arbre if du pacifiquearille de l'if

If du pacifique, médecin des forêts. Taxus brevifolia, if de l'ouest. Taxacées. 

Je suis un abre conifère, qui s'épanouit largement sur la côte ouest des états unis, en effet de l'Alaska à la Californie, je pousse bien protégé des forêts aux climatx doux et humide. Pour cette raison, je suis moyennement rustique sous une température à -18 ° je dépéris. Je suis un arbre vertueux et un arbre toxique en même temps, on dit qu'un cheval meurt rapidement si'l a ingéré 400 mg de mes feuilles et écorce, par contre votre pharmacopée, a découvert dans mon écorce une substance, le paclitacxel, qui fait merveille dans certains traitements  contre les cancers du sein, poumons et des ovaires. 

En jardinage ?

Je suis un arbre très facile à vivre et supporte les tailles sévères, ainsi vous me voyez souvent en topiaires, dans des formes très originales, car je pousse dense et pourtant mes aiguilles sont douces.

Suis je héliophile ?

Plantez moi dans votre jardin, dans un endroit ou la mi-ombre est prédominante. Je peux atteindre lentement et à maturité la taille de 40 mètres, pour être plus précis en 20 ans je mesurerais 8 mètres. Il me faudra un sol humide et riche en humus, évitez les sol argileux ou trop lourds. Mes floraisons en début d'été, sont de toutes petites fleurs verdâtres qui se transforment en arilles de petites baies rouges vifs qui renferment mes précieuses graines si appréciées des oiseaux et qui me servent de transmetteur d'espèce. Je pousse généralement sur un tronc fin et beige qui ne dépassera pas 0.50 cm de diamètre. Mes rameaux assez équilibrés portent des feuilles plates, persistantes  à l'allure tombantes avec l'age.Ma longévité peut atteindre 1500 ans.

Les maladies de l'If du pacifique

 

L’if est un arbre assez résistant à la plupart des maladies et champignons et peut vivre plusieurs centaines d’années, voire plus.Si certaines branches on tendance à brunirent il serait judicieux de les couper et de les bruler rapidement.

 

Vertus médicinales de l'if

En 2010 un équipe de scientifiques Américains, viennent de trouver le moyen de produire en quantité et a peu de frais le précurseur chimique du Taxol et paclitacxel issue d'une molécule présente dedans le sol. Ce médicament anticancéreux était initialement extrait de l’écorce de l'arbre peu commun, l’If du Pacifique. Une méthode chère et destructrice pour l'espèce végétale en question.

bouton retour

 

 

 

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio