Avec une plantation d’arbustes, on peut facilement remplacer un mur ou une clôture. Mais, ces arbustes doivent présenter certaines caractéristiques afin de créer une barrière physique. Ils doivent être impénétrables du fait de leur hauteur et de leur épaisseur. Ils doivent également être denses, piquants ou coupants pour dissuader les intrus et les animaux. C’est le principe d’une haie défensive. Retrouvez dans cet article les arbustes épineux que vous pouvez choisir pour créer une haie défensive.

Pyracantha

Si vous envisagez de sécuriser votre propriété avec un arbuste défensif, le Pyracantha sera votre meilleur allié. Encore appelé buisson ardent, le Pyracantha est à la fois dissuasif et impénétrable en raison de :

  • Ses redoutables épines ;
  • Son feuillage persistant ;
  • Sa hauteur impressionnante.

Le buisson ardent possède des épines très piquantes qui mesurent de 2 à 4 cm de long. Ces dernières sont fixées sur les nombreuses branches ramifiées de l’arbuste. Son feuillage touffu reste très utile lorsqu’on souhaite se protéger des regards. Il produit de jolies petites fleurs blanches qui apparaissent en juin. Celles-ci évoluent en septembre pour laisser place à de nombreuses baies orangées, jaunes qui sont appréciés des oiseaux. Toutefois, elles ne sont pas comestibles pour l’homme. Quand cet arbuste décoratif évolue dans un bon environnement, il peut atteindre 3 m de hauteur. De plus, il peut supporter des températures extrêmes allant jusqu’à -20°C pour les variétés les plus résistantes.

Exposition, plantation, entretien

Le Pyracantha pousse bien au soleil et à la mi-ombre. Il s’adapte à tous les types de terrains, mais n’aime pas les sols calcaires. Il est préférable de le planter en automne ou au printemps. Il faut prévoir un espacement de 1 m à 1,20 m entre chaque pied pour avoir une haie compacte. Vous avez la possibilité de le planter en quiconque. Pour l’entretien, il est conseillé de tailler plusieurs fois par an le côté extérieur de la clôture. Vous éviterez ainsi d’avoir une végétation exubérante. À l’intérieur, vous pouvez laisser ployer les branches afin d’avoir un joli spectacle.

Berbéris

Le Berbéris ou l’épine-vinette est réputé pour ses épines très coriaces au niveau de ses rameaux. Il possède une taille moyenne qui varie de 1,5 à 2 mètres. C’est un arbuste au feuillage caduc ou persistant qui est très prisé pour les haies défensives. La teinte de son feuillage évolue selon les saisons, offrant la possibilité d’avoir un arbuste décoratif à certaines périodes de l’année. En mai, il laisse apparaître ses fleurs jaunes ou orangées qui donneront plus tard des fruits roses, rouges ou bleu foncé. Riches en vitamine C, ces derniers sont comestibles pour l’Homme. Le Berbéris peut résister à une température allant jusqu’à -20°C.

Exposition, plantation, entretien

Pour une bonne croissance, le Berbéris a besoin du soleil ou d’une ombre légère. Il affectionne tous les types de sols, mais ne supporte pas les sols détrempés. L’automne et le printemps sont les deux périodes idéales pour planter cet arbuste. Il faut compter un espacement d’au moins 1 mètre entre chaque pied. C’est un arbuste qui n’est pas exigeant. L’entretien ne sera donc pas une corvée. Si vous voulez lui donner une forme, il faut le tailler en automne ou au printemps. Pour créer des haies défensives, vous pouvez associer plusieurs variétés d’arbustes. Mais, vous devez veiller à l’entretien.

Mahonia aquifolium

Encore appelé Mahonia à feuilles de houx, le Mahonia aquifolium produit :

  • Des feuilles bordées d’épines acérées ;
  • Des bouquets de fleurs jaunes ;
  • Des baies pourpres.

Ce magnifique arbuste est craint en raison de ses feuilles vertes, persistantes qui abritent des épines. En automne, elles deviennent rouges, offrant un joli spectacle. Ses fleurs jaunes apparaissent en février/mars et évoluent pour donner des baies pourpres appréciées des oiseaux. Ces dernières sont comestibles, après cuisson. Le Mahonia aquifolium peut atteindre 2m de haut. Il peut aussi résister à une température allant jusqu’à -15°C.

Exposition, plantation, entretien

Le Mahonia aquifolium craint une exposition en plein soleil. Il se plaît bien à la mi-ombre et dans tous les types de sols. Mais, il préfère les sols bien drainés. Comme pour la plupart des arbustes, il faut planter Mahonia aquifolium au printemps et à l’automne. Pour l’espacement en haie, il est recommandé de prévoir 60 cm à 1 m. Quant à la taille d’entretien, elle est légère et se fait en mars-avril pour enlever les rameaux abîmés.

Poncirus trifoliata

Le Poncirus trifoliata ou Citronnier épineux est l’un des arbustes épineux les plus élégants. Cet agrume, cousin du citronnier, présente une magnifique forme tortueuse. Il est idéal pour les haies défensives, car il possède :

  • Des feuilles caduques et palmées ;
  • Des aiguillons acérés ;
  • Des fleurs blanches parfumées ;
  • Des fruits comestibles.

