bouton fb1bout gplus1

cognassier fruitcognassier fleurs

Cognassier, pommier de Cydon, ( Cydonnia oblonga ) Rosacées.  Je devais pousser en nombre sur les colines de La Canée et comme devaient être beau les printemps crêtois, on raconte que mes meilleurs fruits venaient de là. Mais bien avant la méditerranée, j'ai fais un long voyage, et c'est bien d'Iran et du Caucase que je me suis déplacé de main d'homme ou de quelques battement d'aile d'oiseaux migrateurs. Je peux donc pousser dans ( presque ) n'importe quel climat !  - 23 ° sera ma limite et notez que pour fructifier il me faudra en hiver quelques temps sous 7°. A maturité Je ne serais pas grand 7 mètres au plus et c'est bien ainsi vous recolterez mes fruits très odorants seulement à maturité complète en octobre novembre, parfois après la première gelé de l'année, pour me rendre presque blets. je suis le cousin du pommier et du poirier et parfois même je sers de porte greffe à ce dernier. C'est au printemps que je fleuris en rosé et blanc de fleurs simples à 5 pétales si florifères, je suis magnifique ! et mon feuillage par son vert soutenu appuie un peu plus mon éclat innocent !

Et pour les gourmands ! Un ragout de gibier au coing et au miel est un délice, faites cuire à la vapeur quelques tranches de coings et pour finir, poelées au miel pour les caraméliser...Hum . En effet  il est difficile en france même en méditérranée de manger ce fruit cru  pourtant si juteux quand il est mur à point, car il lui faut une longue maturation estivale. Donc prévoyez toutes sortes de recettes " à cuire " sous la main. Une glace au coing et je dis bien une glace et pas un sorbet est un dessert divin ! Bien sur les pates de coings, à garder dans un bocal bien fermé, seront les bienvenues pour adoucir les gorges irrités des enfants inprudents. N'en abusez pas car le coing renferme beaucoup de tanins.

bouton retour

 

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio