houppier du laurier du portugallaurier du portugal en fleurs

Laurier du Portugal , prunier du Portugal,  ( Prunus lusitanica ) Rosacées.

 C'est la méditerranée qui m'a vue m'épanouir en toute liberté, j'appartiens à la famille des rosacées comme le rosier et le framboisier, ma cerises est non comestible, mais donne un aspect des plus sympathique à mon arbre en automne.

 

Histoire du laurier du Portugal:

Je suis natif de l'Afrique, j'ai migré par vol d'oiseau vers l'Espagne et le Portugal ou j'ai trouvé là une autre terre de prédilection. C'est bien dans ce derniers pays ou je me suis développé avec une telle intensité que je couvre parfois des pans entiers de collines . Je ne pousserais jamais  bien au dessus d'Avignon et uniquement dans une terre humifère et fraiche.

Description du laurier du Portugal :

 Ne me confondez pas avec le laurier cerise Prunus laurocerasus L.il est moins dense que moi. Je possède un feuillage persistant et dense qui me rend parfait pour être planté en haie. Ma stature quand on me laisse libre prends ses aises et vous donnera cet écran si recherché par votre intimité

 - Stature du laurier :laurier du portugal stature

Petit, mais costaud, je lance mes rameaux en un joyeux désordre enchevêtré, ce qui vous demandera c'est certain soit des taillles de coeur en rafraichissement, soit d'être taillé au cordeau. Je vous donnerais ce travail tôt au printemps ou juste avant les gelés , vous me taillerez pour maintenir cette formidable energie.

 - Longévité du laurier :

Pour un arbuste, il est assez rare de laisser la place à 250 ans, c'est sans doute la raison pour laquelle j'ai longtemps été planté en haie.

 - Branches et feuilles du laurier:

Petit, mais costaud, je lance mes rameaux en joyeux désordre, enchevêtré, ce qui vous demandera c'est certain soit des taillles de rafraichissement soit d'être taillé au cordeau. Je vous donnerais un peu de travail tôt au printemps ou juste avant les gelés , vous me taillerez pour maintenir cette formidable energie.

Mon tronc droit  et marron est mastoc, ils porte de belles et solides branches couvertes d'un large feuillage lancéolé coriace et persistant. Voilà bien des avantages pour un futur arbuste de haies !  Ce n'est pas tout je supporte d'être taillé parfois sévèrement sans perdre une feuille et pour maintenir votre intimité.

 - Racines du laurier:

 Mon système racinaire est intéressant je n'ai quasiment qu' une racine pivot pour me maintenir debout, et solidement de surcroit, c'est sans doute la raison de ce tronc costaud comme un prolongement de ce qui est sous terre. Réfléchissez bien avant de me planter, car il sera totalement inacceptable de me bouger sans me tuer.

 - Fleurs et fruits  du laurier du portugal:laurier du portugal

 De la fin du printemps et jusqu'à l'été déjà bien entamé je vous donne à voir une floraison érigée et en grappe, des thyrses crèmes au coeur jaune vif, c'est bien sur mon pollen que vous voyez là et il est  très mellifère. Je suis courtisé par les oiseaux et les insectes butineurs, on me dit zoogame. En automne, quand mes fleurs seront pollinisées, je transforme ma graine en drupe , des baies aussi grosses que des petites prunelles, vous comprennez maintenant mon surnom de prunier du portugal. Mon fruits n'est pas comestibles par l'homme, mais les oiseaux en rafolent.

Plantation du laurier du portugal :sommaire

Vous me planterez de préférence en automne, même si le printemps est aussi une bonne saison. L'automne me permets une bonne reprise racinaire et mon prochain printemps n'en sera que plus beau.

"Sachez qu'un arbre qui vient d'être planté est affaibli et qu'il faut l'aider à reprendre racine et être vigilant en préventif aux éventuelles maladies".

 - Nature du sol et exposition pour planter le laurus lusitanica :

J'aime la chaleur et le soleil intense, peu enclin au froid sous -5° je dépéris. J'aime les climats humides et très doux. La facade atlantique me convient parfaitement. La terre qui me reçoit a peu d'importance, mais ne mettez pas mes racines dans une terre à l'eau stagnante. Bien sur ! j'aime le soleil , je suis héliophile, puisque je suis originaire de la méditerranée et de l'Afrique du nord,il est impossible de me planter ailleurs que sous des climats océaniques et méditerranéens de l'hémisphère nord.

