Roi du règne végétal, l’arbre est la pièce maîtresse du jardin. Planter un arbre dans un jardin lui confère une identité propre. Les arbres confèrent du caractère, du volume et du mouvement à un jardin. Pendant la période estivale, ils y apportent des zones d’ombre pour des cuissons au barbecue dans une ambiance conviviale en famille ou entre amis.

Et au nombre des plus beaux arbres qu’il faut impérativement planter dans son jardin se trouve le cytise bicolore. Idéal en haie, en bac ou isolé, cet arbuste très florifère a sa place dans tous les extérieurs en raison de son grand pouvoir décoratif. Vous désirez planter ce petit arbre plein de charme et facile d’entretien dans votre jardin ? Vous êtes à bonne adresse.

Vous trouverez dans cette revue toutes les informations qu’il vous faut. Qu’il s’agisse de sa plantation, de son entretien, de son tarif, etc., voici le guide pour tout savoir sur le cytise bicolore.

Présentation du cytise bicolore

Du nom scientifique « Laburnocytisus adamii », le cytise bicolore est l’une de ces rares plantes qui offrent deux types de feuillage et deux floraisons aux couleurs distinctes, mais simultanées sur le même pied. Connue couramment sous le nom de « cytise d’Adam bicolore » ou encore « cytise bicolore », cette plante rustique appartient à la famille des Fabacées.

C’est un arbuste caduc à fleurs très décoratif qui détourne tous les regards. En effet, le cytise d’Adam bicolore est une espèce hybride issue du Laburnum anagyroides (le cytise faux ébénier) et du genêt à fleur rose (le Chamaecytisus purpureus). Suite au croisement de ces deux espèces, l’on obtient une très belle variété qui offre deux floraisons avec leur propre couleur, jaune et dans les nuances du rose.

Ce petit arbre très élégant au port semi-pleureur possède des feuilles qui ressemblent aux cytises c’est-à-dire un feuillage à 3 folioles d’un vert clair. Au printemps, les fleurs du cytise bicolore enguirlandent son branchage nu au port retombant. Cliquez sur ce site https://www.bizot-paysagistes.com/nos-conseils/multiples-facettes-creation-jardin pour découvrir toutes astuces pouvant vous permettre de créer un magnifique jardin avec cet arbuste à fleur.

nn

Pourquoi planter le Laburnocytisus adamii dans son jardin ?

C’est une bonne idée de cultiver le cytise bicolore dans son jardin. D’abord, c’est une plante dont la floraison est remarquable grâce à ses belles grappes de fleurs. Comme une glycine jaune, les fleurs jaunes d’or du cytise d’Adam bicolore forment de jolies grappes pendantes de couleur rose-mauve, jaune, rose cuivré ou jaune pâle. Plusieurs autres éléments font de cet arbre le choix idéal pour votre jardin. Il s’agit de :

  • Son odeur agréable ;
  • Ses belles couleurs ;
  • Sa taille impressionnante.

Si vous voulez donner de la vie à votre jardin, cette plante est le meilleur choix. De plus, il est possible de l’utiliser en haie, mais il peut aussi servir de séparation entre un jardin et une piscine. Pour mettre en valeur votre jardin et attirer l’attention des visiteurs, vous pouvez utiliser le cytise bicolore au milieu du jardin entouré de petits arbustes.

Vous pouvez aussi installer au pied de votre cytise bicolore des aulx d’ornement aux tiges raides couronnées de gros pompons ou des agapanthes bleues et blanches pour créer un tableau fantastique. Vous pouvez voir ici d’autres idées pour l’aménagement de votre jardin avec le cytise bicolore.

Comment réussir la culture du cytise d’Adam bicolore ?

La plantation du cytise bicolore est une étape importante à ne pas négliger. En effet, le bon développement et la floraison de votre cytise en dépendent. Ainsi, pour réussir la culture de votre arbuste, certains facteurs indispensables doivent être pris en compte.

La période idéale pour une plantation

Généralement, la plantation du cytise bicolore se fait de préférence à l’automne. Cette période lui est favorable et lui permet de bénéficier d’un temps clément. Cependant, vous pouvez planter les semis du cytise bicolore au printemps entre les mois de mars et juin. À noter que cette belle plante a la possibilité de résister à des températures négatives jusqu’à -20 °C, ce qui fait d’elle un arbuste relativement rustique.

