meleze de chine houppiermeleze de chine detail feuilles

Mélèze de Chine, pseudoralix amabilis,pseudolaix fortuneï,chrysolaix amabilis, faux mélèze? mélèze d'or. Pinacées.  

Originaire de la Chine, je suis un conifère et je suis le seul du genre (pseudolarix). Par contre comme tous les mélèzes et bien que je n'en fasse pas réellement partie, je présente aussi  la particularité d'être caduc. Mon aspect est remarquable, d'un élégance incroyable,  en effet mes rameaux poussent à l'horizontale, je fais donc un arbre ornemental tout indiqué.

Histoire :

Je m'étais assis en surplomb de la mer de Chine et me reproduisais joyeusement en forêts immenses sur les mont en surplombs de la baie de Taïwan, c'est entre entre Hong-Kong et Shangai que vous verez encore de magnifiques spécimens. Vos voyages botaniques ont contribué à ma migration vers des terres plus rudes et des hommes gourmands de beauté végétale. En effet, je suis spectaculaire et dans un jardin mon feuillage lumineux au printemps et aux camaieux d'or en automne ,vous étonne encore et encore.

Description :

Ma réputation se fait petit à petit... Au détour d'un chemin, un jardin offre le spectacle de mon port  et mon houppier élégant, bien équilibré, assis sur un pied fin et pourtant bien solide, je développe doucement mes rameaux,  de longs bras souples en bataille perpetuelle entre le sol et  le ciel.

 - Stature :stature du meleze de chine

 En cône ou pyramidal, c'est ainsi que l'on me qualifie. Et quand à maturité, je cesserais de pousser, je serais de moitié aussi large que haut. Un fût diaphane et discret qui ne cachera aucune vue et laissera passer les rayons du soleil, c'est sans doute pour cela que vous me plantez de plus en plus dans vos jardins d'agréments , même si je suis un peu grand.

 - Longévité :

Je vivrais  environ 200 ans, parfois plus, parfois moins cela depand de vos talents et de la recherche d ela terre et de l'exposition parfaite..

 - Branches et feuilles :

feuillage meleze chineSur un tronc bien droit gris, rosé et aux rides veinées de rouge quand je prends de l'age. Mes rameaux poussent légèrement à l'horizontal et recherche la lumière en port érigé en final mon port est pyramydal et mes extrêmités légèrement relevées, pour me donner cette forme conique si particulière aux mélèzes de Chine. Mon feuillage se présente en épines molles, des couronnes autour d'un bourgeon axial, il est d'un vert tendre et lumineux, il s'amuse parfois avec des reflets bleutés. Mes automnes sont flamboyants , que dis-je, très tôt en fin d'été, je m'habille d'or, je suis une vraie merveille d'esthétique.

 - Racines :

Comme beaucoup de mes cousins les conifères je suis, un arbre qui grandi avec une belle racine pivot, elle s'estompe avec l'age et laisse place à mes racines traçantes, qui laissent apparaitre un réseau chevelu superficiel. Ce réseaux est la pierre angulaire de ma survie il capte la moindre gouttellette d'eau souterraine pour me donner la nourriture nécessaire en période estivale ou hivernale en rupture de pluies.

 - Fleurs et organes sexuels :

 Je donne au printemps des cônes mâles et femelles les uns à pollen, les autres à graines. mais il est rare de me voir me reproduire sous vos climats froids.

Plantation :sommaire

Bien que je ne sois pas un vraie mélèze je me comporte de la même façon, une lumière sans brulure, et je ferais un ombre discrete à tous mes congénère de petite taille que je protège et aide à pousser.

 

 - Nature du sol et exposition :

Plantez moi en octobre ou novembre, dans un endroit de votre jardin bien drainéet pourtant frais (humide) et humifère (riche), évitez le calcaire et préférez les terres acide de bruyères. Donnez moi une belle luminosité, et je vous le rendrais par un port équilibré, et surtout si vous prenez soin de ne pas me planter dans un endroit ou les vent dominants me forceraient à me battre.

 - Taille :

Je pousse très lentement , mais ne soyez pas impatient, j'atteindrais en 30 ans la taille de 15 mètres de hauteur.

 - Entretien :

cones meleze chine

Plutôt rustique, je ne demande que de l'entretiens ou plutôt d el'attention les 2 premières années qui suivent ma plantation.

 - Arrosage : 

Sans, je me débroullie seul. Sauf si après plantation une canicule estivale est annoncée.

 - Multiplication :

Pas.

 - Maladies :

Je supporte moyennement la pollution des villes

 Le chancre du mélèze/ Le champignon (Lachnellula willkommii). Les semis et les jeunes arbres succombent.

 Etant donnée l'identification récente (1980) de ce chancre, les seuls moyens de lutte sont la destruction des sujets atteints pour éviter la prolifération du chancre.

Tordeuse grise du mélèze/ Zeiraphera diniana.La chenille de ce petit papillon est à l’origine de dégâts spectaculaires qui se manifestent périodiquement dans les mélézins.une défoliation,même totale, ne provoque pas la mort de l’arbre.

La larve du papillon Caleaphara laricella, fera jaunire ses feuilles au printemps.

Utilisation :sommaire

Dans les jardins d'agréments, comme arbre ornemental.

 - Propriétés médicinales :

Non connues

 - En cuisine :

Ma résine et mon cambium rentre dans diverses préparation culinaire ( vois références bibliograhiques en fin d'article)

 - Les dérivés :

Non connus

Espèces et variétés :sommaire

meleze commun laricina meleze commun variete blue meleze commun variete diana meleze commun veriete direction
Larix laricina larix x eurolepis 'Blue Weepinq' Larix kaempferi 'Diana' Larix x eurolepis 'Varied Directions'.
Meleze nain feuilles bleutés Port retombabant, aiguilles bleues Meleze feuilles vert tendre Port retombant aiguilles vertes

D'autres articles en relation :sommaire

 

Melèze, larix decidua, meleze commun.

Les bienfaits des plantes médicinales

 

meleze de louest meleze du japon meleze de sibérie meleze de dahurie meleze commun
Mélèze de l'ouest Meleze du Japon Meleze de Sibérie Meleze de dahurie Mélèze des Alpes

Photos :sommaire

feuillage meleze chine 1meleze chine feuilles automnemeleze chine alpes

 

Références et bibliographies :sommaire

Les Veillées des Chaumières N° 2611
ECOLOGIE DU MELEZE PARTICULIEREMENT DANS LES ALPES FRANÇAISES
PAR Pierre FOURCHY Ingénieur des Eaux et Forèts. http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/33551/AEF_1952_13_1_001.pdf?sequence=1
Le Mélèze
11 mars 2003
de Alain Pontoppidan
Broché
Le mélèze
29 novembre 2001
de Philippe Riou-Nivert
Relié
Les fleurs de Bach, c'est malin
29 août 2014
de Anne-Sophie Luguet-Saboulard
Poche
Construire en rond : Yourtes, domes, zomes, ker-terre
30 septembre 2010
de Evelyne Adam et Olivier Dauc
Au chevet du plus grand mélèze d’Europe
Marie Parvex / Le temps.ch
Le «Grand-Père» qui résiste aux colères célestes
Bernard Wuthrich / Le temps.ch
Le Gros Mélèze de Montricher-Albanne, Savoie
Association le gros melèze / http://www.maurienne.fr/fr/il4-association_i2492_p18-association-le-gros-meleze.aspx
Recetttes ou vous trouverez du mélèze"Le régal végétal" de François Couplan aux édition Debard pour en savoir plus.

Citations :sommaire

 

 

bouton retour

 

Joomla SEF URLs by Artio