Quercus myrsinifolia aspectchêne feuilles de bambou

Celui de qui la tête au ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.
"Jean de La Fontaine".

Chêne à feuilles de bambou, Quercus myrsynaefolia . Fagacées

Ou Cyclobalanopsis bambusifolia, Quercus bambusifolia. Ma très grande famille comporte 600 espèce de quercus ou de chênes, quand à moi , je suis originaire d'Asie, de Chine et du Japon, je m 'adapte très bien aux climats de l'hémisphère nord jusqu' à -15°, mais je ne fructifie pas.

Histoire :

J'ai fais un grand voyage et je viens du sud-est du japon pas loin de la ville d'OSAKA, ou je reçois de plein fouet et en légère altitude les vents marins de l'océan pacifique, et du sud de la chine, dans les monts donnant sur la mer du Japon, vous le constatez je suis un arbre qui aime la douceur . Et pourtant, je  me suis parfaitement acclimaté aux hivers londonniens et écossais ou je pousse dans les arboretums comme une fierté botanique.

Description :

J'ai un très joli port bien équilibré et arrondi Avec des feuilles persistantes dentées d'un joli vert bronze

 - Stature :

Mon tronc sera toujours très droit et court et sa circonférence atteint rapidement en 5/7 ans 0.40 cm, sans doute est-ce pour supporter mes rameaux puissants Il est grisé et couvert de lenticelles avec l'age.

 - Longévité :

Je vivrais 250 ans au mieux en dehors de mon habitat d'origine. 

 - Branches et feuilles :

 Sur mes fin rameaux grisés pousse ce feuillage qui fait ma particularité, il est cannelle au printemps, lancéolé, puis vert brillant sur sa face qui reçoit le soleil et la pluie et duveteux argenté en dessous. Il est persistant si le climat n'est pas trop rigoureux. Tous le 2 ans quelques feuilles tomberont rouge à mon pied.

 - Racines :

Mon système racinaire est profond et puissant, dans mes pays d'origines je pousse dans des forêts de basse altitude aux sols légers, ma racine pivot s'enfonce profondement et crée ainsi une accroche solide et durable, ces sols riches en humus ne me demande pas de créer un réseaux important de racines traçantes mais de nombreuses radicelles chevelues se régalent des nutriments riches dans ce type de sol..

 - Fleurs et fruits :fleurs du chêne feuilles de myrsine

C'est en fin d'été que je donne à voir mes fleurs verdâtres en chatons pendants, je suis un arbre monoïque , mais de toutes les façons sous vos climats je ne fructifie pas, mais je developpe un fruits stérile, un gland de toute beauté à la cupule hérisée légèrement applatie, qui de vert tendre deviendra marron avant de tomber en 10/12 mois.

Plantation du quercus myrsinifolia :sommaire

Je pousse spontanément dans les monts qui surplombent l'océan Indien et la mer du Japon, en base altitude, je recherche la douceur et l'humidité , dans des fôrêts ou l'humus est riche par la décomposition des feuilles et des insectes.

 - Nature du sol et exposition :

Je suis facile, certes mais je vous demande juste de la lumière assez longtemps dans la journée environ 4/5 heures, je préfère une mi-ombre très éclairée , le plein soleil me va aussi si vous prévoyez un peu d'ombre au soleil de midi.Je n'aime pas les sols argileux, par contre frais et impérativement fertiles .

 - Taille :

Je prends mon temps pour pousser, comme tous les chênes d'ailleurs et devenir un adulte de 30 ans de 3 mètres et pour une amplitude de 2 mètres.

 - Entretien :

Protégez mois des hivers trop froids et des étés trop secs, les années qui suivent ma plantation. Globalement c'est un arbre qui necessite très peu d'entretien.

 - Arrosage : 

Aucun.

 - Multiplication :

 Par bouturage en fin d'automne ou tôt au printemps, une branche jeune de l'année si possible avec plus de 4 noeuds d'ou sont partis les feuilles coupé sous un noeud, plongez la base dans une hormone de bouturage que vous achetez dans tous magasins de végétaux, effeuillez et coupez au sommet  au dessus d'un noeud, planter dans un mélange de 2/3 de terreau et 1/3 de sable dans un pot ou en pleine terre. Je préfère la pleine terre !

 - Maladies :

Je suis régulièrement attaqué par les pucerons, et là mes feuilles se recroquevillent et les cynips, ces derniers provoquent par leur piqures des galles.

Des maladies cryptogamiques peuvent laisser sur mon feuillages des marques , comme une poudre argentée, l'oïdium est trsè fréquent sur mon feuillage.

Utilisation :sommaire

 - Propriétés médicinales :

 - En cuisine :

 - Les dérivés :

Espèces et variétés :sommaire

Chêne

Chêne des marais

Chêne du japon

Chêne ecarlate

Chêne gomme

Chene pédonculé

Chene rouvre

Chêne soyeux

Chêne tauzin

Chêne vert

Quercus myssinifolia

Quercus kermès

Quercus suber

D'autres articles en relation :sommaire

Choisir un arbre

Photos :sommaire

 gland de chêne à feuille de myrsinetronc du quercus myrsinifolia

Références et bibliographies :sommaire

Citations et symbolique :sommaire

 

bouton retour

Joomla SEF URLs by Artio