fruits du goumifleurs du goumi du japon

Goumi du Japon, gumi, Hosoba-Natsugumi (Japon). Elaeagnus multiflora, Elaeagnus Edulis. Famille des Elaeagnacées.

Histoire :

Je pousse spontanement dans les clairières des forêts d'Asie. Principalement la Corée, la Chine et le Japon, j' attire l'oeil et les bouches gourmandes vers mon fruit d'été, en juillet, si joli et  gouteux.Ce n'est pas pour rien si un de mes surnom latin est edulis (bon à manger). Je fus introduit dans les forêts sibériennes, puis dans les jardins botanique de Kiev, sans doute parce que l'on me trouve jusqu'à 1800 mètres d'altitude dans mes pays d'origines, évitez de me planter, là, ou la température descend sous -30° en hiver.

Quelques voyages au Japon ou l'on me nomme "hosoba natsugumi" vous on fait découvrir ce fruit, en 1850 en Hollande, puis en france dans la région Loraine en 1861, par la suite j'ai émmigré en Amérique ou l'on me cultive sur de grandes superficies.

Le chateau de MOMAS dans les pyrénnées Atlantique possède une collection d'Elaeagnus.

Description :

 Petit arbuste de 3 à 5 mètres , je pousse en tous sens sur de fins rameaux, qui finisent par ployer sous le poids de mon dense feuillage.

 - Stature :aspect du goumi du japon

On me dit arbustif aussi haut que large, mais rien ne vous empêche de me donner des formes originales, palissez moi ou donnez moi un houppier rond ou en fuseau. Mais si vous voulez de mes fruits d'été pour vos confitures ou vins, ils vous faudra choisir. Une taille qu'elle qu'elle soit, me rendra moins productif.

 - Longévité :

Je suis un arbre fruitier particulièrement rustique, je serais fidèle pour vous donner mes fruits et une haie particulièrement efficace, environ 60/80 ans.

 - Branches et feuilles :

 Quand je suis jeune, laissez partir mes multiples rameaux, ils deviendront des troncs à la couleur brun foncé, portant des branchages souples couverts de feuilles caduques, ovales et coriaces luisantes sur le dessus et argentées en dessous.

 - Racines :

 Une racine pivot ira chercher d'années en années dans les profondeurs du sol la fraicheur, qui m'est necessaire en été, et je me developperais au double de mon houppier en racines traçantes et chevelues fixatrices d'azote, quand je serais enraciné il sera difficile de me bouger de place sans me faire souffrir

 - Fleurs et fruits :

Je suis très apprécié des insectes, qui trouvent dans ma très abondante et odorante floraison, une nourriture riche. En avril et mai si vous avez la bonne idée de planter une de mes espèce proche de vos habitations, vous serez enchanté par mon parfum de fleurs blanches capiteuses en mélange d'agrumes bien mûrs.Puis, mes drupes pendantes à de longs pédoncules, seront transformé en gelées ou vins, parfois même séchés ,quelle bonne idée ! si vous les protégez des oiseaux qui en rafolent. Les récoltes sont souvent très abondantes des la troisième ou quatrième année de plantation et compensent la place que prends le noyaux de ce fruits au gout très subtil et qui vaut le détour d'une gelée ou confiture..Il est à consommer très mûr.récolte du goumi du japon

Plantation :sommaire

Vous pouvez me plantez en arbre isolé, en été beaucoup me confondent avec le cerisier ! je me satisfais d'un rien !

 - Nature du sol et exposition :

Souvent planté dans des sols secs car on me confond avec le chalef de méditérranné, mais je préfère tout de même un sol humifère et bien drainé. Quand au PH il m'est indifférent !

 - Taille :

Je serais rapidement un arbre adulte, à 8 ans, et là je peux atteindre en dehors de mes lieux d'origine 3/4 mètres et si je me plais 6 mètres de hauteur.

 - Entretien :

Je ne demande aucun entretien particuliers !

 - Arrosage : 

Une attention comme tous les arbustes jeunes, les deux premières années si le temps est trop sec.

feuilles du goumi du japon

 - Multiplication :

Vous me multiplirez par marcottage de préference, en ployant une branche basse que vous metttrez en terre et maintiendrez ainsi jusqu'au printemps suivant pour la couper et lui donner son indépendance.

 - Maladies :

Il m'arrive de me couvrir de pucerons qui transmettent des virus, mais ils ne s'attarderont pas ! les uns comme les autres.Je suis particulièrement rustique, et je developperais mes défenses naturelles.

