Le cabanon de jardin peut vous servir aussi bien en tant qu’atelier, dépendance ou chambre d’ami. Les chalets en bois sont particulièrement prisés pour leur facilité à se fondre dans le décor. Mais, il existe un grand nombre de modèles de cabanons, et vous avez donc l’embarras du choix. Quels sont donc ces modèles ? Quels sont les critères sur lesquels vous baser pour faire le bon choix ? Comment choisir et évaluer l’emplacement de votre cabanon de jardin ? Quelles sont les contraintes techniques dont vous devez tenir compte lors de l’installation de votre cabanon de jardin ? Comment installer votre cabanon de jardin pour le protéger des coups de vent ? Voilà quelques-unes des interrogations auxquelles nous allons donner réponse !

Quels sont les modèles de cabane de jardin ?

Le cabanon de jardin est devenu au fil du temps très moderne et constitue à présent un espace agréable. Il en existe de différentes sortes, allant du traditionnel au design, comme vous pouvez le découvrir sur le site officiel de la boutique en ligne Chalet de Jardin.

Voulez-vous une cabane ronde ou de forme carrée ? Préférez-vous un cabanon pourvu d’une toiture en pente ou êtes-vous plutôt porté vers une toiture végétalisée ? Désirez-vous disposer d’un chalet muni d’une terrasse ou complété d’un auvent ? Tous vos caprices peuvent être satisfaits pour peu que vous preniez le temps de faire votre choix. Vous le devinez donc, le cabanon de jardin n’est plus conçu à de seules fins utilitaires. Son esthétique prend toute sa place.

De nombreuses personnes continuent de choisir le bois comme matériau de construction de leur cabanon, pour des raisons essentiellement écologiques. Cependant, vous pouvez opter pour des cabanes en métal. Il existe aussi des chalets en résine PVC. L’avantage des deux derniers modèles par rapport aux cabanons en bois est qu’ils sont d’entretien plus facile.

Quels sont les critères de choix d’un cabanon de jardin ?

Vous devez choisir votre cabanon de jardin suivant quatre grands critères, à savoir :

  • l’usage à en faire ;
  • l’espace à votre disposition ;
  • votre environnement paysager ;
  • vos contraintes budgétaires.

Choisissez votre cabanon de jardin en fonction de l’usage à en faire

Le critère essentiel qui doit guider votre choix porte sur l’usage que vous comptez faire de votre cabanon.

Si vous pensez vous en servir comme lieu de rangement de vos outils, point n’est besoin de dépenser trop d’argent. En revanche, n’hésitez pas à mettre le paquet lorsque vous comptez en faire une annexe de votre maison. Dans ce cas, portez votre choix sur un joli cabanon et assurez-vous qu’il dispose de fenêtres. Toujours pour garantir votre confort, soyez certain qu’il est en mesure de recevoir aussi bien une arrivée d’eau qu’une arrivée d’électricité.

Avant de faire votre choix, sachez précisément l’espace dont vous disposez

Peu importe ce à quoi doit vous servir votre cabanon, vous devez au moment de le choisir tenir compte de l’espace à votre disposition. Ainsi, vous aurez une idée précise de la taille maximale à donner à la cabane.

Choisissez selon vos contraintes budgétaires un cabanon de jardin qui épouse parfaitement votre environnement paysager

N’optez évidemment pas pour un cabanon de jardin qu’il vous sera difficile, voire impossible, d’intégrer à votre environnement paysager. Et bien sûr, n’oubliez pas que le budget dont vous disposez doit également entrer en ligne de compte.

Si votre cabanon doit être installé à un endroit parfaitement isolé, loin des regards, vous pouvez choisir un cabanon en métal. C’est le moins coûteux de tous les modèles. Les chalets en métal respectent donc aussi bien le critère budgétaire que celui d’isolement de la résidence principale sans lesquels un cabanon perd de son caractère pratique.

Par contre, un cabanon en métal n’est pas du tout approprié si vous envisagez de l’installer à un endroit visible de votre jardin. Il vous faut plutôt un abri en bois bien plus esthétique, quoique plus coûteux. De tels cabanons sont montés sur une dalle béton et conçus dans la majorité des cas avec du bois brut. Ce second point est un gros avantage, car vous pourrez y appliquer la teinte de lasure qui vous convient, et qui se fond le plus dans votre environnement.

Mais, les abris de jardin en bois demandent la prise de quelques précautions avant leur installation. Par exemple, ils nécessitent pour leur protection d’être traités avec un produit hydrofuge. Ce dernier devra être passé même aux endroits qui ne seront plus visibles une fois le montage du cabanon achevé. Comme nous l’évoquions déjà plus haut, les chalets en bois demandent plus d’entretien que les autres types de cabanons. Et il vous faudra les lasurer de nouveau tous les deux ou trois ans.

