La carence en nutriments du sol fait partie des problèmes les plus rencontrés par les jardiniers et cultivateurs de nos jours. Les terres ne parviennent plus à nourrir convenablement les plantes, ce qui entraîne un affaiblissement de la croissance de ces dernières. Face à cette situation, recourir aux engrais devient la seule manière de mettre fin au problème. Mais les engrais ne sont réellement efficaces que s’ils sont convenablement utilisés. Comment alors utiliser les engrais pour un meilleur rendement ? Si telle est votre préoccupation, découvrez ici 10 conseils qui vous permettront de mieux fertiliser vos plantes.

Choisir les bons engrais

Avant de passer à l’étape d’utilisation de l’engrais, il faut l’avoir préalablement choisi. Sont en effet disponibles sur le marché plusieurs sortes d’engrais. Afin d’obtenir un bon résultat, vous devrez vous assurer de choisir un engrais qui correspond à vos besoins.

Pourquoi fertiliser le sol ?

 

Pour grandir convenablement, les plantes puisent dans le sol tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin. Grâce à ces derniers, elles parviennent à pousser normalement et à produire les rendements escomptés. La plantation suivie de récolte étant un cycle répétitif et continu, le sol finit par s’appauvrir. De cet appauvrissement découlent des conséquences immédiates. On note dans un premier temps une chute considérable des rendements agricoles. Naissent ensuite de sérieux problèmes de croissance de toutes les plantes ou des fleurs. Enfin, des cas de maladies ne sont pas à écarter.

L’importance de la fertilisation du sol avec les engrais

Le grand vide crée par les récoltes successives ou par le renouvellement de la flore d’un jardin peut être comblé grâce à la fertilisation par engrais. En effet, la fertilisation a pour effet direct un renouvellement de la composition nutritive du sol grâce à l’apport d’éléments nouveaux. Lorsqu’elle est effectuée régulièrement, elle maintient le sol riche. Ce dernier parvient alors à nourrir toutes les plantes, ce qui débouche sur des rendements importants. Dans le domaine de l’horticulture ou même de l’agriculture, deux types d’engrais sont généralement utilisés. Il s’agit des engrais biologiques ou naturels et des engrais chimiques.

Effectuer un bon dosage

 

Pour faciliter la croissance des plantes, il ne suffit pas de fertiliser le sol avec de l’engrais. Il est tout aussi important de respecter un certain dosage lors de la fertilisation. En effet, fertiliser le sol avec une quantité excessive d’engrais constitue simplement un énorme gaspillage, car le supplément ne sera pas utilisé par les plantes. Cela est davantage vrai s’il s’agit des engrais chimiques. Ceux-ci se dispersent dans le sol et finissent leur trajet dans les nappes et cours d’eau. A contrario, un dosage insuffisant ne donnera pas les résultats escomptés. Les plantes demeureront dans la carence, ce qui freinera considérablement leur croissance. Comment alors déterminer la dose idéale à utiliser ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour connaître la dose d’engrais qui se révélera bénéfique aussi bien pour vos plantes que pour le sol.

Se référer aux mentions de l’emballage

La plupart du temps, les fabricants d’engrais inscrivent sur l’emballage de leur produit diverses informations. Parmi ces dernières figurent celles concernant le dosage de l’engrais. Concrètement, il est mentionné quel dosage appliquer pour chaque plante afin d’obtenir un résultat optimal.  Lorsque ce n’est pas le cas, l’autre possibilité dont vous disposez pour connaître le dosage adéquat est de consulter des blogs spécialisés.

La consultation de sites web spécialisés

En effectuant des recherches sur internet, vous avez la possibilité de recueillir diverses informations sur la façon de réussir le dosage de votre engrais. Il s’agit généralement de blogs tenus par professionnels du domaine qui vous fournissent des données précieuses grâce à leurs connaissances. Le dosage variant d’un type d’engrais à un autre, vous devrez vous assurer de recueillir des informations sur le type d’engrais que vous possédez. À toutes fins utiles, procurez-vous des récipients gradués. Ils vous seront d’une grande utilité pour mesurer l’engrais, les secrets d’un horticulteur pour un jardin rayonnant et toujours fleuri.

Connaître le type de sol

Le type de sol dont vous disposez constitue un facteur à prendre en compte. En effet, la quantité d’engrais qui se révélera suffisante sur un type de sol pour donner les résultats escomptés peut ne pas être la même sur un autre type de sol. Vous devrez alors considérer les spécificités propres à chaque terre avant de la fertiliser.

