Pour prendre soin de votre santé aujourd’hui et assurer votre bien-être, vous disposez de diverses solutions : entre les traitements médicamenteux et les options thérapeutiques, la dernière reste la plus adoptée. Dans cette catégorie, la médecine traditionnelle chinoise s’est particulièrement distinguée par son efficacité. Elle se base notamment sur des plantes avec des propriétés incontestables. Celles-ci servent ainsi à soigner de nombreux maux et pathologies. Pour vous permettre aussi d’apprécier leur valeur, nous vous présentons ici le top 7 de ces plantes chinoises.

L’Anémone chinoise

Jungle Gernnium, Rubiacées, Fleurs, AyurvédiqueEncore appelée « Bai tou weng » dans la langue chinoise, cette plante traditionnelle se distingue par ses nombreuses vertus. Elle appartient d’ailleurs à la pharmacopée chinoise et à la catégorie des cinquante plantes fondamentales intégrée. Elle demeure donc une source de la médecine traditionnelle du pays, ce qui justifie son utilisation par les indigènes depuis de nombreux siècles déjà. Mais aujourd’hui, sa réputation dépasse les frontières de la Chine et les thérapeutes y ont recours pour de divers besoins. L’Anémone chinoise représente aussi l’un des remèdes ancestraux qui procurent beaucoup de bien pour la santé et le bien-être. Vous pourrez donc l’utiliser dans de multiples cas.

La racine de l’anémone chinoise renferme principalement des lactones et des sels minéraux.

Elle contient également des oligo-éléments, des glucosides, des saponosides et des triterpènes utiles pour différents traitements. C’est l’ensemble de ces éléments qui confère à l’anémone ses propriétés thérapeutiques et médicinales notamment dans l’herboristerie chinoise. Surnommée « reine des remèdes », cette plante peut soigner de multiples pathologies. En bref, elle possède des atouts anti-inflammatoires, analgésiques, antispasmodiques, cardiotoniques, hypnotiques, sédatifs et astringents. Voici quelques exemples des cas où vous pourrez recourir à l’anémone chinoise :

  • Les dysenteries (bactérienne et amibienne) marquées par des selles sanglantes ;
  • Les diarrhées courantes ainsi que la constipation ;
  • De multiples maux et troubles comme les affections aiguës ;
  • Les troubles émotionnels ;
  • Les dépressions postnatales et les troubles de l’insomnie ;
  • L’arthrite et la bronchite ;
  • Les toux et les migraines ;
  • Les troubles digestifs et une alimentation trop riche ;
  • Les troubles ORL (otites, conjonctivites) ;
  • Les problèmes de la menstruation et les varices ;
  • Les saignements de nez et les hémorroïdes ;
  • Le paludisme et les fortes fièvres, etc.

Toutefois, vous devez retenir que l’anémone chinoise doit être employée uniquement sous avis médical afin d’éviter d’éventuelles contre-indications et effets secondaires.

L’Angélique chinoise

Hochet Chamanique, Chaman, MainDans la médecine traditionnelle chinoise, cette plante médicinale s’appelle encore « Dang Gui » et a longtemps été utilisée comme épice, tonique ou médicament. D’autres l’associent à des plantes ou médicaments pour augmenter l’effet des anticoagulants qu’elle contient. Toutefois, vous devez faire attention à l’usage : l’Angélique chinoise renferme des substances qui pourraient accroitre la sensibilité de votre peau au soleil. Évitez d’en prendre avant de vous rendre par exemple à la plage pour une séance de bronzage. De même, à cause d’une éventuelle action œstrogénique de la plante, vous devez vous montrer prudent si vous avez souffert d’un cancer hormono dépendant.