Les meilleurs modèles de cabanons de jardin en termes de rapport qualité/prix sont probablement les abris en PVC. En effet, ils coûtent certes cher à l’achat et à l’installation, mais ils résistent mieux aux intempéries puisqu’ils subissent un traitement anti-UV. Surtout, les cabanons en PVC ne risquent pas de voir leurs couleurs originales se délaver avec le temps et n’exigent pas d’entretien. Néanmoins, ils apparaissent moins naturels que les cabanons en bois.

En termes purement esthétiques, le cabanon en bois semble conserver une longueur d’avance. Mais, le fait qu’il ne soit pas facile d’entretien pourrait en décourager plus d’un. Le cabanon en métal quant à lui est le moins cher de tous les modèles. Seulement, il ne peut servir en tant qu’annexe habitable et convient surtout comme entrepôt de vos outils de jardin. Enfin, le cabanon en PVC se caractérise par sa forte résistance aux intempéries et le fait qu’il n’a pas besoin d’être entretenu.

Maintenant que nous avons passé en revue les critères de choix d’un cabanon de jardin, nous allons aborder son installation. Comment donc installer au mieux un cabanon de jardin ?

Comment choisir et évaluer l’emplacement de votre cabanon de jardin ?

Tout comme pour le choix du modèle de votre cabanon de jardin, celui de son emplacement dépend de son usage.

  • Souhaitez-vous mettre vos outils de jardin à l’abri dans ce cabanon ? Il vous faudra alors l’implanter loin des regards, mais à proximité de votre potager.
  • Prévoyez-vous de vous en servir comme lieu de rangement de vos vélos ou d’entreposage de votre bois ? Vous devrez alors l’installer le plus près possible de votre garage ou de votre maison.
  • Si vous comptez faire de votre cabanon de jardin une pièce à vivre, il vous faudra vous assurer de le placer assez près de votre résidence principale.
  • Si le cabanon est destiné à servir en tant que pièce d’ami, vous pourrez l’installer loin de la maison, si vous le voulez.

Quel que soit l’emplacement que vous aurez retenu pour implanter le cabanon de jardin, vous devrez préalablement évaluer le terrain, car de la stabilité du terrain sur lequel l’installation s’effectue dépendront aussi bien sa qualité que sa durabilité.

Avant donc d’arrêter votre choix de l’emplacement de votre abri de jardin, intéressez-vous à l’état du terrain. À ce niveau, soyez totalement certain de sa stabilité et vérifiez qu’il n’est pas soumis à une déclivité trop importante. De même, étudiez la nature du terrain sur lequel vous prévoyez d’implanter la cabane de jardin. Selon que le sol est argileux ou sableux, les mesures à prendre pour en faire une assise solide diffèrent. Il vous faudra peut-être construire d’abord des fondations avant de poser l’abri, en particulier s’il doit être utilisé comme annexe habitable.

Quelles sont les dispositions à prendre pour adapter votre cabanon à votre usage ?

Une réflexion approfondie sur l’espace de circulation dont vous aurez besoin pour jouir pleinement du cabanon est nécessaire.

N’oubliez pas que si vous voulez disposer d’un cabanon de jardin avec des fenêtres, celles-ci doivent être tournées vers la lumière du jour. N’oubliez pas non plus de prévoir l’espace requis pour les ouvrir. Prévoyez également l’espace requis si vous pensez adjoindre une terrasse à votre cabane de jardin. Même dans le cas où vous songeriez à un simple dégagement ou des plates-bandes, il vous faudrait penser à laisser assez d’espace. Par ailleurs, il faut savoir qu’une cabane en bois a littéralement besoin de respirer. Pour ce faire, il vous faut systématiquement intégrer dans vos prévisions un espace de 0,5 m environ.

Autre précaution à prendre avant d’installer votre cabanon de jardin : un éloignement suffisant de vos plantations. Autrement dit, assurez-vous que la cabane ne dérange aucun arbre ou arbuste dans votre jardin, que ce soit en périphérie ou au-dessus. Il n’y a qu’ainsi que vous préserverez sa toiture des chutes de branches qui pourraient l’endommager. Ce faisant, vous éviterez aussi qu’elle soit salie par les écoulements éventuels de sève ou encore les dépôts d’insectes.

