Le lombricompostage est un procédé naturel et écologique de recyclage et de transformation des déchets ménagers. Il consiste simplement à placer dans un récipient (lombricompost) des vers de terre (lombrics) qui vont décomposer la matière organique pour produire de l’engrais bio. Découvrez quand et comment utiliser du lombricompost.

Le lombricompost : comment ça fonctionne ?


Le lombricomposteur est composé d’un couvercle, d’un tamis, d’un décanteur, d’un bac collecteur, d’une vanne et d’un socle. Le tamis est un ensemble composé de plusieurs plateaux modulables, superposables et rotatifs. Il reçoit les ordures ménagères qui seront transformées en lombricomposts.

Le tamis est conçu de façon à toujours avoir le lombricompost en cours de maturation en bas et les nouveaux déchets en haut. Son mode de fonctionnement permet le déplacement des vers du niveau inférieur vers les niveaux supérieurs. Ses derniers vont attaquer les déchets libérant ainsi de l’eau (jus ou lombrithé). Nul besoin d’arroser les déchets pour que le lombricomposteur fonctionne correctement.

Le décanteur est installé dans le bac collecteur et en dessous du tamis. Il permet de séparer les jus des parties solides pouvant tomber par gravité, évitant l’obstruction de la vanne. Le bac collecteur permet de récupérer les jus issus de l’eau contenue dans les déchets. Les déchets contenus dans les plateaux du bas sont généralement transformés au bout d’une période de 4 à 6 mois.

Il faut un minimum de 250 grammes de lombrics au démarrage de votre lombricomposteur. Chaque vers peut digérer jusqu’à 500 grammes de déchets. On estime qu’un vers peut se reproduire en plus de 500 autres vers par an. Il existe plusieurs modèles sur le marché. Le lombricomposteur eco-worms permet de produire de près de 10 litres d’engrais écologiques de très haute qualité par an et par personne, soit 30 litres annuels pour une famille de 3 personnes.

Le lombricompost : quelles sont ses propriétés ?

L’engrais récolté présente une forte teneur en éléments nutritifs tels que l’azote, le potassium, le zinc, le fer, le magnésium, le calcium, le phosphore, le zinc, etc. La matière obtenue permet d’enrichir le sol des jardins et des potagers, de régénérer les sols usés ou appauvris, de favoriser la germination et la croissance des végétaux des jardins, de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires nocifs pour les plantes et la terre, etc. La conséquence directe de l’utilisation de ce fertilisant naturel est la bonne santé des végétaux et des plantes des jardins.

Le lombricompost : comment l’utiliser pour l’entretien de son jardin ?

Il faut toujours diluer le jus à 10% avec de l’eau au risque de brûler la plante. Il existe deux manières pour utiliser le lombricompost. La première est la pulvérisation directement sur la plante. La seconde est un processus qui consiste à :

  • répandre l’engrais sur le sol autour de la plante ;
  • griffer le sol afin de le mélanger à la terre ;
  • arroser le sol pour faire pénétrer le lombricompost.

Le lombricompost est le résultat de la transformation des ordures ménagères. Il peut être utilisé à tout moment. Il permet de produire de l’engrais qui peut être utilisé pour l’entretien du jardin. C’est le meilleur compagnon des plantes et des végétaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here