L’ancolie est une herbe vivace qui possède des fleurs aux couleurs vives. Elle se révèle à la fois discrète et décorative lorsqu’elle est plantée en massif. Sa culture requiert la connaissance de certaines données. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour planter une ancolie et en faire une bonne expérience !

Comment réaliser le semis et la plantation des ancolies ?

Le premier critère à prendre en compte pour la plantation d’une ancolie c’est le lieu. En effet, ces plantes prolifèrent facilement à la lumière du soleil et sur des sols frais. Il faut également s’assurer qu’elles bénéficient d’une ombre légère à des endroits où le climat est plus chaud et sec en été. Si ces conditions sont remplies, chaque année, vous pouvez semer des ancolies de façon spontanée.

Les ancolies apportent une belle touche d’esthétique aux jardins. Vous pouvez profiter de la belle vue qu’elles offrent depuis une terrasse. Il est tout à fait possible de se former pour apprendre à poser soi-même sa terrasse. Dans le cadre requis, vous devriez encore procéder idéalement !

Plantation des ancolies

Pour planter des ancolies, il faut les acheter en godet. Cette fleur aux couleurs vives se plante à l’automne ou au printemps. Les périodes de gel sont déconseillées pour planter de l’ancolie. En effet, le froid entrave leur croissance.

Semis des ancolies

Le semis des ancolies n’est possible qu’à partir du mois d’avril. Aussi, il faut bien s’assurer que la température du sol est bien supérieure à 12 °. Cependant, il est possible que le climat de votre milieu ne soit pas favorable au semis. Dans ce cas, optez pour un semis sous abris pour une mise en place après deux mois. Il existe des kits complets dont vous pouvez vous servir pour accomplir idéalement ce processus relativement délicat.

Par ailleurs, il est recommandé de conserver vos graines au bas de votre réfrigérateur pendant 15 jours pour accélérer la levée. Après cette période, vous pouvez enfin semer les graines. Voici d’autres informations utiles pour réussir la plantation d’ancolies :

  • Les ancolies sont des plantes éphémères qui peuvent être ressemées en abondance ;
  • Laisser l’ancolie se ressemer permet d’obtenir de très jolies fleurs ;
  • Il est possible de procéder à une multiplication de la plante par division de la touffe pendant l’automne ou au début du printemps.

Toutefois, cette dernière méthode est déconseillée, car les ancolies possèdent des racines très fragiles. Si vous souhaitez récolter de belles ancolies, il faut suivre chacune de ses étapes à la lettre.

L’entretien des ancolies

L’entretien de ces plantes n’a rien de complexe. Il suffit de couper les fleurs fanées au fur et à mesure que la plante se développe. Cette action permet d’éviter un semis automatique qui risque d’être encombrant. En fin de floraison, il est important de rabattre le feuillage. Cela s’avère encore plus important lorsque les ancolies sont touchées par l’oïdium.

En coupant régulièrement les fleurs fanées, vous favorisez la poussée d’un nouveau feuillage et d’une nouvelle floraison. En outre, certaines espèces d’ancolies s’hybrident assez facilement. Alors, elles peuvent offrir de merveilleuses surprises dans votre jardin.

Le prix de l’ancolie

Pour planter cette belle fleur qu’est l’ancolie, il faut d’abord s’en procurer. Pour cela, vous devez connaître son prix. Il existe plusieurs variétés d’ancolies. Le prix varie bien d’un type à un autre. Cependant, cette plante est assez accessible, car elle coûte 6 euros en moyenne. Optez pour l’espèce d’ancolie qui vous convient le mieux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here