Pour ce qui concerne les vertus de cette plante, elle est connue pour être une tonique de la rate et du sang. Ainsi, elle s’utilise pour soigner différents troubles circulatoires. Dans d’autres circonstances, l’Angélique constitue un remède classique pour le bon fonctionnement de l’appareil reproducteur féminin. Elle possède notamment une action hormonale de type œstrogénique sur cet organe. En résumé, voici d’autres propriétés thérapeutiques de la plante :

  • La disparition des symptômes de la ménopause grâce à des préparations traditionnelles ou modernes à base de l’angélique chinoise ;
  • Le soulagement des symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) ;
  • Le renforcement des systèmes circulatoire, respiratoire et gastro-intestinal de l’organisme ;
  • L’amélioration des fonctions vasculaires pour prévenir la thrombose et inhiber l’agrégation plaquettaire ;
  • La diminution de la fréquence et de la gravité des crises d’angine ;
  • L’amélioration de l’endurance à l’effort chez les athlètes notamment ;
  • La protection contre l’hypoxie et la fibrose pulmonaire (d’après des tests sur des animaux) ;
  • L’amélioration des fonctions pulmonaires grâce à une injection de l’Angélique ;
  • Le traitement des ulcères gastriques et de la constipation grâce à l’action antispasmodique de la plante ;
  • Le soulagement des douleurs abdominales et la protection de l’estomac contre la formation d’ulcères.

Avant de recourir à l’utilisation de l’Angélique chinoise, vous devez prendre connaissance des contre-indications et effets secondaires. Cette plante est notamment déconseillée à certains patients à savoir : les enfants, les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les personnes atteintes de maladies graves du foie ou des reins.

La Buplèvre chinoise

Traditionnelle Chinoise, La Médecine ChinoiseDans la composition de cette plante, on trouve des éléments essentiels pour de divers traitements à savoir : des saponines, des phytostérols, des flavonoïdes, du blupleurumole, de l’adonitol, des coumarines et des acides gras. Connue en Chine sous le nom de « Chai hu », la Buplèvre occupe aujourd’hui une importante place dans la médecine traditionnelle chinoise. Ceci lui a notamment valu une importante place dans la pharmacopée depuis des siècles. Mais cette plante se distingue surtout par sa capacité à maintenir l’équilibre des organes et des énergies à l’intérieur du corps. Comme autre caractéristique, la Buplèvre possède une saveur amère et piquante avec une propriété froide. Prise pour un traitement, elle cible principalement les canaux méridiens du foie, de la vésicule biliaire et du péricarde.

Pour ce qui concerne ses propriétés thérapeutiques et médicinales, la Buplèvre chinoise possède des effets anti-inflammatoires, toniques, sudorifiques, carminatifs, emménagogues, antipyrétiques, analgésiques et tranquillisants. Ceci lui permet d’agir avec efficacité sur le foie. De même, il constitue un remède pour les hépatites, les intoxications aux médicaments, l’alcoolisme. En bref, cette plante peut accroitre l’épuration sanguine par sa présence. En résumé, voici quelques autres maladies qui peuvent se traiter avec la Buplèvre chinoise :

  • Les hémorroïdes et fièvres ;
  • Les douleurs et les troubles de la digestion (flatulences et gaz intestinaux) ;
  • Les troubles de la menstruation ;
  • Les troubles associés au foie ;
  • Les ballonnements et les nausées ;
  • Les frustrations et les états émotionnels négatifs (stress, irritabilité, dépression) ;
  • Les rhumes, les états fiévreux et grippaux ;
  • Les cas de vertiges et les douleurs générales ;
  • Les douleurs lombaires et les problèmes d’hémorroïdes ;
  • Les problèmes de prolapsus pelvien et utérin.

En recourant à cette plante pour n’importe quels maux, vous devez vous assurer d’utiliser uniquement la dose prescrite. Dans le cas d’une prise de grande quantité, cela pourrait provoquer des nausées et/ou vomissements.

Le Concombre chinois

Plantes, Herbe, Médicinales, Hydrocotyle IndienEncore appelée « Gua lou pi » ou « gualóu », cette plante médicinale renferme de divers éléments actifs à savoir : le trichosanthine, les triterpénoïdes, les saponines, les acides organiques, les sels minéraux, la résine, les pigments et l’huile grasse. Très utilisé de plus en plus dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le Concombre possède de multiples vertus. D’ailleurs, il se retrouve parmi les cinquante herbes fondamentales de cette pharmacopée. Il se caractérise principalement par son goût amer et sucré ainsi que sa nature froide. Cette plante agit notamment sur les organes de l’estomac et du gros intestin.

