sureau rougebaies de sureau noir

Sureau,sambucus, sabucus, grand sureau, sureau à grappe. Famille des Adoxacées

Je suis un arbre de la famille des adoxacées. Mon genre sambucus regroupe 3 espèces Européennes et 1 espèce Américaine. Seul le sureau aux baies noires donne des fruits comestibles, cuits ou séchés. Si vous me plantez dans votre jardin attention les oiseaux raffolent de mes baies et  ils marquent facilement les vêtements et les sièges en plastique.

Histoire du sureau :

Issus du bas latin sambucus (sureau) ou du grec aktéa (sureau). Tôt nomé dans les textes antiques pour mes propriétés médicinales at mes capacités, car  les dieux sont nourri par ma force, souvent associé aux nymphes et aux dryades qui m' habitaient . Ma présence en Europe  est si ancienne que l'on se demande qui de l'homme ou du sureau était là en premiers. C'est sans doute pour cela que je vous accompagne de légendes, en soins et pour finir dans vos jardins d'ornement, et parfois même dans vos préparations culinaires. Mais faites attention mes baies crues renferment de l'acide oxalique, comme dans la rhubarbe, qui se neutralise quand je suis cuit.

Je symbolise la force, peut-être parceque je suis un arbre symbiote, je protège la vie d'une multitude d'insectes, d'oiseaux et de papillons. On dit que la foudre m'épargne.  Magique pour les peuples de la  grèce ancienne et les celtes, plus recement l'écrivain Andersen en fit le bois d'une flûte enchantée et dans mes fleurs vivent des fées.J'appartiens dans l'inconscient collectif aux arbres forts et mystérieux.

Description du sureau :

Mon équilbre est parfait, presque aussi haut que large, je donne avec autant de générosité  un feuillage vert foncé et des fleurs crème en corymbes.

 - Stature :sureau noir

On me dit buissonnant, plutôt arbuste qu'arbre car je ne dépasse que rarement 10 mètres.

 - Longévité :

Je vivrais entre 20 et 120 ans selon la variété, la culture et l'exposition.

 - Branches et feuilles :

J'ai un port buissonnant, puis avec l'age retombant, de jolies feuilles ovales et pointues que l'on dit lancéolées, caduques poussant sur des tiges creuses a l'intérieur duveteux. Misent au compost mes feuilles accélèrent sa décomposition.

 - Racines :

Mon système racinaire va chercher profondement par ma racine pivot l'ancrage necessaire a ma rapide progression quelques traçantes presque invisibles resteront sans danger pour les maisons, mais faites attention au canalisations.

 - Fleurs et fruits du sureau :

Je suis un arbre mellifère Mes fleurs attirent les insectes et mes baies, les oiseaux en nombres, au printemps et en été cela fait une joyeuse cacophonie. Mes fleurs poussent en corymbes retombantes quand je suis un sureau noir ( c'est une des indication) et hérissées quand je suis un sureau hièble elles seront blanches ou crème diaphanes du plus bel effet. puis je donne en été des baies de couleur noires, rouges, ou bleues.

Comment ne pas confondre le sureau hièble et le sureau noir ?

vin de sureau noirAttention les baies noires de ces deux espèces se ressemblent tellement que vous pourriez les confondres facilement ! les baies du sureau hièble ne vous feront pas de cadeaux.

Le sureau hièble est une herbacée qui disparait tous les hivers, ses fleurs sont hérissées, et il est de petite taille 1 mètre 1.50 mètre.il fleurit plus tard que le sureau noir en étét bien sonné juillet aout.

Le sureau noir est un arbuste ligneux ( même si ses rameaux sont creux), il ne disparait pas l'hiver mais il perd ses feuilles, ses inflorescences apparaissent au printemps avril mai .

Plantation :sommaire

A vrai dire je me reproduis seul et avec une grande facilité on me dit invasif,  mais si vous souhaitez faire une haie vive, choisisez de préférence une plantation en automne ma sève basse fera en toute logique des racines pour le printemps prochain.

 - Nature du sol et exposition :

A la lumière je pousse heureux, mais vous pouvez sans crainte me mettre à l'ombre de votre jardin. Sachez, que je pousse dans des sols riches en azote. C'est un bon indicateur de la nature de votre sol. humide et riche.

 - Taille :

Je ferais adulte, la petite taille de 5 mètres pour une amplitude quasi identique, soyez vigilant je suis un peu envahissant, alors ne croyez pas que vous serez tranquille sans me tailler de temps en temps. En 10 ans je vous fabrique une haie qui occulte parfaitement et qui protège votre intimité avec efficacité, mes rameaux pousseront dans un joyeux fouillit.

