detail feuilles et fruits du sureau du canada sureau du canada

Une macération (quelques heures) , pulvérisées sur la plupart des plantes suffit, en préventif, à éviter la majorité des insectes nuisibles aux feuilles.100gr/6litres d'eau

Sureau doré du Canada, sureau blanc, Sambucus canadensis. Adoxacées.

Je suis une plante endémique de l'Amérique du nord, mais je colonise aujourd'hui une belle frange de l'hémisphère nord de la planète. Je suis un bel arbre souvent planté en arbre ornmental pour mes feuille qui virent à l'orange doré en automne.

Histoire :

J'ai sans doute voyagé dans les cales d'un bateau qui faisait le voyage vers l'ancien monde. c'est ainsi que je suis la seule espèce de sureau qui pousse en europe mais qui n'en est pas issue.

Description :

 Je serais un bel arbre de haie qui vous fera un écran parfait pour vos soirées d'été et en hiver je vous rend la lumière d'on votre jardin a besoin.

 - Stature :

Jeune je ramifie souvent bas, et sur de multiples troncs, (multigaule) pour donner cet aspect arbustif si caractéristique de mon espèce, quand je prends de l'age mes branches basses se dégarnissent et je ressemble enfin à un arbre, à la cime étalée.

 - Longévité :

Je vivrais en moyenne 80 ans

 - Branches et feuilles :

Je pousse, pour votre bonheur sur plusieurs fûts fins aux quelques lenticelles quand je suis agé et porte mon abondant feuillage caduque en forme lancéolé et denté si mon vert est remarquable au printemps attendez de voir mes automnes et vous serez conquis par ma beauté sauvage, en hiver tenez compte que je ne vous ferais pas d'écran,si vous souhaitez me planter en haie. Par contre je porte tardivement sur mes branches mes fruits en corymbe pendantes des petites baies noires  comestibles si vous attendez qu'elles soient bien mures ( octobre) et si les oiseaux vous en laisse.sureau du canada  et 1 oiseau

 - Racines :

Ma racine pivot est très fine et profonde, c'est surtout mon système racinaire superficiel et mes racines traçantes fournies de radicelles chevelues qui est abondant, vous n'aurez pas de mal à me déraciner, mais je n'aime vraiment pas cela et j'en mourait sûrement. Plantez  moi proche des maisons il n'y a aucun risque mais comme tous arbres évitez les canalisations.

 - Fleurs et fruits :

Je donne des inflorescences en forme d'étoiles, de juin à juillet au lourd parfum envoutant. Des grappes en cymes terminales de couleur blanches ou crème. Mes baies sont d'une couleur noire foncée , elle sont comestibles, si elles sont consommées très mures, et si les oiseaux vous en laissent un peu. Consolez vous même sans me consommer vous aurez le magnifique spectacle de les voir se chamailler. Je ne suis auto-fertile, mais il serait préférable de planter plusieurs pieds pour voir ma production de pollen donner des fruits aux caractéristiques distinctes.

Plantation :sommaire

Autrefois on plantait un sureau proche des maisons car j'ai une histoire symbolique de force et de protection, attendez vous tout de même à me voir remplit d'oiseaux toutes la belle saison ( ça jacasse fort ) et mes fruits sont très colorants, ils ont d'ailleurs longtemps été utilisés pour cette fonction. Alors attention aux vêtements et aux meubles de jardins.

 - Nature du sol et exposition :

J'apprécie d'avoir les pieds dans l'eau, enfin aps tout fais je le tolère mais je préfère un sol frais voir très frais comprenez que j'apprécierai d'être planté proche d'un cours d'eau, à la terre riche, à forte décomposition organique comme dans les forêts..

 - Taille :

Là je suis aprticulièrement étonnant!  Je peux atteindre 4 mètres de hauteur pour une amplitude quasi identique.

 - Entretien :

Comme je suis envahissant, il faut prévoir, je vous le recommande une taille attentive tous les hivers pour éviter  à mes racines de trop drageonner.

 - Arrosage : 

Si vous me plantez dans un sol adéqua, frais, et humifère, vous n'aurez pas besoin de m'arroser. 

 - Multiplication :

Par marcottage ou bouturage, ces deux méthodes donnent de très bons résultat des le printemps suivant.

 - Maladies :

L'oidium m'attaque parfois, les cochenilles se régalent au printemps de mes feuilles mais cela n'a pas de conséquence sur ma santé.

Utilisation :sommaire

vin de baies sureau du canadaMon fruit est un des plus riche du règne végétal en antioxydants (anthocyanes), ainsi qu'en calcium, fer, et vitamines C. On m'utilise pour faire du vin et des confitures avec mes fruits très murs.

 - Propriétés médicinales :

Les Amérindiens utilisaient mes fleurs blanche en décoction car elle sont émolientes et douces pour la peau.

Ce sont mes fleurs que vous consommez pour mes vertues medicinales, mais faites attention plusieurs sureaux peuvent êtres confondus le noir( sambucus nigra) et le hièble mon cousin le second étant une herbacé disparaissant en hiver pour ne garder que ses racines, puis vous me différenciez aussi par mes inflorescences printannières alors que le sureau hièble fleurit en été

Mon feuillage est fortement chargé en acidre cyanhydrique qui me donne cette odeur d'amande et qui précisont le à forte dose est très toxique, crue mais cette propriété disparait après cuisson, par contre en cataplasme mes feuilles sont riches en flavonoïdes, mucilages et tanins et ainsi contribuent à desinfecter les éczemas et psoriasis. Je fais des miracles pour soigner les infections urinaires,c'est en sirop que je vous conseil de me consommer , quelques poignées de fleurs infusées au moins 3 heures dans un litre d'eau, filtrez ajouter à ce jus le même poids en sucre et remettez sur le feux 5 bonnes minutes, ou 85°, versez dans des flacons bien desinfectés, hermétiquement fermés et rangés  au frais 11/15° et à l'ombre. Ce sirop peut ce garder 1 ans et 1 mois après ouverture.

Mise en garde. Le sureau noir est contre indiqué aux diabétiques et aux personnes insulino-dépendantes

 - En cuisine :

Sirops

Sorbets

Confitures, gelées.

Vin de sureau

 - Les dérivés :

0

Espèces et variétés :sommaire

Sureau doré du canada "Kent"

Sureau doré du canada "adams"

Sureau doré du canada "scotia"

Sureau doré du canada "nova".

Sureau rouge

Sureau-Sambucus

Sureau noir

D'autres articles en relation :sommaire

Les arbres fruitiers

Les arbres mellifères

Photos :sommaire

 

 sureau du canada baies noiresfleurs de sureau du canada

Références et bibliographies :sommaire

Les arbres du Canada
Auteur    John Laird Farrar
Éditeur    Les Editions Fides, 1996
ISBN    2762118247, 9782762118247
Longueur    502 pages
Plantes de la haie
Plantes du jardin
Auteur    Michel Beauvais
Éditeur    Editions Artemis, 2004
ISBN    2844162398, 9782844162397
Longueur    191 pages

Citations :sommaire

 0

bouton retour

Joomla SEF URLs by Artio