Aulne glutineuxalnus glutinosa feuille

 Alnus : Latin = Arbre, de bois jaune.

Aulne glutineux, Aulne noir, aulne poisseux. Alnus Glutinosa. De la famille des Bétulacées.

Je suis un arbre ripisylve, pionnier & fixateur d'azote, aussi c'est en suivant les cours d'eau que vous pouver sans trop vous tromper dire : C'est un aulne !, Mes pieds souvent sont littéralement dans l'eau et l'humidité me donne un tronc aux reflets noirâtres, pourtant je suis lumineux au sens figuré du terme car mes feuilles sont si cirées qu'elles en deviennent le reflet de la lumière, certains jours il est difficile d'y voir du vert. Et au sens propre, car si je cherche l'eau pour mon pied assoiffé cette troué forestière me donne la lumière qui m'est necessaire à fabriquer l'oxygène qui manque à mes racines inondées.

Histoire :13799700 La texture de bois d aulne Banque dimagesLoupe d'aulne.

Une région de France me voyait pousser en nombre, on la nomma le pay de l'aulne : Ar verne, Auvergne.

Pour les celtes l'aulne était un arbre druidique sacré, pour les grecs et les Romains il symbolisait la mort.

Aujourd'hui je suis un arbre rare, mais il fut un temps... Ou nous avons collaboré, stable et régulier par mon grain, vous recherchiez mon bois pour la marqueterie d'art, car il est jaune et là encore quand il est sec d'un jaune lumineux, chaleureux. (loupe d'aulne). Aujourd'hui persiste la fabrication de guitares en bois d'aulne.

Vous m'avez associé au royaumes des ombres, car j'aime pousser dans des lieux très humides aux étranges ambiances. Lieux propices aux contes et légendes.

Description :

Je pousse rapidement presque 1 m par année, et en 10 ans vous aurez un arbre très équilibré en cone. Ensuite je calme ma course vers le soleil pour me concentrer sur mes racines. Mon tronc est vert, puis gris à gris foncé avec le temps des lenticelles s'y installent, pour permettre les échanges gazeux qui manquent à mon pied engloutit. lenticelles aulne.jpeg compressor

 - Stature :

Je ne suis pas un arbre très éxubérant ni par ma taille, ni par mon houppier j'atteindrai gentiment 15/20 mètres de hauteur sans ombre excessive  mais avec élégance.

 - Longévité :

C'est une règle dans le règne végétal : Qui pousse vite, meurt vite. En effet notre fonction est la transmission de la vie ! sous toutes ses formes. Elle nous donne "l'intelligence" de savoir notre capacité à survivre aussi 70 à 100 ans sonnera le glas de notre vie aérienne et comme tout ce transforme c'est sur le sol et en sous sol que nous seront maintenant utile.

 - Branches et feuilles :

De mes branches aux rameaux presque horizontaux qui font ma couronne vous pouvez vous faire une ombre bienveillante en été. Je produirai des branchages légers et souples, portant un feuillage caduque, orbiculaire (rond) bien veiné et brillant. Quand il est jeune il poisse !

 - Racines :

Je vous l'ai dis mon système racinaire est puissanment ramifié , une racine pivotante qui maintient ma charpente, puis des racines traçantes, la seconde, elles courent en surface pour pallier aux inondations hivernales et me laisser respirer, pour parfaire mon équilibre, des radicelles communiquent a toutes mes parties souterraines des échanges gazeux et électriques.

 - Fleurs et organes sexuels :

aulne fleurs mâles et femellesMes fleurs sont des chatons pendants quand ils sont mâles porteurs de mes gamêtes et des chatons ronds rouges pour mes organes reproducteurs femelles, qui seront le receptacle de mes graines. Vous trouverez mes deux organes sur un même pieds , je suis donc monoïque.

