Arbuste épineux au port élancé et à la floraison abondante et fragile au coup de vent, l’acacia rose est une espèce originaire des États unis. Son habitat naturel d’origine était principalement les sous-bois secs du sud-est du continent américain d’où l’acacia rose a été importé en France par le botaniste Jean Robin. Ce dernier a assuré l’implantation de l’espèce en France en le cultivant dans les jardins de Paris en sa qualité de jardinier du roi Henri IV. Son œuvre de botaniste a permis d’en savoir plus sur cet arbuste dont l’espèce est composée d’une population de 20 arbres et arbustes.

Acacia rose : dénomination

Nom(s) commun(s) :Acacia rose ; Robinier rose

Nom(s) latin(s) :

Robinia hispida rosea

Famille :

Fabaceae

Type(s) de plante :

Plante caduque, arbre ornemental produisant des fruits impropres à l’alimentation

Origine :

Amérique du Nord

Période de floraison :

Entre le printemps et l’été, dès la mi-mars jusqu’en septembre

Acacia rose : esthétique

Couleur des fleurs :

Rose

Couleur des feuilles :

Verte tendre

Végétation :

Vivace

Feuillage :

Caduc, sans parfum et avec présence d’épines

Forme :

Ouverte

Allure :

Tige et rameaux hérissés d’épine

Hauteur à maturité :

3 à 4m

Port :

Élancé et étalé

Espacement :

250 cm d’étalement

Type de croissance :

Rapide les premières années

Acacia rose : jardinage

Entretien :

Facile

Besoin en eau :

Faible

Croissance  :

Rapide

Multiplication :

Semis au printemps, Bouturage…

Résistance au froid :

Résistant, arbre particulièrement rustique pouvant endurer des températures descendant jusqu’à -25°C

Type de sol :

Sol léger et sableux ou Sol argilo-limoneux (frais en profondeur) ; Caillouteux ; Calcaire

PH du sol :

Sol neutre

Humidité du sol :

Sol drainé, sol sec ou frais

Fertilisation :

Terreau de plantation, Amendement organique

Protection :

Le sol doit être biné autour du pied de l’acacia rose durant ses premières années.

Acacia rose : emplacement

Exposition :

Plein soleil et bien abrité des vents

Utilisation extérieure :

Massif, talus, haie, jardin d’agrément, plantation, isolée, alignement de jardins

Plantation :Pleine terre

Climat :Tous

Voisinage néfaste et plantes incompatibles :

Aucune incompatibilité

Voisinage propice :

L’acacia rose et l’acacia en général sont des plantes ornementales mises en valeur lorsqu’elles se détachent sur un fond naturel composé de conifères (If, thuyas, cyprès…) ou d’arbustes persistants et ornementaux (le Colutea arborescens, le Sophora davidii…).

Maladie(s) et Parasite(s) :

Cochenilles


Plantation de l’acacia rose

L’acacia est une espèce assez résistante. Le cultivar « Rosea » produit des grappes de fleurs papilionacées de couleur rose qui représentent un délice pour les insectes pollinisateurs. L’acacia rose produit également des gousses plates non comestibles. Avec ces rameaux glanduleux et hérissés d’épines et sa facilité d’entretien, cet arbuste trouve parfaitement sa place dans les jardins secs ou naturels des régions chaudes et tempérées. Il endure tous les climats et pousse aisément dans les sols pauvres comme tous les membres de la famille des fabacées. L’acacia rose a la propriété de restaurer la fertilité des sols parce qu’il a la propriété de capter l’azote sous sa forme atmosphérique pour le fixer dans la terre.

Où planter un acacia rose ?

Bien qu’étant originaire des sous-bois, l’Acacia rose est une plante qui apprécie le soleil. Par contre, il doit rester à l’abri des vents violents et des embruns pour préserver sa floraison et ses tiges qui s’abîment aisément. L’Acacia rose n’est pas une espèce exigeante. Il peut donc être planté sur des sols argileux, à condition qu’ils soient bien drainés, ou tous les types de sol (frais ou sec). C’est un arbuste qui convient dans une prairie.

Quel est le moment propice pour planter un acacia rose ?

Il est très simple de mettre un acacia rose en terre ou de le multiplier. C’est une opération simple et économique que l’on réalise à partir de différentes méthodes.

Choisir la méthode de multiplication de l’acacia rose

Elle pourrait être :

  • le semis au printemps ;
  • la séparation de rejets au printemps ;
  • le bouturage ;
  • le greffage.

Il est conseillé de faire un semis au printemps en raison de la disponibilité des graines. Celles-ci, avant d’être mises en terre, subissent un traitement préalable : être trempées dans de l’eau chaude pendant 48 heures. La plante peut également être livrée en pot de 5L avec un plant d’environ 90 cm et mise en terre durant les mois de février et d’octobre ou de septembre et de novembre.

Astuces pour la culture et l’entretien de l’Acacia rose

Comme cela a été régulièrement souligné, l’acacia rose n’est pas une espèce très exigeante. En milieu urbain, il résiste bien à la pollution atmosphérique. D’une façon générale, il consomme peu d’eau et ne doit pas être taillé en raison de la fragilité de ses branches. Cependant, après plus de 4 ans d’existence, des soins peuvent lui être apportés et une attention particulière doit être prêtée à son écorce dont les campagnols raffolent.

Il faut donc pour son entretien :
  • supprimer de façon fréquente les drageons pour limiter le développement de l’acacia, car son étalement peut être excessif ;
  • tailler les bois morts entre août et octobre pour éviter l’écoulement de la sève ;
  • vérifier le développement des branches et ôter celles qui se croisent à l’intérieur de la ramure afin de maintenir le bon port de l’arbuste ;
  • protéger l’arbuste des campagnols qui attaquent principalement sa base ;
  • traiter les attaques de cochenilles particulièrement si l’acacia trône dans le jardin avec d’autres espèces sensibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here