Outre les points qui viennent d’être soulevés, retenez que vous ne pouvez entreprendre aucune construction de cabanon sans respecter les règles d’urbanisme appliquées dans votre commune. À chaque région correspondent en effet des dispositions spécifiques en matière de construction de cabanons de jardin. Ce sont ces dispositions qui définissent notamment la distance à laquelle votre abri doit se trouver par rapport à la clôture de votre maison. Elles définissent aussi les limites publiques, et il arrive même qu’elles introduisent des exigences d’ordre architectural. Il est donc très important de prendre tous les renseignements administratifs relatifs à l’érection d’un cabanon de jardin avant de lancer les travaux. Rapprochez-vous pour ce faire de votre mairie.

Quelles sont les contraintes techniques dont vous devez tenir compte dans l’installation de votre cabanon de jardin ?

Les contraintes techniques se rapportent surtout à la construction d’un cabanon de jardin devant servir comme pièce à vivre. Il nécessitera par exemple d’être alimenté en électricité, pour permettre à ses occupants de profiter de l’éclairage et de disposer de prises électriques. Aussi, un abri de jardin dont vous comptez faire une chambre à part entière, une salle de jeu ou encore un pool house aura besoin de sanitaires. Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas y mettre également une douche ?

Vous pouvez customiser votre cabanon de jardin à volonté. Mais, pensez à tout ce qu’il vous faut dès l’élaboration du projet de construction. Évaluez avec minutie le coût supplémentaire qu’induira la mise en place de raccordements électriques de même que d’arrivée d’eau ou encore d’évacuation. Assurez-vous par ailleurs que le lieu retenu pour l’installation du cabanon de jardin peut supporter de tels travaux. Pensez notamment à un endroit permettant de limiter autant que possible la longueur des canalisations.

Comment implanter votre cabanon pour vous en servir au mieux ?

Le point que nous abordons à présent concerne toujours le choix primordial de l’emplacement de votre cabanon de jardin. Il vous faut dès le départ veiller à l’optimisation de son utilisation. Et pour y arriver, vous devez être certain de pouvoir circuler sans encombre d’un côté ou d’un autre de l’abri. Clairement, aucun obstacle ne doit se dresser entre vous et la porte d’entrée du cabanon ou son pourtour.

Il faut également que l’intérieur de la cabane soit aménagé de sorte que vous puissiez y disposer vos effets facilement et y accéder sans contraintes. S’il ne s’agit que d’y stocker de petits outils de jardinage, vous n’aurez pas besoin de prévoir un chemin trop large. Par contre, le chemin d’accès devra être plus large lorsque la cabane est destinée à l’entreposage d’une tondeuse par exemple ou de tout autre objet encombrant.

Si vous installez un abri de jardin pour y garer votre voiture, c’est une autre histoire. Il faudra absolument établir le cabanon au bout d’une allée et l’adosser par commodité à la maison. N’oubliez jamais de fermer à clé votre abri de jardin lorsque vous y stockez des matériels ou produits dangereux tels que des objets coupants, des insecticides ou de l’essence.

Comment installer votre cabanon de jardin pour le protéger des coups de vent ?

Le dernier paramètre majeur à prendre en compte dans l’implantation de votre cabane de jardin concerne son orientation. Il s’agit de prendre en amont les dispositions requises pour éviter les effets désastreux du vent sur sa structure, mais pas que. Pour pouvoir profiter des rayons du soleil, vous devez orienter l’abri dans une certaine direction. Ainsi :

  • si l’emplacement retenu pour l’établissement de la cabane est exposé au vent, il vaut mieux ne pas installer des portes battantes. Vous prémunirez alors la construction contre les bourrasques susceptibles d’endommager sa structure ;
  • si vous avez envie de jouir de l’énergie solaire dans votre cabanon de jardin, il ne faudra surtout pas l’orienter plein nord. Trouvez le juste milieu pour le rendre suffisamment lumineux sans pour autant être gêné par l’exposition au soleil.

Pour finir, il faut retenir que la meilleure façon de protéger votre cabanon de jardin contre les effets du vent est de l’adosser à votre maison.

Il existe en gros trois grands types de cabanons de jardins que sont les cabanons en bois, les cabanons en métal et les cabanons en PVC. Quant aux principaux critères de choix, ils sont au nombre de quatre. Tout d’abord, vous devez choisir votre abri de jardin selon l’usage que vous comptez en faire. Aussi, ayez une idée précise de l’espace dont vous disposez avant de faire votre choix. Les deux autres critères concernent votre environnement paysager et vos contraintes budgétaires. Par ailleurs, vous devez entre autres bien étudier le sol de votre jardin afin de déterminer le meilleur emplacement possible pour le cabanon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here