Il peut aussi transformer le flegme chaleur tout en régulant le Qi.

Comme atouts, le Concombre chinois possède des propriétés thérapeutiques vulnéraires, toniques, fébrifuges, antibactériennes, anticholestérolémiques, antifongiques, dépuratives, émollientes, expectorantes, laxatives et antitussives. Ces différentes vertus lui permettent de soigner de divers maux et d’intervenir dans de multiples traitements. Entre autres, vous pourrez recourir à cette plante pour les maladies et pathologies ci-après :

  • Les infections pulmonaires (avec une expectoration de crachat jaune et épais) ;
  • Les douleurs thoraciques et les effets d’étouffement dans la poitrine ;
  • Le rhume et la grippe ;
  • La constipation et les selles sèches ;
  • La jaunisse et les infections (les bacilles notamment) ;
  • Le flegme se rapportant à des infections ou des abcès ;
  • Les congestions de poitrine et les douleurs associées ;
  • Les expectorations jaunâtres (infectieuses) ;
  • Les respirations sifflantes et la gorge sèche ;
  • Les abcès des seins et les nodules.

Avant de recourir à cette plante pour traiter un mal, consultez un praticien en médecine traditionnelle. De même, il est recommandé de ne pas consommer le Concombre chinois durant la grossesse, car il élève le risque de fausse-couche.

Le Févier de Chine

Houx, Plantes, Bloom, Des Forêts, Nature, NoëlCette plante occupe aussi une importante place dans la médecine traditionnelle chinoise. Surnommé « Zao jia », elle renferme de nombreux principes actifs dont voici les plus connus : les flavonoïdes, la lutéoline, la vitexine, les saponines triterpéniques, les xyloses et le galactose. Il se distingue par sa saveur piquante et salée, ainsi que sa nature chaude. Ces différentes caractéristiques lui permettent d’agir facilement sur les méridiens intestinaux et les poumons. Il est également reconnu pour sa capacité à dissiper le flegme et ouvrir les orifices bloqués.

En termes de propriétés médicinales, le Févier de Chine ne manquera pas non plus de vous surprendre. Il possède notamment des vertus antibactériennes, antifongiques, antitussives, astringentes, émétiques, expectorantes, hémostatiques, stimulantes, vermifuges, antipyrétiques, carminatives, décongestionnantes, purgatives et fébrifuges. Mais surtout, cette plante de la médecine traditionnelle chinoise permet de soigner de nombreuses maladies et malaises. Vous pourrez y recourir dans les différents cas suivants :

  • L’asthme bronchique et l’épilepsie ;
  • L’apoplexie associée à des pertes de conscience ;
  • Le cancer et les accidents vasculaires cérébraux ;
  • La toux grasse et l’engourdissement aigu de la gorge ;
  • L’apoplexie, les syncopes et les inflammations de la gorge ;
  • La paralysie intestinale postopératoire et l’occlusion intestinale ;
  • La dysenterie chronique ;
  • Les plaies cutanées et les maladies de peau syphilitiques ;
  • Les dermatopathies (maladies cutanées générales) ;
  • Le tétanos et la furonculose ;
  • Les infections pulmonaires et la dyspnée ;
  • Les enflures, les suppurations et les maladies de la peau syphilitique.

Au niveau des précautions, vous devez éviter de recourir au Févier de Chine durant la grossesse. Et surtout, vous devez prendre l’avis d’une spécialiste avant tout emploi, notamment pour les femmes en général.

