Pour donner un look à la fois élégant et écologique à votre intérieur, miser sur un palmier kentia est une excellente solution. Cette plante aussi élancée que décorative donnera de la valeur à votre logement avec ses feuilles vertes. On lui reconnaît également des qualités dépolluantes qui contribueront à assainir votre environnement immédiat. Pour profiter de tous les bienfaits de cette plante, il faut bien l’entretenir. Voici le mode d’emploi.

Quelles sont les caractéristiques du palmier kentia ?

Appartenant à la famille des Arecaceae, le palmier kentia est une plante d’intérieur originaire d’Australie. Il possède de longues feuilles vertes qui tendent à se confondre avec celles de l’aréca. Même si le kentia ne croît pas très rapidement, il peut atteindre une hauteur de 3 ou 5 m.

Pour profiter de ses capacités dépolluantes, vous pouvez l’installer dans votre séjour. À cet effet, vous pouvez réaliser des travaux d’aménagement et de rénovation de votre intérieur afin d’installer votre plante. Pour estimer le budget des travaux, vous pouvez vous faire aider par prix-travaux. Sur ce site, vous trouverez de nombreux comparatifs pour bien choisir votre artisan. En outre, le kentia est connu pour lutter contre l’hexane, le benzène ou encore le toluène.

Investir dans la plantation et l’entretien de cette plante vous fait donc bénéficier de nombreux avantages.

Comment bien planter le kentia ?

Vous devez prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer une belle croissance à votre plante. Sachez que le kentia peut être mis en terre courant le printemps. Privilégiez un sol bien drainé pour la plantation. Mettez dans le pot devant accueillir la plante, du terreau de qualité pour plantes vertes.

Vous pouvez également faire un mélange de terreau, de tourbe et de perlite fine. En outre, veillez à bien installer votre plante à l’ombre. Si vous avez une baie vitrée, l’emplacement parfait serait d’installer le kentia derrière la baie. Votre plante a besoin de lumière, mais assurez-vous qu’elle n’entre pas en contact avec les rayons du soleil.

Par ailleurs, vous devez procéder au changement du pot du kentia tous les deux ans. C’est l’une des conditions nécessaires à la bonne croissance de votre plante. Pour l’entretenir efficacement, il faudra prendre bien d’autres précautions.

Comment prendre soin efficacement du kentia ?

Les araignées rouges sont les principaux insectes qui s’attaquent au kentia. Ils affaiblissent la plante et l’empêchent clairement de se développer. Vous devez donc surveiller de façon quotidienne votre plante pour détecter toute présence de cochenilles. Au cas où vous remarquez une présence de traces blanches, vous devez nettoyer les tiges de votre plante. Pour ce faire, vous pouvez vous servir de coton imbibé d’alcool.

Pour l’entretien au quotidien, assurez-vous d’apporter à votre plante l’arrosage nécessaire. Faites attention à ne pas arroser à outrance. En outre, pour prendre soin du kentia, vous devez :

  • vaporiser les feuilles en hiver ;
  • enlever les feuilles mortes ;
  • nettoyer les feuilles avec un chiffon humide, etc.

En dehors de ces différentes précautions, notez que votre plante a besoin d’un apport d’engrais à intervalle de deux semaines. Pendant les mois de février ou de mars, vous pouvez procéder à un semis dans le but de multiplier votre plante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here