Ses aiguillons peuvent atteindre 10 m de long et deviennent plus tard les branches de l’arbuste. Grandes et belles, ses fleurs blanches apparaissent en mai/juin. Elles deviennent en août/septembre des fruits (ou poncires) comestibles, mais amers. Ils présentent la forme de citrons sphériques et peuvent être cuisinés. Le Poncirus trifoliata mesure 2 à 3 m de haut. Il résiste très bien à des températures d’au moins -15°C.

Exposition, plantation, entretien

Cet arbuste décoratif se plaît bien au soleil, mais vous devez prendre soin de l’abriter des vents glacés. Il aime les sols riches, drainants et légèrement acides. Il est conseillé de l’installer en terre au printemps. Il faut respecter une distance de 1 m minimum entre chaque pied. Quant à la taille de l’entretien, elle n’est pas vraiment nécessaire. Le Poncirus trifoliata se débrouille bien tout seul. Mais, vous pouvez tailler votre arbuste souvent pour lui donner la forme souhaitée.

Houx

Le Houx est un arbuste réputé pour sa longévité qui va au-delà de 300 ans. Mais, il a une croissance très lente. Il possède un feuillage persistant qui permet d’être à l’abri des regards. Vertes et luisantes, ses feuilles présentent des épines sur leurs bords. Les fleurs blanches, elles, apparaissent en mai. Elles se transforment entre septembre et mars en fruits, qui sont en réalité de petites drupes rouges. Elles sont toxiques, comme les feuilles. Le Houx peut atteindre 4 à 6 m de haut sur 2 à 4 m de large. Il supporte des températures rustiques pouvant atteindre -25°C. C’est une espèce dioïque, c’est-à-dire qu’il existe des individus mâles et femelles. Ce sont uniquement ces dernières qui produisent des fruits.

Exposition, plantation, entretien

Une exposition ensoleillée est idéale pour le Houx qui se plaît aussi dans un environnement semi-ombragé. L’arbuste pousse bien dans un sol argileux et drainé. Mais, il craint un peu les sols calcaires. Il faut le planter en automne ou au printemps. Il faut aussi respecter un espacement d’au moins 1 m entre chaque pied. Facile à entretenir, on peut le tailler au printemps ou à la fin de l’été pour le débarrasser de ses branches mortes.

Chêne vert

Le Chêne vert est en réalité un arbre en raison de sa hauteur qui peut dépasser les 7 mètres de haut. Mais, il joue parfaitement son rôle de haie défensive, puisqu’on peut le tailler à souhait, pour l’entretenir. Cet arbuste présente également d’autres caractéristiques qui permettent de créer une bonne barrière physique et végétale :

  • Il a un port buissonnant ;
  • Il a de jolies feuilles coriaces, vert foncé ;
  • Il supporte les températures extrêmes ;
  • Il a une longévité impressionnante ;
  • Il résiste très bien aux nuisibles et aux maladies.

Son feuillage persistant fait penser à celui du Houx. C’est la raison pour laquelle on le surnomme Chêne faux houx. Dans le Sud de la France, les habitants le surnomment Yeuse. Le Chêne vert résiste bien à la chaleur à la sécheresse. Il ne craint pas les hivers et les gelées qui dépassent les -15°C. Sa durée de vie se situe généralement autour de 200 ans. Mais, il peut atteindre 2000 ans.

Exposition, plantation, entretien

Le chêne vert se plaît bien dans un environnement ensoleillé. Il pousse bien dans les sols drainés et calcaires. Pour qu’il ait une bonne croissance, il faut le planter au printemps ou à l’automne. On conseille surtout de le mettre en terre au mois de novembre si possible. C’est un arbre qui n’exige aucun entretien particulier. On peut le tailler à souhait pour enlever les branches mortes et lui donner une bonne forme.

Cognassier du Japon

Le Cognassier du Japon est un magnifique arbuste à épines qui possède des feuilles caduques. Il est célèbre en raison de sa floraison qui offre un spectacle de toute beauté. Les jolies fleurs rouge ou rose pourpre apparaissent à la fin de l’hiver. Ses feuilles et fruits ont un parfum très odorant. Ils ne sont comestibles qu’après cuisson. On peut également les consommer en gelée ou en confiture. Le cognassier du Japon résiste bien au froid et au gel jusqu’à -15°C. Il peut atteindre une hauteur de 1 à 2 m.

Exposition, plantation, entretien

L’arbuste affectionne les environnements légèrement ensoleillés et la mi-ombre. Tous les types de sols lui conviennent. À l’automne et au printemps, vous pouvez le planter sans crainte. Toutefois, prenez soin de respecter une distance de 1,5 m entre chaque pied. Pour entretenir le cognassier du Japon, il suffit de le tailler régulièrement. Mais, cette tâche ne doit s’effectuer qu’après la floraison.

Que retenir ? Grâce à leurs épines et leur feuillage touffu, ces arbustes constituent d’excellents remparts défensifs. Mieux qu’une clôture, ils peuvent dissuader les cambrioleurs. De plus, leur entretien ne coûte pratiquement rien. Il suffit de quelques coupes pour rendre ces arbustes plus esthétiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here