Faire attention à la composition de l’engrais

 

Comme mentionné plus haut, plusieurs sortes d’engrais sont disponibles sur le marché. Les compositions se révèlent différentes et possèdent de ce fait différents effets sur les plantes. Avant de fertiliser vos plantes avec un engrais, vous devez en connaître la composition exacte. Procéder ainsi se révèle nécessaire, quelle que soit l’origine de l’engrais. Ainsi, d’origine végétale, animale ou industrielle, vous devez connaître les éléments qui composent l’engrais que vous avez à votre disposition. Déterminer les composantes d’un engrais se révèle tout à fait simple. Il suffit de lire les informations inscrites au verso de l’emballage et le tour est joué. Autre alternative pour connaître la composition d’un engrais, effectuez une recherche web sur le type d’engrais et vous obtiendrez toutes les informations qu’il vous faut. Cependant, retenez que la plupart des engrais sont composés des éléments de base dont les plantes ont besoin pour grandir normalement. Il s’agit notamment de l’azote (N), du potassium (K) et du phosphate (P). À cette composition de base, les fabricants ajoutent d’autres éléments qui permettent de distinguer les engrais. Et c’est justement ces éléments nouveaux qu’il convient de prendre en compte avant d’effectuer la fertilisation.

Prendre en compte les besoins de chaque plante

La meilleure façon d’obtenir d’une plante une croissance optimale est de satisfaire à ses besoins nutritifs. En effet, il n’est pas rare de remarquer que suite à une fertilisation, certaines plantes affichent un niveau de croissance beaucoup plus élevé que d’autres. L’explication se révèle toute simple : les éléments nutritifs contenus dans l’engrais répondaient beaucoup plus aux besoins de certaines plantes que d’autres. De ce fait, pour utiliser votre engrais à bon escient, renseignez-vous sur ce qui correspond le mieux à chaque plante de votre jardin. À titre illustratif, notez que :

  • Certaines plantes et cultures ont besoin d’une bonne dose d’azote. Tel est le cas des gazons, des plantes vertes d’intérieur, des légumes feuilles, arbustes ou encore graminées ;
  • D’autres nécessitent un important apport en phosphore telles les espèces à fleurs et à fruits ou les légumes graines ;
  • Une autre catégorie de plantes présente des besoins considérables en potasse. C’est essentiellement le cas des rosiers, des fraisiers, des légumes racines, des arbustes fruitiers ou des bulbes.

Importance de la prise en compte des besoins spécifiques des plantes

Procéder à une fertilisation sans prendre en compte les besoins spécifiques de chaque plante peut générer un certain nombre de désagréments. Il s’agira par exemple de carences ou de déséquilibre nutritif. Par exemple :

  • Un apport insuffisant d’azote peut générer des feuilles décolorées ou pâles ;
  • Un apport excessif ou réalisé dans des conditions inadéquates peut provoquer une brûlure du feuillage de la plante ;
  • Une fertilisation excessivement composée d’azote sur des plantes de tomates entraînera un excès de végétation au détriment de la fructification.

Pour éviter ce genre de désagréments, il est alors recommandé d’accorder une attention particulière aux besoins de chaque plante.

Fertiliser à la bonne période de l’année

Pour pleinement profiter des avantages liés à l’utilisation des engrais, il est important de les utiliser à la bonne période de l’année. En fonction de l’objectif, les périodes idéales pour fertiliser le sol varieront.

Bon à savoir : La meilleure façon de bien utiliser un engrais est de s’en servir à une période de l’année où il produira tout l’effet escompté.

Au printemps, procurez-vous de l’engrais à action lente également appelé engrais de longue durée. C’est une étape qui permet de préparer le terrain à accueillir les jeunes plantes et à favoriser leur croissance. Répartissez convenablement l’engrais dans tout votre jardin afin que tout l’espace puisse être fertilisé. Le printemps constitue la période idéale pour utiliser les engrais dans son potager ou dans le jardin. En période de chaleur (été) par contre, un tel effort ne se révélera pas nécessaire. La forte présence de lumière et du soleil contribue déjà de façon considérable au bien-être des végétaux. Qu’en est-il alors de l’automne ? En cette période, il est aussi recommandé de fertiliser le sol. Quant à la période hivernale, vous n’êtes pas tenu d’utiliser votre engrais pour fertiliser votre terrain. L’idéal est de laisser cette période à la terre pour régénérer afin de produire de meilleurs résultats au moment opportun.

Se protéger

Comme vous le savez déjà, les engrais sont généralement composés de plusieurs éléments. La combinaison de ceux-ci permet d’obtenir un produit d’une grande efficacité. Seulement, peuvent se retrouver dans certains engrais des produits capables de porter atteinte à la santé humaine. C’est pour cette raison que vous devez toujours porter des gants avant de procéder à une quelconque manipulation des engrais. Ce conseil est valable pour tous les types d’engrais, notamment les engrais chimiques et les engrais biologiques.