Où planter un Laburnocytisus adamii ?

Le Laburnocytisus adamii aime les expositions ensoleillées. Toutefois, il ne supporte pas le soleil direct et brûlant et ne tolère pas non plus la mi-ombre. Vous êtes alors libre de le planter :

  • De manière isolée dans le jardin ;
  • en haie libre ;
  • en pot ou en bac ;
  • dans un contenant de taille adaptée ;
  • sur une terrasse ;
  • près d’une entrée ;
  • ou encore sur un balcon.

Le plus important est que le laburnocytisus adamii soit en mesure de profiter des rayons du soleil autant que possible ainsi que d’une bonne luminosité.

Sur quel sol cultiver le cytise bicolore ?

Le cytise bicolore n’a pas de préférence particulière en matière de type de sol. Cet arbuste appréciera tous les types de sols même ceux qui sont ordinaires à condition que la terre soit bien drainée. Même si la terre de votre jardin est un sol calcaire et assez pauvre, cela ne nuira pas au développement du cytise bicolore.

La seule condition est que la plante doit rester au frais en été. Attention ! L’humidité stagnante dégrade aussi le système racinaire du cytise bicolore.

Procédure pour la culture

Une fois que ces facteurs sont pris en compte, voici les différentes étapes pour bien cultiver le cytise bicolore. Pour commencer, il faut creuser un trou du double du volume de la motte et ensuite mélanger à la terre un peu de sable. La prochaine phase va consister à tasser, arroser abondamment la terre.

Pour finir, vous devez ajouter un paillage de feuilles mortes.
Par ailleurs, précisons que la période idéale pour faire les boutures de cytise bicolore est l’été.

nn

Combien prévoir pour une plantation de cytise bicolore ?

Le cytise d’Adam bicolore est disponible un peu partout. Vous pouvez le trouver sur plusieurs plateformes spécialisées ainsi que dans certaines boutiques de botanistes ou encore chez des fleuristes. Pour les jeunes plants, vous devez prévoir en moyenne 20,99 €. Certains facteurs comme la hauteur du plant peuvent agir sur le prix du cytise bicolore.

Une fois que vous effectuez votre achat, la livraison peut être gratuite ou non. Tout dépendra du site ou de la boutique sur lequel vous avez faire votre achat.

Comment bien entretenir son plant laburnocytisus adamii ?

C’est déjà une grande étape de réussir la plantation du cytise bicolore, mais ce n’est pas fini. Comme toute plante, sans entretien, votre cytise bicolore n’a aucune chance de survivre. À cet effet, certaines opérations doivent être faites à savoir tailler, protéger, arroser et soigner la plante.

Quel arrosage pour son plant laburnocytisus adamii ?

Si vous plantez le cytise bicolore en pleine terre, il faudra lui offrir un arrosage régulier la première année. Offrez un seul arrosage à votre plante par jour sans trop utiliser de l’eau. Afin de nourrir la plante durant toute la journée, il est conseillé que l’arrosage soit fait tous les matins. Notons que l’arrosage peut être espacé après la première année.

Dans le cas où le cytise bicolore serait en pot, vous devez l’arroser dès que la terre est sèche en surface. Cette plante n’a pas besoin d’apport en azote, car il fait partie de ces plantes qui le fixent elles-mêmes en le capturant dans l’air.

Quand tailler un cytise bicolore ?

Il n’est pas obligatoire de faire la taille de votre cytise bicolore. Toutefois, pour équilibrer la ramure de l’arbre, il est conseillé de faire cette opération une fois par an. De plus, vous devez attendre la fin de la floraison pour enlever les gousses les plus basses afin d’éviter leur ingestion par des enfants ou des animaux. Au fur et à mesure, vous devez supprimer le bois mort. N’oubliez pas aussi de protéger l’arbre contre les maladies et certains insectes.

Le cytise bicolore : obtention des fruits et des fleurs

La floraison des cytises bicolore est spectaculaire et très parfumée. Vous devez attendre jusqu’au printemps ou au début de l’été pour sa floraison. Cela attire généralement de nombreux insectes notamment les abeilles, bourdons et syrphes.