Le Sapin blanc est un conifère de la famille des Pinacées. C’est un grand arbre des régions montagneuses d’Europe qui se distingue par son écorce claire, ses feuilles planes, sous forme d’aiguilles et ses cônes disposés à la cime de l’arbre. Le sapin blanc également connu sous l’appellation sapin commun ou sapin pectiné porte selon les régions où il se situe diverses dénominations. Ainsi, en Normandie il est nommé sapin de l’Aigle tandis qu’en Bretagne on l’appelle Sapin de croix ou Sapin à feuilles d’if. Le sapin blanc ou sapin pectiné est un conifère robuste. Il détient le record de l’arbre le plus haut d’Europe. Il peut vivre jusqu’à 500 ans en s’étendant de toute sa longueur sur un diamètre de deux mètres. Mais c’est une espèce sensible à certains insectes, champions et substances. Cela étant, il demeure une essence essentielle pour la foresterie en Europe où il a d’abord été introduit pour la sylviculture. Son intérêt principal réside en sa capacité à se développer en altitude basse dans les régions réputées humides. En dehors de la sylviculture, il est essentiel à la production de miel de sapin des Vosges.

Sapin blanc : dénomination

Nom(s) commun(s) :

Sapin blanc, sapin pectiné, sapin commun, sapin argenté, Sapin des Vosges, Sapin de Normandie, Sapin de croix ou Sapin à feuilles d’if

Nom(s) latin(s) :

Albies alba

Famille :

Pinaceae

Type(s) de plante :

Conifère

Origine :

Europe

Période de floraison :

Présence d’aiguilles toute l’année ;

Présence de fleur entre mai et juillet (floraison monoïque de couleur jaune);

Présence de fruits entre avril et mai (cônes)

 

Sapin blanc : esthétique

Pour reconnaître un sapin blanc du reste des conifères, il faut considérer :

  • son port ;
  • son écorce ;
  • ses rameaux ;
  • ses feuilles ;
  • son bois ;
  • ses cônes

Le port du sapin blanc

Il a un port conique qualifié de pyramidal qui avec l’âge devient ovoïde puis s’aplatit par la cime

Hauteur :

Entre 60 et 80 m

Croissance :

Assez lente, à 10 ans : 5 m puis à 20 ans environ 20m

Durée de vie :

500 à 800 ans pour les spécimens les plus anciens

Décoratif :

Non

Odeur :

Non spécifique

L’écorce du sapin blanc

L’écorce du sapin blanc est riche. Il contient entre autres, de la résine, des tanins, des sels minéraux et de la cellulose

Apparence :

Lisse et argenté

Touché :

Présence de petites poches de résine et de crevasses à partir d’un certain âge,

Les feuilles du sapin blanc

Il s’agit de l’ensemble formé par bourgeons et des aiguilles.

Les bourgeons de sapin blanc

Les bourgeons sont de forme ovoïde et lisse. Non résineux, ils contiennent toutefois des substances permettant de produire des liqueurs par fermentation.

Couleur :

Brun châtain,

Composition :

Des limonènes, des alpha-pinène et des bâta-pinène

Les aiguilles de sapin blanc

Elles composent la partie principale des feuilles de sapin blanc. Elles sont fixées sur les branches par une petite ampoule à bords limités. Compte tenu leur disposition, elles paraissent disposées sur deux rangs. Elles sont riches d’une huile essentielle.

Taille :

10 à 15 mm

Feuillage

Sempervirent ; Persistant

Bord :

Entier

Base :

Cunéiforme

Nervure :

Univervée

Couleur :

Elle est variable selon la position d’observation et selon la saison. Ainsi, en Automne l’aiguille est vert foncé dans son ensemble. Le reste du temps, elle est vert foncé en dessus et vert rayé de blanc en dessous.

Touché :

Lisse et glabre

Rigidité :

Souple

Le bois du sapin blanc

Il est sans aubier différencié et se laisse aisément identifier du fait de sa couleur blanche parfois mate. Ses cernes sont parfaitement visibles. Le bois du sapin blanc est tendre et léger. Il est employé pour réaliser des charpentes. Sa flexibilité lui permet de servir dans l’industrie du papier en tant que pâte à papier. Avec le temps, la bordure glabre-lisse du Sapin blanc devient verruqueuse puis fissurée. Sa couleur grise argentée devient simplement grise.

Masse volumique en bois vert et bois sec :

940 kg/m3 pour le bois vert et 40kg/m3 pour le bois sec

Les cônes du sapin blanc

Ils sont produits entre les mois d’avril et de main. Le sapin pectiné en produit de mâle et de femelle. Ils sont localisés au sommet de l’arbre. Les écailles des cônes contiennent des graines qui en murissant au cours du mois d’octobre, finissent par se détacher du cône emporté par les éléments. La fructification du sapin blanc a lieu tous les deux ans.

Forme du fruit :

Cône

Comestible :

Non

Touché :Rugueux

Couleur au début :Jaune

Couleur à maturité :Rouge-brun

La botanique du sapin blanc

Rustique :

Le sapin blanc est une espèce qui peut endurer de grande fraîcheur. Sa température minimale est de – 24°C

Exposition

Plein soleil ou semi-ombre

Type de sol :

Incompatible avec les sols hydromorphes et une nette préférence pour les sols riches

 

Maladies et parasites du sapin blanc :

Le sapin blanc est une espèce sensible :

  • au champignon comme l’Armillaire des résineux ;
  • aux parasites comme l’hylobe ; le pissode du sapin, les scolytinae, des insectes qui peuvent entraîner des dégâts considérables sur sa structure en particulier sur les plantations ;
  • à la pollution en particulier à la pollution du fluor ;
  • aux pathologies propres à son espèce.

Il est cultivé en plantation dans de grands espaces naturels montagneux. La forêt française est couverte à environ 4% de cette espèce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here