betula-ermanii feuillesbetula occidentalis

Bouleau, bouleau blanc, bouleau à papier, (Betula). Betulacées. Je suis un arbre dit pionnier, acceptant les sols pauvres que je fertilise, pour des espèces plus gourmandes. Fragile à la plantation mes racines sont traçantes, il y a des risques à me voir au sol à la moindre tempête.  Plantez moi à l'abri des grands vents et bien sur loin des vos habitations.Dans ma grande famille vous trouverez des bouleaux nains de 0.5  cm mais plus courament vous me verrez à maturité atteindre une taille de 12 mètres. Plantez moi dans n'importe quel sol qu'ils soient pauvres, secs à humides ou des sols très acides à neutro-basiques. Mes 40 espèces vous offriront un choix de ports allant du houppier érigé, à mes rameaux pleureurs, plutôt rare , mais de toute beauté !. Attention à mes racines, traçantes je suis donc à planter loin des canalisations et des maisons. Je suis un arbre héliophile en recherche de lumière, ainsi vous me voyez planté là, aux beau milieu des jardins, certes pour la beauté de mon tronc mais sutout pour ne pas subir la conccurence de mes cousins. Parlons en justement de mes cousins, et entre autre le bouleau vérruqueux qui est interessant pour sa croissance rapide, 12 mètres en 20 ans, pour atteindre à sa maturité les 25 mètres. Son écorce est blanche lisse et brillante avec quelques tâches noires, il accepte des sols secs. Le bouleau pubescent, celui-ci aime les forêts humides ou les tourbières, sa croissance est plutôt lente 8 mètres en 20 ans plus petit que son cousin, il atteindra à sa maturité 10/15 mètres de hauteur. Autrefois son bois servait à faire des chaussures, et il était le bois de boulange des boulangers car il brulait vite sans dégager trop de chaleur, ni d'odeurs...Dans le calendrier celtique, je suis un arbre qui symbolise l'axe du monde, la sagesse.

Propriétés médicinales du bouleau .Du moyen age aux études cliniques contemporaines , vous me reconnaissez de grandes qualités purifiantes, de mes feuilles en usage externe ,très jeunes, qui sont diurétiques et qui soulagent l'arthrite, à mon obier qui traite avec efficacité les fièvres, aux bourgeons et à leurs incroyables actions sur les engorgements lymphatiques, vous avez fini par opter pour ma sève qui vous aide à drainer les voies basses (diurétiques) et le système lymphatique général. Mes bourgeons, ma sève, mes feuilles sont les parties utilisées. Ma sève donc, que vous récoltez et buvez fraiche au printemps, le matin a jeun 1 verre en cure de 2 à 3 semaines, comme un tonique et dépuratif, les amérindiens incorporaient ce jus dans leurs soupes. Tous ces bienfaits me viennent de mes propriétés et de leurs actions analgésiques, tant interne qu'externe, de toutes les parties de mon bois de bouleau et serait due en bonne partie à cette essence composée, en fait, de salicylate de méthyle, substance proche de l'acide acétyl-salicylique.

Infusion : Elle se prépare en versant un litre d'eau chaude sur 40 g de feuilles. Infuser 10 minutes, puis ajouter un gramme de bicarbonate de soude. En dissolvant les principes résineux, le bicarbonate augmente l'efficacité de la tisane. Prendre trois tasses par jour.

Decoction des bourgeons : Elles se prépare à raison de 150 g de bourgeons par litre d'eau. Faire bouillir jusqu'à réduction de moitié. Filtrer, laisser refroidir légèrement, puis ajouter un gramme de bicarbonate de soude. Prendre deux ou trois tasses par jour.

circulation lymphatique

Sang-Lymphe

 

Herbal-Medicine 

Plantes et maladies

 Achat

de plantes

medicinales BIO

Joomla SEF URLs by Artio