 - Taille :

Certains de mes vieux spécimens peuvent atteindre la taille de 5 mètres, mais plus souvent  vous me verrez pousser jusqu'à 2 mètres de hauteur.

 - Entretien :

Quand je suis planté et bien installé, en dehors des périodes ou vous devrez me tailler, je n'ai besoin de rien.

 - Arrosage : 

Je suis particulièrement interressant, ma racine pivot va chercher si profondement dans le sol l'eau et les nutriments indispensables, que je n'ai pas besoin d'être arrosé.

 - Multiplication :

Si vous souhaitez me multiplier, rien de plus facile, au printemps prennez une branche de l'année  (pas moins de 6 feuilles) effeuillez à ma base de 2/3 feuilles,  coupez ma base droite et plongez la dans une poudre d'hormone. Plantez la dans un mélange de terreau et de sable (silice) et maintenez  à une température au dessus de 14/16 °, un terreau humide (légèrement), à la lumière, mais jamais aux rayons direct du soleil. Attendez une année avant de les planter.

 - Maladies :

 Je suis sujet à la moniliose, un champignon qui s'installe sur mes racines et provoque le désèchement des bourgeons et des bouquets floraux. Malheureusement à part la prévention quand j'en suis atteind , je meurs. je ne saurais que trop vous conseiller, les traitements préventifs naturels car il acidifient beaucoup moins le sol. Le purin d'ortie, de prêle, en aspersion au printemps avant que les boutons floraux ne se forment. Le savon de Marseille vrai en pain dilué à 1 % est aussi éfficace en prévention.

Utilisation :sommaire

Planté en haie uniquement, je n'ai pas vraiment d'interêt esthétique en dehors de mes floraisons.

 - Propriétés médicinales :

Inconnues, comme tous les lauriers, je suis toxique.

 - En cuisine :

Sur de vieux pieds, qui donnent encore, mes baies son récoltées et ransformées en confiture ( sans mon noyaus surtout). Soyez sur que cela soit un laurier du portugal.

 - Les dérivés :

0

Espèces et variétés :sommaire

Prunus laurocerasus 'Caucasica'

Prunus laurocerasus 'Variegata'

Prunus laurocerasus 'Otto Luyken' à feuilles plus effilées.

Prunus laurocerasus 'Rotundifolia'

Prunus laurocerasus 'Herbergii'

D'autres articles en relation :sommaire

haies taillées haie fleurs blanches mellifere fleurs blanches
Les haies persistantes Les arbustes aux floraisons blanches Les mellifères "blancs"

 

Photos :sommaire

baies du laurier cerise ou du portugallaurier du portugal buissont

 

Références et bibliographies :sommaire

Dictionnaire des jardiniers ...
Volume 5 de Dictionnaire des jardiniers, Dictionnaire des jardiniers
Auteurs    Philip Miller, Laurent Marie de Chazelles
Éditeur    Guillot, 1785
La Vegetation de L'Afrique (The Vegetation of Africa)
Volume 20 de Natural resources research
Volume 20 de Recherches sur les ressources naturelles
Collaborateur    Frank White
Éditeur    IRD Editions, 1986
ISBN    2709908328, 9782709908320
Familles des plantes à fleurs d'Europe: Botanique systématique et utilitaire (2ème édition)
Auteur    Philippe Martin
Éditeur    Presses universitaires de Namur, 2014
ISBN    2870378378, 9782870378373
Flore forestière française: Plaines et collines
Volume 1 de Flore forestière française: guide écologique illustré, Jean-Claude Rameau
Auteurs    Jean-Claude Rameau, G. Dumé
Illustré par    Dominique Mansion
Collaborateurs    Institut pour le développement forestier (France), France. Direction de l'espace rural et de la forêt, Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts (France)
Éditeur    Forêt privée française, 2008
ISBN    2904740163, 9782904740169

Citations :sommaire

 His

bouton retour

Joomla SEF URLs by Artio