Le jardin japonais est un appel non seulement à faire un voyage dans l’Orient, mais aussi à un moment de réflexion. Considéré par certains comme le temple de zénitude, le jardin japonais est composé de plusieurs éléments qui favorisent la méditation à l’instar du bonsaï. Faisons un petit tour d’horizon de cette plante.

Présentation du bonsaï

Bonsaï est un mot japonais qui vient du chinois. On peut le traduire par « planter et prendre soin d’une plante en pot ». Le bonsaï est une plante qui sert à décorer et que l’on obtient par la culture dans un pot d’un arbre nain ou qui a été nanifié par le biais de nombreuses techniques. Il s’agit d’un art qui en Asie, est transmis de génération en génération. Il faut noter que l’on peut se servir de n’importe quelle espèce d’arbre pour créer un bonsaï. Vous pouvez ainsi en installer chez vous. Pour une bonne installation de cette plante et sa parfaite insertion dans un univers adapté, le mieux reste encore de faire confiance à un paysagiste comme ici avec Piscine et Jardin.

Quelle est l’utilité du bonsaï ?

Pour parler de l’utilité du bonsaï, il est important de dire que cet arbre en pot est à la fois utile et agréable. Pour ce qui est du côté agréable, il faut rappeler que le bonsaï est une plante de décoration qui permet d’allier confort et élégance dans son jardin.

Le bonsaï a aussi de nombreuses vertus qui s’adressent aussi bien aux personnes rencontrant des problèmes de santé, qu’aux personnes bien portantes. En effet, cette plante :

  • Aide à réduire le stress ;
  • Permet de se détendre ;
  • Favorise la connexion avec la nature.

Réussir la culture du bonsaï

Pour réussir à cultiver le bonsaï, il existe plusieurs étapes à suivre méticuleusement.

Le choix du plant

Le choix de l’espèce pour votre bonsaï va dépendre en grande partie du milieu dans lequel vous voulez le faire grandir. Il faut savoir qu’il y a des espèces qui pourront s’adapter à l’intérieur et d’autres qui seront plutôt adaptées à une culture extérieure.

Le choix du pot

Vous devez savoir que le pot est le premier élément lié à l’environnement qui agit dans la croissance du bonsaï. Le pot que vous allez choisir doit permettre aux racines de la plante d’être recouvertes complètement par le substrat. Il faut aussi prendre en compte le volet esthétique.

Le système de drainage

Vous devez faire deux choses pour assurer un drainage opérant à votre culture. La première portera sur la disposition des grilles au fond du pot. Il faut utiliser des grilles en plastique pour éviter la rouille. Par la suite, disposez des billes d’argiles au-dessus de ces grilles de drainage.

La composition du substrat

Si on utilise par exemple les genévriers de Chine, le substrat à utiliser sera l’Akadama. Il faut d’ailleurs retenir que cette argile volcanique est le substrat que l’on utilise le plus pour cultiver le bonsaï.

La germination des graines de bonsaï

Cette étape est la plus décisive de la culture du bonsaï. La meilleure période pour la germination de cette plante est l’automne. Pour une bonne germination, vous devez mettre les graines sur quelques centimètres du substrat dans les pots.

Une fois que c’est fait, placez les pots à l’extérieur. Une fois que les germes sortent, mettez-les dans les pots préalablement préparés. Trois mois après avoir mis les germes dans les pots, pensez à engraisser vos bonsaïs. Vous devez aussi penser à la taille et à la mise en forme de vos plantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here