Utiliser convenablement les engrais

Le résultat de la fertilisation des plantes dépend en bonne partie de la façon dont l’engrais a été utilisé pour doper le sol. Convenablement utilisé, l’engrais offre des résultats satisfaisants. Lorsque ce n’est pas le cas, ces derniers se révèlent généralement médiocres. Comment alors fertiliser le sol avec l’engrais ? Pour commencer, lisez attentivement la notice d’utilisation. Elle présente la plupart du temps des informations très utiles sur la façon d’utiliser l’engrais afin d’obtenir des résultats optimaux. Vous obtiendrez par exemple des informations précises sur les quantités à utiliser, les périodes idéales pour appliquer l’engrais ainsi que la fréquence d’utilisation.

Éviter d’appliquer les engrais en mauvais temps

L’objectif de la fertilisation par engrais est d’apporter au sol les éléments nutritifs nécessaires pour la bonne croissance des plantes. Mais cela ne peut s’avérer effectif que si les engrais restent sur le terrain et s’intègrent à ce dernier. Pour cette raison, assurez-vous de fertiliser votre terrain à une période où les engrais appliqués ne risquent pas d’être balayés ou emportés par les intempéries. Si vous aspergez par exemple les engrais avant un orage, il existe de fortes chances que ce dernier les emporte. Votre terrain se retrouvera à nouveau dépourvu des apports nutritifs que vous avez effectués. Comment alors déterminer le meilleur moment pour procéder à la fertilisation ? La réponse à cette interrogation se révèle tout à fait simple. La meilleure façon d’éviter de subir les désagréments qui peuvent être causés par les intempéries est de consulter la météo. Si cette dernière annonce des averses, reportez la séance de fertilisation. Mais si de beaux jours sont annoncés, alors vous pouvez procéder à la fertilisation.

Râteler soigneusement le terrain

Avant de fertiliser votre terrain avec l’engrais, prenez le soin de le râteler convenablement. Procéder ainsi se révèle nécessaire, car c’est la seule manière de permettre au fertilisant de pénétrer le sol. En effet, pour obtenir des résultats optimaux, il est important que les engrais s’infiltrent dans le sol et y restent. Ainsi, une fois les jeunes plants en terre, ils parviennent à puiser aisément du sol les différents éléments nutritifs dont ils ont besoin pour leur bonne croissance. Râteler le sol constitue une opération assez simple. Il suffit de se munir de l’outil adéquat (ici le râteau) et de retourner la terre.

Arroser le terrain après application des engrais

Après avoir fini d’asperger les engrais sur votre terrain conformément aux recommandations du fabricant, arrosez minutieusement les lieux. Cette façon de procéder permet de fixer les engrais au sol et de faciliter leur adhérence à ce dernier.

Quel type d’engrais privilégier pour son jardin ?

Deux types d’engrais sont généralement disponibles sur le marché : les engrais organiques également connus sous la dénomination d’engrais biologiques et les engrais chimiques. Chaque type d’engrais possède des spécificités, des avantages ainsi que des inconvénients. De ces deux types de fertilisants, l’engrais organique constitue le meilleur choix, et ce pour plusieurs raisons.

La protection de l’environnement

La protection de l’environnement constitue l’un des atouts majeurs des engrais organiques. En effet, ces derniers sont essentiellement composés d’éléments bios. Entrent dans leur fabrication des matières qui ne présentent aucun risque pour l’environnement. On retrouvera par exemple l’azote d’origine organique (sang séché, corne pilée, crottin de volailles…) ; la potasse qui provient de la vinasse de betterave et de phosphate issue de phosphates naturels écrasés. La présence d’oligo-éléments comme le zinc, la magnésie ou le cuivre en faible quantité peut également être notée.

Préservation de la santé humaine

Utiliser les engrais organiques pour faciliter la croissance de ses plantes constitue la meilleure manière de veiller sur sa propre santé. Comme évoqué plus haut, les engrais chimiques peuvent contenir des éléments dont la manipulation peut porter atteinte au bien-être. Ce qui n’est pas le cas de l’engrais organique, car il est en grande partie composé d’éléments inoffensifs pour la santé humaine.

Meilleure santé pour les plantes

Les engrais chimiques sont susceptibles de détruire les racines et les feuilles des plantes lorsqu’ils sont mal utilisés. Une telle conséquence se révèle moins probable lorsque l’on utilise les engrais organiques ou biologiques.

Enrichissement du sol

Les engrais organiques offrent un enrichissement optimal au sol. Ils participent à l’amélioration de sa structure, ce qui se révèle particulièrement bénéfique pour les plantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here