camomille romaine

Camomille matricaire, camomille allemande, camomille vraie (en italien camomilla vera). Matricaria recutita. De la famille des astéracées.

Je suis une vivace dans les régions aux hivers doux et ma tige et mon feuillage disparaitront si la température descends sous -7 trop longtemps. Mon rhizome sera lui préservé et repartira au printemps. Vous m'utilisez aussi en massifs dans vos jardins d'agréments, je suis très facile à vivre et peux atteindre la belle taille de  1 mètre si je me plais. Pour me reconnaitre rien de plus simple ma tige est ronde ramifiée et donne à voir un court feuillage très découpé que l'on dit pennatisséqué, froissé le, il est odorant ! Tôt au printemps je fleuri en capitules terminales d'une multitude de fleurs simples  aux tépales ligulées. C'est bien mon coeur , très courtisé des insectes de toutes sorte qui est ma véritable fleur. je fleuri de juin à septembre.

 Cela fait très longtemps que je suis utilisée par l'humain, bonne à boire car mes principes amers sont moins présents que chez ma cousine la camomille romaine, je reste un grand classique de la pharmacopée des herboristes.

Camomille matricaire plante médicinale

Sources : Créapharma laboratoire suisse du 08/2016/

Ce que l’on trouve dans l’huile essentielle/ Matricine, flavonoïdes (y compris l’apigénine), coumarines, tanins, acide valérique, salicilates. Antiphlogistique ou anti-inflammatoire, cicatrisant, spasmolytique, antiallergique, antibactérien, antifongique, calmante, somnifère (sédatif), antiémétique, carminatif, anti-cancéreux (action de l’apigénine), tonique, amer.

Dans une étude grecque publiée en avril 2015 dans la revue spécialisée European Journal of Public Health, la consommation régulière de tisane de camomille était corrélée à une diminution du risque de cancer de la thyroïde. Les chercheurs ne sont pour le moment pas capables d’affirmer clairement que la tisane de camomille présenterait un effet dans la prévention du cancer de la thyroïde, mais ont pu en tout cas observer une corrélation. Autrement dit, les personnes consommant de la tisane de camomille sur une longue période présentaient un risque plus bas de souffrir de cette forme de cancer.
La camomille, associée au régime méditerranéen, pourrait être à l’origine de cette diminution du risque de cancer. Selon cette étude, la consommation de la tisane de sauge menait aussi à une diminution du risque de cancer, mais pas autant que la tisane de camomille. En Grèce, environ 1,6 personne sur 100’000 habitants est diagnostiquée d’un cancer de la thyroïde chaque année, contre 13,2 personnes aux Etats-Unis et 5,2 personnes en Europe pour 100’000 habitants. Les flavonoïdes, qu’on retrouve dans la tisane de camomille, pourraient être à l’origine de cet effet protecteur contre le cancer.

 Aromatiques

roses et banc 009

Joomla SEF URLs by Artio