 - Entretien :

Une taille annuelle est la bienvenue si vous ne souhaitez pas être envahi.

 - Arrosage : 

Absolument aucun si vous me plantez dans un sol frais par nature.

 - Multiplication :

Par marcottage en prenant une branche basse de l'année que vous aurez pris soins d'effeuiller et d'inciser légèrement, si vous le souhaitez plongez ou badigeonnez  d'hormone de bouturage et fichez en sol et attendez au moins un cycle (1 an) pour couper la branche et la rendre ainsi autonome vous pouvez le faire sur autant de branches que vous le souhaitez. Sachez le le sureau rejette de souche et se multipli très seul avec le temps.

 - Maladies :

Je peux comme tous mes cousins végétaux être atteind  par les maladie cryptogamiques.Je reste pourtant très rustique aussi bien dans mon adaptation aux climats qu'a ma capacité à me préserver des maladies et insectes.Traitez moi si vous souhaitez m'aider avec des produits naturels, macération, tisanes ou purin et plutôt en préventif.

Utilisation :sommaire

Le sureau est utilisé depuis l'antiquité pour soigner les troubles digestifs, et les maladies de la sphère ORL.

 - Propriétés médicinales :

Le sambucus nigra ou sureau noir est approuvé par l'oms, l'ema et la commission E, ces études ont révélé des effets positifs sur le rhume et l' inflammation des voies respiratoires. D'autres tests ont montré des résultats favorables permettant de soigner la sinusite ainsi que la grippe.On utilise aussi bien mes fleurs que mes baies noires pour fabriquer des vins, on cuits mes baies car elle sont légèrement toxiques. Crue  les baies du sureau noir sont utilisées pour faire confitures et gelés qui ont les vertus de calmer, la toux,  les caractères anxieux, fluidifier le sang, aider les systèmes digestifs paresseux. attention ne pas me confondre avec le sureau hièble qui est une herbacée donnant des fleurs en corymbes dressées. De 1/1.2 m de haut et qui, lui, disparait en hiver.

Effets secondaires notoires et contre indication/ Des effets secondaires ont été observés, notamment en cas de surconsommation. le sureau peut entraîner des troubles digestifs passagers ainsi qu'une odeur de transpiration plus prononcée, liée aux propriétés diaphorétiques de la plante.

le sureau est déconseillé chez les personnes souffrant de diabète : il entraîne des troubles du traitement par insuline. il est également proscrit en cas d'anémie ou de porphyrie, une maladie sanguine complexe.

 - En cuisine :sorbet aux baies de sureau noir

Sirop

Vins

Confitures, et gelées

Sorbets

 Recette /Mousseux de sureau

Pour 10 l : 8 litres d'eau - 80 g de bon vinaigre - 0.5 kg de sucre - 0.2 kg de fleurs fraîches. Mettre l' eau et le vinaigre dans un récipient. Dans une mousseline, mettre les fleurs et le sucre. il faut le mettre dans le récipient en l'accrochant pour qu'il ne trempe que dans le haut du liquide. Retirer au bout de 6 jours, agiter, laisser reposer un jour. Mettre en bouteilles qui supportent la pression. La fermentation est terminée au bout de 8 jours, bouteilles placées debout.

 - Les dérivés :

On peut fabriquer toutes sortes de sifflets, flûtes, soufflets pour attiser le feu, pistolets et toutes choses qui ont besoin d'un tuyau comme les pipes...

Espèces et variétés :sommaire

Sureau doré du Canada

Sureau rouge

Sureau noir

Hièble

D'autres articles en relation :sommaire

Recette de confiture

Les haies

Choisir un arbre

Les arbres fruitiers

Photos :sommaire

sureau bleufleurs de sureau noir

 

Références et bibliographies :sommaire

Ma bible de l'homéopathie: L’homéopathie, une solution accessible, efficace et sans danger pour tous les maux du quotidien !
Auteur    Albert-Claude Quemoun
Éditeur    Leduc.s Éditions, 2013
ISBN    2848999616, 9782848999616
Longueur    696 pages

200 plantes qui vous veulent du bien
De Carole Minker
Editions Larousse 2013
448 pages
Prix : environ 20 €
Du bon usage des plantes qui soignent
De Jacques Fleurentin
Editions Ouest-France 2013
384 pages
Prix : environ 25 € 

Citations et symbolique :sommaire

 0

bouton retour

Joomla SEF URLs by Artio