La mortalité chez les insectes butineurs a pour principale cause l’insuffisance de l’alimentation. La survie des abeilles par exemple dépend de la régularité de leur alimentation ; une alimentation qui est essentiellement composée de nectar et de pollen produits par certaines plantes.

Qu’est-ce que le nectar ?

Le nectar est le liquide sucré sécrété par les nectaires et qui attire les bourdons. Le pollen quant à lui intervient dans le processus de reproduction sexuée des végétaux, et il se présente comme une graine. Ces deux éléments naturels sont essentiels à la pérennisation de la chaine de pollinisation et par conséquent celle de la chaine alimentaire. Leur production est assurée par des plantes appelées plantes mellifères. Ces dernières sécrètent en quantité importante le nectar et produisent également beaucoup de pollens. Elles représentent une source de nourriture importante pour les insectes pollinisateurs (abeilles, papillons, bourdons, frelons…). Ainsi, les plantes mellifères assurent la pérennité de la chaine alimentaire par la sécrétion en continu de nectar et la production de pollen.

Des difficultés exogènes à la prolifération des plantes mellifères

L’uniformisation des grands espaces agricoles et l’artificialisation des territoires ont largement contribué à la baisse de la diversité des espèces florales (essentielles à la biodiversité et la survie des insectes butineurs). Le développement et la diversification des espaces fleuris se présentent comme une opportunité pour accroitre les chances de survie des insectes pollinisateurs. Ces espaces fleuris comprennent les jardins publics ou privés, les surfaces agricoles, les surfaces fleuries dont la gestion est déléguée aux collectivités… Ces espaces doivent être recouverts de plantes mellifères et nectarifères adaptées et diversifiées afin de faciliter une pollinisation permanente, même pendant l’hiver. Voici un récapitulatif des arbres mellifères suivant les 4 saisons de l’année.

Les arbres mellifères en fonction des saisons

Les arbres mellifères de la saison printanière

Arbres mellifères Arbustes et arbrisseaux Annuelles, vivaces et bulbes mellifères
Début de printemps – Pommiers

– Cerisiers

– Melisiers

– Gommier noir

– Cognassier du Japon – Muscaris

– Pulmonaires

– Ail des ours

Fin de printemps – Robinier faux-acacia

– Érable sycomore

– Aubépine

– Romarin – Agastache

– Scabieuse

– Bourrache

Ces essences mellifères sont spécialement florissantes durant le printemps. En les privilégiant durant cette saison, nous rendons service aux insectes butineurs (abeilles, coléoptères, bourdons et autres diptères…).

Les arbres mellifères de l’été

Arbres mellifères Arbustes et arbrisseaux Annuelles, vivaces et bulbes mellifères
Début d’été – Châtaignier – Gattilier

– Framboisier

– Lavandes

– Menthes

– Marjolaine

– Valérianes

– Cirses

– Tournesol

– Verveine de Buenos Aires

Fin d’été – Sophora du Japon

– Arbre à miel

– Tilleuls

– Caryopteris clandonensis – Asters

– Orpins

Même en saison chaude, ces plantes mellifères abondent en nectar et en pollen. C’est le cas par exemple du tournesol, reconnaissable à ses fleurs de grandes dimensions de couleur jaune, qui embellit l’environnement, mais aussi attire pas mal d’insectes butineurs.

Les arbres mellifères d’automne

Arbres mellifères Arbustes et arbrisseaux Annuelles, vivaces et bulbes mellifères
Début d’automne – Arbousier – Lierre
Fin d’automne – Néflier du Japon – Mahonia – Chrysanthèmes à grandes fleurs

Les arbres mellifères d’hiver

Arbres mellifères Arbustes et arbrisseaux Annuelles, vivaces et bulbes mellifères
Début d’hiver – Noisetier commun

– Chèvrefeuille d’hiver

– Bruyères d’hiver

– Violettes

– Perce-neige

– Crocus de Tammasini

Fin d’hiver – Saule marsault – Cornouiller mâle – Hellébores

Les accompagnements indispensables

Bien évidemment, il existe de nombreux autres arbres mellifères pour pérenniser la pollinisation. Le plus important est de prendre en considération le type de sol du jardin, l’espace dédié à la floraison des plantes mellifères et aussi le climat dans la zone de plantation. Mais, un arbre, un arbuste ou une vivace mellifères produisent plus de nectar ou de pollen s’ils sont à l’état sauvage. La végétation modifiée pour des raisons d’esthétisme et de beauté urbaine est moins intéressante pour les insectes butineurs parce que plus pauvre en nectar et en pollen. De plus, la diversité des plantes joue un grand rôle pour le bien-être des abeilles et permet de ne pas casser la chaine alimentaire. Plusieurs familles de plantes mellifères sont utilisables. Il s’agit :
  • De la famille des Lamiacées ;
  • De la famille des Légumineuses ;
  • De la famille des Malvacées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here