Le Lyciet de Chine

Hypericum Perforatum, Fleur Jaune, HypericaceaeSixième plante de notre top 7, le Lyciet de Chine ne possède pas moins de propriétés thérapeutiques que les précédentes. Il est utilisé pour traiter de diverses maladies grâce à ses composés et surtout ses vitamines. Encore appelé « Di gu pi » dans la langue chinoise, le Lyciet de Chine contient essentiellement les vitamines A, B, C et E, très riches en carotènes et minéraux. Présente depuis longtemps dans la médecine traditionnelle chinoise, cette plante appartient à la catégorie des herbes qui refroidissent le sang et clarifient la chaleur. Elle se distingue également par sa nature froide ainsi que sa saveur douce et insipide. Pris comme traitement, le Lyciet de Chine cible principalement les reins, le foie et les poumons.

Cette plante médicinale est connue pour ses propriétés thérapeutiques exceptionnelles. Vous pouvez y recourir pour traiter de nombreux maux. Depuis plus de deux mille ans, les Chinois l’utilisaient grâce à ses vertus toniques, hypotenseuses, fébrifuges et antioxydantes. Vous aussi, vous pourrez le choisir pour soigner vos différentes pathologies. En résumé, le Lyciet de Chine se révèle utile pour les besoins ci-après :

  • Le traitement de la fièvre, de la toux et des crises d’asthme ;
  • Le renforcement du système immunitaire, du foie et des reins ;
  • L’amélioration de la vision ;
  • Le retardement du vieillissement ;
  • Le traitement pour revigorer le Qi ;
  • Le drainage du feu du Yin ;
  • L’effacement des sueurs nocturnes et des troubles osseux de vapeur ;
  • La clarification de la soif du poumon ;
  • Le rafraichissement du sang ;
  • L’égouttement du feu du rein flottant ;
  • Le renforcement des os et des tendons.

Vous pouvez aussi utiliser cette plante pour traiter les maux suivants : les toux, les respirations sifflantes, les saignements de nez, les vomissements de sang, les maux de dents, l’infertilité masculine, la fatigue et la faiblesse. Toutefois, il est déconseillé de prendre le Lyciet de Chine durant la grossesse : il pourrait stimuler l’utérus et entrainer un avortement involontaire ou une fausse-couche.

La Mauve chinoise

Agripaume, Lamiaceae, La Queue De LionEncore appelée « Dong kui zi » ou « kui chai zi », la dernière plante de notre top 7 représente un légume feuille qui renferme notamment du mucilage, des polysaccharides, des flavonoïdes, des anthocyanes, des matières grasses et des protéines. Cette herbe médicinale s’utilise dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de deux mille cinq cents ans et possède de multiples vertus. Elle se distingue par sa capacité à drainer l’humidité et à favoriser la miction. Elle se caractérise aussi par sa nature froide et sa saveur douce. Pour un traitement, elle agit principalement sur les canaux méridiens du gros intestin, de l’intestin grêle et de la vessie. Ceci lui permet de soigner de diverses pathologies.

Toute l’originalité de la Mauve chinoise transparait dans ses nombreuses propriétés thérapeutiques et médicinales. Elle possède des vertus amincissantes, et se montre donc efficace pour perdre du poids, pour remodeler les formes et pour améliorer la qualité de la peau. Vous pourrez la prendre sous forme de tisanes dépuratives, de préférence le soir. En résumé, vous pouvez y recourir pour les maux comme la dysenterie, la gonorrhée, les œdèmes, les furoncles, la cystite, la bronchite et la cataracte. Mais la Mauve chinoise intervient aussi dans les cas ci-après :

  • L’élimination des toxines, des déchets et des lipides saturés de l’organisme ;
  • L’amélioration du transit intestinal et de l’ensemble du système digestif ;
  • La purification du corps et l’évacuation des excès d’eau ;
  • La réduction de la surcharge graisseuse ;
  • L’augmentation de la production d’urine pour faciliter la miction ;
  • Le soulagement des douleurs et des infections urinaires ;
  • Le traitement des troubles de la constipation ;
  • Le traitement des douleurs des seins gonflés et des abcès.

Pour ce qui concerne les contre-indications, la Mauve chinoise est déconseillée aux patients qui souffrent d’insuffisance rénale sévère et aux femmes enceintes. Vous disposez maintenant de différentes plantes pour soigner vos diverses maladies. Utilisez celles qui vous conviennent en tenant compte de la dose recommandée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here