besoin d’eau pour se reproduire. La femelle pond en effet ses œufs en bordure de petites surfaces, idéalement stagnantes. Dans l’eau, les œufs vont donner naissance à des larves au mode de vie exclusivement aquatique. Les réservoirs de récupération d’eau de pluie, les piscines, les puits ainsi que les petites marre constituent donc un milieu idéal pour la prolifération des moustiques. Afin d’éviter la ponte, il est recommandé de bâcher les réservoirs d’eau ou d’utiliser des moustiquaires.

Si vous décidez d’utiliser des moustiquaires, sachez qu’il est important d’utiliser les bons modèles. Certains insectes comme le moustique tigre peuvent passer à travers les mailles d’un filet trop lâche.

Changer l’eau des vases et des petits récipients

Si vous possédez un jardin ou si vous êtes amateur de verdure, il est important d’analyser soigneusement votre environnement à la recherche de point d’eau stagnante. En effet, les moustiques n’ont pas besoin de grandes surfaces d’eau pour pondre leurs œufs. Il est important de vérifier les endroits comme :

  •  les arrosoirs ;
  •  les vases ;
  •  les seaux.

Les soucoupes sous les pots de fleurs, les vieux pneus ainsi que la retenue d’eau de votre climatiseur sont autant d’endroits où les moustiques peuvent proliférer. Il est donc important de porter une attention particulière à tous les endroits susceptibles de recueillir quelques centimètres d’eau.

Entretenir son jardin

Un jardin bien ordonné est un moyen très efficace d’éviter la prolifération des moustiques. Il faut savoir que la végétation fournit ombre et humidité au moustique qui peut s’abriter de la chaleur en été. Le fait de tailler les haies, d’élaguer les arbres et de tailler l’herbe permet donc de limiter les abris potentiels des moustiques dans le jardin. En outre, il est possible de planter de nombreuses plantes répulsives afin d’augmenter les chances d’éloigner les moustiques.

Se protéger des piqûres de moustiques


Outre les précautions d’usage pour empêcher la prolifération des moustiques, il est également important de se protéger des piqûres de ces insectes. En effet, se faire piquer par les moustiques est un moyen de favoriser leur prolifération. Afin d’éviter cela, il est recommandé lorsque vous êtes en extérieur de porter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes lors de vos soirées d’été. Lorsque vous êtes en intérieur, sachez que le recours au ventilateur et au climatiseur est d’une utilité certaine, car les moustiques détestent le froid. L’ajout de moustiquaires aux fenêtres permet d’éviter que les insectes s’invitent dans votre intérieur lors des fortes périodes de chaleur.

Enfin, si vous envisagez d’utiliser des répulsifs disponibles dans le commerce, sachez qu’il existe quelques produits efficaces et qui ne sont pas nocifs pour la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here