En sol calcaire, je peux souffrir de chlorose.

Utilisation :sommaire

Si vous me connaissez peu en france dans les pays d'Asie je contribus à affiner le gout de bien des plats, j'aromatise les vins. Cela fait bien longtemps que je soigne certains maux.

 - Propriétés médicinales :

Si mes fruits sont utilisé astringeants quand ils sont presque mûrs, servent a rétablir les troubles intestinaux ( diarrhées) . Mon feuillage sera utilisé pour soigner les toux. Mes racines antiseptiques, en usage externe uniquement et en cataplasme de décoction soignent les prurits et les dermatoses.

 - En cuisine :goumi du japon sucré et juteux

 Vous ferez avec son fruits des gelées , des sorbets d'été délicieux ! des vins , et des jus de fruits et des compotes...Dix fois plus riches en lycopène ( anti-oxydant) que la tomate, mais tenez compte comme en chine que le lycopène, est soluble, et bien mieux assimilé dans les lipides.

RECETTE DE LA GELÉE DE GOUMI

utiliser des fruits bien mûr

les broyer à la main

couvrir d'eau à ras

cuire 15 mn

égoutter dans un linge, toute la nuit

ajouter au jus son poids de sucre

cuire 10 minutes

mettre en pot.

RECETTE DU VIN DE GOUMI

 

cueillir des fruits bien mûrs, les écraser dans une bassine et laisser macérer pendant 3 jours.ensuite presser le jus et le filtrer.

pour 1 litre de jus obtenu, il faut 2 litres d'eau et 1 kilo de sucre. faire fondre le sucre dans l'eau avant de mélanger à froid avec le jus.mettre le tout en bonbonne ouverte remplie jusqu'en haut du goulot.

 laisser fermenter (bouillonnement et débordement de mousse qui entraîne les impuretés) et ajouter un peu d'eau au fur et à mesure. stocker la bonbonne au noir pour éviter que mouches et moucherons, attirés par le sucre, ne viennent pondre et fassent tourner la mixture au vinaigre.

 quand il ne se produit plus de mousse, couvrir la bonbonne et laisser reposer pendant 9 mois.

 mettre en bouteilles, type bouteille de champagne avec un muselet, car certaines bouteilles peuvent continuer à travailler et le vin devient pétillant...et attention à l'ouverture !suivant les années le vin est plus ou moins sucré et pétillant, voire pas du tout.

- LES DÉRIVÉS :

 Son bois très dur est utilisé pour fabriquer des petits plats et couverts.

Espèces et variétés :sommaire

 

Elaeagnus pingnanensis (Chine)

Elaeagnus pungens (Japon)

Elaeagnus pyriformis (Himalaya oriental)

Elaeagnus retrostyla (Chine)

Elaeagnus sarmentosa (Chine)

Elaeagnus schlechtendalii (Chine)

Elaeagnus stellipila Rehd. (Chine)

Elaeagnus taliensis (Chine)

Elaeagnus thunbergii (Chine)

Elaeagnus tonkinensis (Asie du Sud-Est)

Elaeagnus triflora (Asie du Sud-Est, Australie du Nord-Est)

Elaeagnus tubiflora. (Chine)

Elaeagnus tutcheri (Chine méridionale)

Elaeagnus umbellata (Chalef ou Olivier d'automne; Extrême-Orient)

Elaeagnus viridis (Chine)

Elaeagnus wenshanensis (Chine)

Elaeagnus wilsonii (Chine)

Elaeagnus wushanensis (Chine)

Elaeagnus xichouensis (Chine)

Elaeagnus xizangensis (Chine)

 

D'autres articles en relation :sommaire

Recettes de confitures

Elaeagnus umbellata

Photos :sommaire

fruit de lelaeagnusculture goumi du japon

 

Références et bibliographies :sommaire

Des fruits et des graines comestibles du monde entier
Auteurs    TONELLI Nicole, GALLOUIN François
Éditeur    Lavoisier, 2013
ISBN    2743064811, 9782743064815
Longueur    736 pages
Le régal végétal: plantes sauvages comestibles
Volume 1 de Encyclopédie des plantes comestibles de l'Europe
Volume 1 de Encyclopédie des plantes sauvages comestibles et toxiques de l'Europe, François. - Couplan
Auteur    François Couplan
Éditeur    Editions Ellebore, 2009
ISBN    2869851847, 9782869851849
Longueur    527 pages

Citations :sommaire

 

Joomla SEF URLs by Artio