Sur les étals des fleuristes et même dans les marchés de fleurs, vous remarquerez la présence des renoncules. Ce sont des fleurs vivaces qui ont des couches de pétales minces semblables à du papier. Avec leurs attraits plus ou moins délicats, ces fleurs se retrouvent dans plusieurs jardins. Si elles vous intéressent, voici une présentation des renoncules.

Les avantages des renoncules

Généralement employées en médecine traditionnelle, les renoncules sont des fleurs dont la plupart des espèces servent à lutter contre les rougeurs de la peau, le rhumatisme. Cette fleur existe sous plusieurs espèces certes, mais il faut préciser qu’une seule est cultivable dans le potager à la maison. Celle-ci est connue sous le nom de « renoncule perse ». Elle offre une variété d’options de couleur allant du blanc au violet en passant par l’orange, le jaune, la crème et le rouge. Les renoncules perses ont pour atout d’orner :

  • Les pots de fleurs ;
  • Les bordures ;
  • Les jardins.

Elles sont réputées pour apporter une touche particulière d’authenticité à votre potager puisqu’elles essaient de l’embellir au maximum. Vous pouvez également vous en servir pour vos bouquets de mariage ; le site Bouton de Rose vous en propose d’ailleurs.

La plantation des renoncules

La plantation des renoncules diffère carrément de celle des autres fleurs. Ce sont des bulbes de printemps, et vous ne devez pas les planter n’importe comment et n’importe où. Pour la saison de plantation, vous pouvez les mettre en terre au printemps pour obtenir une floraison en été. De même, il est possible de les planter en automne pour avoir une floraison précoce en avril ou en mai.

Comment planter ?

Retenez que leur reproduction s’effectue de deux manières distinctes : par graines et par les tubercules. La deuxième méthode est la plus courante. Alors, il suffit de se procurer les tubercules ou de les multiplier soi-même. Pour la plantation, vous devez mettre l’extrémité pointue de la griffe vers le bas. Il faut qu’elle atteigne une profondeur de 2,5 cm à 5 cm. Si vous souhaitez la planter en pleine terre, notez que cette fleur préfère un sol léger, sablonneux et sans calcaire. Elle n’aime pas l’excès d’humidité. 

En revanche, si vous préférez planter vos renoncules en pot, il est conseillé de choisir un contenant en terre cuite qui est percé en son fond. Ensuite, remplissez le pot d’un mélange de sable de rivière et de terreau, puis suivez le même processus de plantation. Pour la distance entre les plantes, elle doit être de 10 à 20 cm en fonction de la variété.

L’entretien des renoncules

Dès lors que vous achevez la plantation, il convient maintenant d’arroser abondamment afin que les tubercules puissent rapidement s’ancrer dans le sol. Ces fleurs offrent un entretien facile certes, mais vous devez observer quelques gestes, à l’instar de l’arrosage optimisé et l’apport en engrais. En réalité, ceux-ci sont importants pour la survie de vos renoncules. Toutefois, n’oubliez pas que l’excès d’eau peut être fatal pour ces fleurs.

Si vous habitez dans une zone froide, essayez de déterrer les griffes dès l’automne et stockez-les à l’abri du gel, au frais durant tout l’hiver. En revanche, si la terre ne retient pas l’humidité et que votre zone est douce, vous pouvez laisser les griffes en terre.