Depuis que les vertus du cannabis ont été redécouvertes, cette plante a gagné en célébrité. Dans de nombreux pays, des brèches se sont ouvertes dans l’interdit frappant l’utilisation de cette drogue. Pour ceux qui l’ignorent, la consommation du cannabis permettrait de soulager la douleur, de diminuer le stress, de stimuler l’appétit…  

Bref, les propriétés thérapeutiques sont nombreuses. Du coup, pour en profiter de manière optimale, certaines personnes optent pour la culture du cannabis. Mais comme pour tout jardinage, cultiver du cannabis requiert une certaine connaissance. Pour avoir la garantie de maximiser vos rendements, suivez ces conseils pratiques.

Choisir ses graines de Cannabis

vv
La première étape pour réussir la culture du cannabis est de bien choisir vos graines de cannabis. Que ce soit Sativa, indica, ruderalis, vous disposez d’une grande variété d’hybrides à votre portée. Il est conseillé de tenir compte des préférences personnelles pour faire votre choix. De nombreuses entreprises respectables comme Herbies Seeds peuvent vous livrer rapidement et discrètement votre graine.
Une fois que les graines achetées, vous devez penser à l’endroit où vous voulez faire pousser votre graine de cannabis.

Mettre en pratique les bases du Cannabis

Certaines conditions doivent être réunies pour que votre cannabis se développe normalement :

  • La lumière : le cannabis a besoin de plus de douze heures de lumière par période de vingt-quatre heures pour que la végétation soit saine ;
  • Le milieu de culture : en intérieur comme en extérieur, la terre est le milieu de culture par défaut. Cependant, il existe des milieux neutres sur lesquels vous pouvez faire pousser votre graine ;
  • L’air : pour un bon échange de gaz, la culture du cannabis doit se faire dans un milieu bénéficiant d’un air frais en mouvement. Il faudra éviter les environnements avec un air statique, car ils favorisent les moisissures et une croissance faible ;
  • L’eau : le cannabis comme tous les êtres vivants a besoin de l’eau pour vivre, grandir, s’épanouir et mener à bien ses fonctions biologiques ;
  • La température : pour une meilleure croissance du cannabis, 27 °C est la température idéale à respecter ;
  • Les nutriments : afin d’apporter beaucoup de nourriture à vos plants durant tout leur cycle de vie, vous devez leur offrir un bon terreau friable, riche en compost, en organismes vivants, en vitamines et en minéraux ;
  • L’humidité : il est important de contrôler l’humidité afin qu’elle soit équilibrée.

Faire germer les graines de Cannabis

Vous connaissez déjà les critères à respecter pour assurer une bonne croissance de vos plants de cannabis. Il faut maintenant faire germer vos graines de cannabis. C’est le début de votre aventure dans la culture du cannabis. À ce titre, vous avez le choix entre :

  • Mettre les graines directement dans votre milieu ;
  • Placer les graines sur une serviette en papier humide ;
  • Mettre les graines dans un bloc de laine de roche et cubes ;
  • Tremper simplement les graines dans de l’eau ;
  • Placer les graines en stations à germination.

Quelque temps après la germination, les graines viables vont commencer par pousser.

Lancer la phase végétative du Cannabis

Lorsque les feuilles vertes reçoivent de la lumière, la photosynthèse commence. À ce moment, les plants commencent à métaboliser. La phase végétative est ainsi lancée. Quand le cannabis est cultivé à l’intérieur, les lampes doivent être réglées à dix-huit heures de lumière par jour et six heures de nuit.

Vous pouvez aussi utiliser des apports exotiques comme le dioxyde de carbone dans l’environnement. Par contre, lorsque le cannabis est cultivé à l’extérieur, il suffit que la durée du jour connaisse une augmentation au printemps et en été pour augmenter la vitesse de croissance et le potentiel de floraison du cannabis. Les plants de longue taille doivent être taillés pour avoir une canopée uniforme.

Lancer la floraison du Cannabis

La floraison est la phase de croissance du plant de cannabis. Il est important de choisir le bon moment pour passer de la phase végétative à la floraison en modifiant le programme d’éclairage. La floraison comporte différentes étapes. Il s’agit de la différenciation au cours de laquelle il se produit un changement dans le schéma de croissance et de la floraison elle-même.

Récolter et sécher les cannabis

vv
C’est la dernière étape avant de déguster votre cannabis. Le goût et l’odeur de votre cannabis dépendent de la manière dont le cannabis a été séché. Un bon séchage se déroule généralement en trois phases :

  • La manucure des têtes de cannabis : à l’aide d’un ciseau, vous retirez les feuilles présentes autour des têtes ;
  • Le séchage : les plantes doivent être coupées à la base et vous devez ensuite les retourner et les accrochez sur la corde, la tête en bas. Elles doivent rester en séchage pendant 10 à 15 jours ;
  • Le curing : cette dernière étape consiste à enfermer les têtes dans un bocal hermétique et à l’ouvrir par intermittence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here