Plantation :sommaire

Tenez compte de ma stature d'aldulte, Je pousse naturellement dans des zones ripisylves partiellement asséchées ou marécageuses. Cela vous donne quelques indices pour ma plantation. Quand je suis senescent, quand je meurt je deviens l'hôte de multitude  champignons : 477 champignons ont été repertorié par une étude datant de 2003. Je suis indispensable à l'écosystème. 24 espèces dominantes, 23 espèces caractéristiques, 47 espèces occasionnelles, 104 espèces assez rares, 281 espèces rares et 544 espèces exceptionnelles ( non repertorié). Cette étude a montré que les espèces présentes sont principalement liées au niveau trophique, à l’acidité et à l’inondabilité de l'aulnaie.

 - Nature du sol et exposition :

Vous, rechercherez pour me planter dans vos jardins une terre pauvre en nutriment, acide et rapidement fraiche, évitez les sols argileux qui risquerait de m'asphyxier. J'apprécie les ambiances lumineuses et humides, pour mon pieds et mon houppier, il est donc préférable d'éviter le pourtour  méditérrannéen.

 - Taille :

. Tenez compte de ma stature, quand je serai adulte j'atteindrai 20 mètres.

 - Entretien :

Je ne demande aucun entretien particuliers. Sauf, si vous me plantez très jeune, un peu de protection contre le vent, le froid, et le soleil, car dans mon milieu naturel, je pousse à l'ombre des anciens  et mes premières années sont bienveillantes, ils me protègent.

 - Arrosage : 

 Pas d'arrosage si vous avez pris soins de me planter dans de bonnes configurations !

 - Multiplication :

Vous pouvez me multiplier par prélèvement de mes drageons, si vous en trouvez, ou par semis, si vous êtes patient.

 - Maladies :

La chenille d'un papillon de jour se nourrit de l'aulne, c'est le petit mars changeantApatura ilia 2 JM 001a, apatura ilia.

Utilisation :sommaire

J'ai longtemp été utilisé en piquets, bois d'oeuvre pour le pontons, en bois de chauffage.

 - Propriétés médicinales :

l’écorce de l’aulne possède des propriétés cicatrisantes, fébrifuges et astringentes. Des propriétés qui permet à l’aulne de guérir certaines maladies comme l'angine, les ulcères ou encore l’hémorroïde. Les feuilles de la plantes sont également exploitées pour ses propriétés antihémorragiques.

L’utilisation de l’aulne en tant que médicaments nécessite des précautions pour que le remède extrait de la plante ne soit pas toxique. Avant toute chose, il est nécessaire de préciser que ni les fruits, ni les fleurs de l’aulne n’entrent dans la composition d’un remède. Ces deux parties de la plante ne présentent aucune vertu thérapeutique. Au contraire, elles peuvent être toxiques. Pour l’exploitation des feuilles, les posologies doivent être suivies à la lettre pour optimiser les résultats. L’écorce de l’aulne est souvent utilisée sous forme de décoction dans la phytothérapie si les feuilles elles, servent de cataplasme.

 - En cuisine :

0

Espèces et variétés d'aulne :sommaire

Alnus oblongifolia
Alnus × pubescens Tausch
Alnus rhombifolia
Alnus rubra, Aulne rouge
Alnus serrulata
Alnus × spaethii Callier
Alnus subcordata C.A.Mey.
Alnus viridis
Alnus nepalensis
Alnus acuminata Kunth , 1817




Alnus alnobetula (Ehrh.) K.Koch, aulne odorant
Alnus cordata (Loisel.) Duby, Aulne de Corse ou d'Italie
Alnus × elliptica Req.
Alnus × fallacina
Alnus glutinosa, Aulne glutineux
Alnus incana, Aulne blanc
Alnus inokumae
Alnus japonica (Thunb.) Steud.
Alnus maritima



 

D'autres articles en relation :sommaire

Photos :sommaire

photo aulne glutineux

aulnes

fleurs de laulne glutineux

bouton retour

Références et bibliographies :sommaire

  • Michel Tournier, Le roi des Aulnes, Gallimard, 1970. Repris en « Folio » en 1975.
  • Michel Roussillatl'Aulne dans la collection Le nom de l'arbre, acte sud.

  Citations :

Feu de bois d'aulne, feu trompeur. Proverbe Corse. Le bois d'aulne donne un bois qui brule vite et monte vite en chaleur. Il était apprécié des boulangers.sommaire

 

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio