Tisaneskos-bandeau5bouton fb1

feuilles fleurs et petit insecte sur marube blancplantes medicinale soins poumons

Marrube blanc, marrube commun, Marrubium vulgare. Lamiacées. De loin je vous fais penser à la menthe ou au lamier blanc , c'est mon odeur de thym qui vous remettra dans le droit chemin. Ma tige quadrangulaire et mon feuillage vivace courent joyeusement sur les bords des chemins secs, courageuse je peux atteindre 0.40 cm, et c'est mon feuillage, doux épais et veiné que vous prendrez entre vos doigts pour en extraire un jus au gout de thym. Au printemps mes fleurs blanches rient, toutes en gueules ouvertes. Un  petit coin de jardin et je vous ferais du bien.

Utilisations thérapeutiques du marrube blanc. Depuis l'antiquité mes vertus apaisantes essentiellement contre la toux font des merveilles, déjà Pline et Castor au 1er siècle m'associaient à leurs baumes et tisanes. Ce sont mes sommités florales que vous utilisez ou mon suc frais. je suis un antispasmodique, analgésique et anti-inflammatoire. Ces propriétés, en plus de contribuer au soulagement des troubles digestifs, explique son usage traditionnel contre les problèmes respiratoires.

Mise en garde. On recommande généralement aux femmes enceintes d'éviter le marrube parce que, selon la Commission E, la plante stimulerait l'utérus et pourrait avoir une action abortive.

Infusion. Infuser 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml à 250 ml d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Boire une tasse, trois fois par jour.

Jus (suc de la plante fraîche). Prendre 1 c. à soupe à 2 c. à soupe, trois fois par jour

Extrait fluide1/1. Prendre 1,5 ml, trois fois par jour.

Le dosage reste très subjectif et dépend de la tolérance individuelle du sujet.

retour-accueilretour-pm

 

 

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio