fleurs de bignonebignone en fleurs rouge

Bignone,Ou campsis radicans, jasmin de Virginie. De la famille des bignoniacées.

 Mon pays d'origine, l'Amérique, celle au climat doux et humide du sud, me voit pousser à chaque balcon, du sol vers le ciel ou d'un rebord vers la terre peux m'importe, mes crochets sauront être tout aussi efficaces. C'est bien sur, pour ma majestueuse floraison que vous m'aimez, et comme si vous connaissiez une personne illustre qui, de son aura vous donne un peu d'importance, vous bombez le torse et vous dites : " je connais une bignone magnifique dans mon jardin et c'est moi qui l'ai planté" mais je fais humblement tout le reste, un feuillage dense et rafraichissant au besoin, et des trompettes nectarifères, pour le spectacle du monde. Vous m'avez déraciné en 1640 et là en Europe encore je vous étonne, je fleuri abondamment  de la fin du printemps à l'automne jusqu'aux premiers grands froids que je supporte fort bien -18° figurez-vous! Vous vous en doutez, un franc soleil et une luminosité de 8 heures seraient les bienvenues. Je saurais vous étonner vers le ciel 10 mètres et le sol au moins 5 mètres de hauteur. Mais attention aux voisins ! Je fleuris mieux dans un sol riche en humus et frais en profondeur, mais soyez vigilants mes racines mêmes si elles ont la réputations d'être compacts ne supporterons que très modérément d'êtes continuellement dans l'eau. De tant en tant tous les deux ans par exemple, mettez à mon pied un peu d'humus bien riche. Parlons en de ma floraison ! c'est en bouquet de surcroit que je vous donne à voir doucement mes clochettes qui naissent de leur enveloppe. Mes inflorescences en forme de clochettes sont odorantes, parfois entêtantes à l'odeur de jasmin puis mes fruits de grandes capsules noires  (gousses) abondantes parfois jusqu'à 700 sur un arbre, portent mes graines, ma multiplication sera pourtant plus aisée par marcotage. Je vivrais environ 80 ans. Là, je vous conseil de me suivre de près je pousse en arbuste, vite et un peu échevelé. Sans taille d'entretien et comme je suis un arbre liane (avec des crochets) , et bien ma foi, je fais mon travail : Je m'accroche solidement à tout ce qui me passe sous la main si je puis m'exprimer ainsi , je deviendrais donc une aubaine pour la petite faune environnante : Un taillis . Quelques tailles d'entretiens  en février et mars, des branches mal placées ou mortes et dégagez le centre. Là, vous aurez une plante grimpante étonnante pour tous les visiteurs.Mon grand feuillage, que ma floraison tend à faire oublier est d'un vert enchanteur, denté et lancéolé il rafraichit pergolas, murs ou troncs.

fleurs doubles de l'amandier de chine

Floraisons

bouton retour

 

choisir un arbre

Mon arbre

 

Joomla SEF URLs by Artio