pivoine officinale 2pivoine officinale fleur
 

Pivoine, pivoine herbacée, pivoine commune. Paeonia officinalis. Paeoniacées.

Je suis la plus belle des fleurs ! Ne me nome t'on pas "la reine des roses"? Regardez moi et vous saurez pourquoi.

Histoire de la pivoine officinale :

J'ai tout d'abord poussé en Europe central et méridionale de l'Océan atlantique à l'Oural, petite sauvageonne pas plus haute que trois pommes, de mes 0.30 cm j'ai défrayé la chronique des chaumières. Je me suis donc retrouvé dans les jardins, dans les parcs des châteaux, dans les tisanes médicinales, dans les besaces des voyageurs naturalistes et me voilà dans vos massifs contemporains. DIOSCORID médecin et botaniste grec m'utilisait déjà comme une panacée, il faisait bien la distinction  entre une pivoine mâle (mascula) et la pivoine femelle (officinalis), c'est bien cette seconde que vous utiliserez pour vos préparartions médicinales.

Description de la pivoine officinale :

Petit arbuste dense, je vous donne à voir un feuillage exceptionnellement fournit, des floraisons qui se déclinent de simples à doubles, et qui auront la particularité de devenir plus dense avec l'age.

 - Stature :

 Je porte plutôt bas mes rameaux et mon dense feuillage en couronne arrondie et au bel équilbre arbustif.

 - Longévité :

 Je suis capable, quand je suis bien installée, de vivre plusieurs dizaines d'années. Environ 40 ans.

 - Branches et feuilles :

feuilles de pivoine officinale

Quelques tiges dréssées portent mon feuillage géophyte  à l'élégante forme triséquée, mon aspect sera donc arbustif et plutot fournis et mon équilibre sera parfait, aussi large que haut.  La couleur de mes feuilles suffit a me donner de l'allure, vert sombre à maturité. Mes tiges épaisses et mon feuillage disparaissent en hiver, soyez sans crainte je suis  perenne, je rentre ainsi dans une période végétative de protection.

 - Racines :

Mon système racinaire est fait de radicelles efficaces qui captent  à la surface du sous sol l'eau et les nuritments necessaire à ma survie. Si ce système racinaire est  traçant et superficiel, il n'en reste pas moins que je déteste être déplacé.

 - Fleurs et fruits de la pivoine officinale :

Viendront ensuite mes fleurs si convoitées  des insectes butineurs, je suis une plante meliffère des inflorescences, simples ou doubles pour mes 3 espèces, pivoine Officinalis, pivoine officinalis Mascula, pivoine officinalis Clusii, offrent au printemps (mai, juin) un  spectacle rafiné aux pistils bien marqués, rose, rouge des fleurs simples, semies doubles ou très doubles. En inflorescences unique en cyme terminale.

Plantation, culture de la pivoine officinale:sommaire

Contrairement à ma cousine la pivoine arbustive ( paeonia suffruticosa), je disparais totalement de votre vue en hiver et donne à voir ma végétation tôt au printemps. Ce système végétatif à pour avantage de me voir pousser d'années en années plus denses, plus beau et plus fleuris. 

 - Nature du sol et exposition :

Habituellement je pousse en terrain sec et aux climats chauds si vous dérogez à cette règle soyez cléments et plantez moi proche d'un mur et abrité des vents dominants ainsi mes fleurs garderont plus longtemps leur office, partageront avec la faune environnante ce précieux nectar, mon pollen...

 - Taille :

Je resterais toujours un arbuste de petite taille, mais si fournit que je vous ferais oublier ce petit défaut, à maturité j'atteindrais la taille de 0.30 /1.20 mètre de haut.

 - Entretien :

Je vous recommande de couper mes fleurs quand elles sont fanées, de mettre à mon pied du compost bien décomposé en fin d'été.

 - Arrosage : 

J'apprécie des arrosage réguliers la première année de ma plantation, ensuite , je souhaite qu'ils soient parcimonieux pour garder un sol frais mais non détrempé car , là, je développe des maladies cryptogamiques très difficiles à traiter.

 - Multiplication de la pivoine officinale:

racines de pivoine officinaleJe me multiplie très bien quand j'ai 4/5 ans par la division de mes racines. A l'automne ou tout de suite après ma floraison en été déterrez ma racine que vous trancherez en plusieurs parties, plantez la soit dans un grand pot pour me protéger de l'hiver s' il est trop rigoureux ou directement en pleine terre  et dans ce cas protégez moi  par un pailli généreux. Vous pouvez aussi récolter mes graines et  après stratification qui est un passage soit à l'eau 48 h minimum ou au froid congélateur pendant une semaine, afin de rendre mon tégumen  plus fin et ainsi permettre la germination. Plantez dans un pot avec en proportions égales / mi terreau-mi sable (pour un drainage correct). Et soyez patient.

 - Maladies :

Virus de la chlorose de la pivoine dite mosaique : Ces taches jaunes ou anneaux chlorotiques sur les feuilles.
Mildiou (phytophthora cactorum) : Chancres sur les tiges et noircissement des pousses.
pourriture blanche (scerotinia sclerotiorum) : Pourriture de la base des tiges, avec feutrage blanc sur lequel apparaissent des sclérotes noirs.
Pourriture grise (botrytis paeoniea) fréquent sur les feuilles : taches rougeâtres puis brunes, se desséchant progressivement ; par temps humide, développement d'une poussière grise sur les taches.
Rouille (cronartium flaccidum) fréquent sur les feuilles : petites taches desséchées grisâtres, avec crispation du limbe, présence de pustules puis de comicules rougeâtres minuscules sur les plages desséchées.
Verticilliose (verticillium albo-atrum) : flétrissement brutal des plantes souvent en périodes chaudes.

Utilisation de la pivoine officinale:sommaire

J'ai très longtemps été cultivée pour mes vertus médicinale. Ces grands champs de culture ont été developpés dans toute l' EUROPE.

 - Propriétés médicinales de la pivoine officinale :

De la Grèce antique (premièere études cliniques) au moyen age, dans les jardins des simples vous utilisez ma racine qui est un puissant  narcotique et anti-spasmodique. Ce sont bien sur mes alcaloïdes aux  propriétés sédatives et le paenol antispasmodique et anti-inflammatoire. Au temps de Théophraste et Paracelse ont attribuait des vertus  médicinales dans le traitement de l'epilepsie, des vertiges, ou encore contre les frayeurs nocturnes des enfants( Ettmuler). Plus tardivement ses feuilles et ses racines cuitent sous la cendres ont donné d'excellents resutats sur les tumeurs glanduleuses...Ses semences provoquent des vomissements et  sont purgatives comme sa racines d'ailleurs.

 - En cuisine :

0

 - Les dérivés :

0

Espèces et variétés de pivoines officinales:sommaire

Pivoine officinale "clusii".

Pivoine officinalis "mascula" mâle.

Pivoine officinale "lactiflora" pivoine de CHINE.

D'autres articles en relation :sommaire

Les bienfaits des plantes médicinales

Les fleurs par couleur

Les fleurs de couleur rouge

Photos :sommaire

pivoine officinalegraines pivoine officinale

Références et bibliographies sur la pivoine officinale :sommaire

Histoire des plantes vénéneuses et suspectes de la France
Volume 1 de Bulliard's Herbier de la France
Auteur    Pierre Bulliard
Édition    2
Éditeur    Dugour, 1798
Original provenant de    Bibliotheque cant. et univ. Lausanne
Numérisé    3 juin 2008
Longueur    398 pages
Botanique et horticulture dans les jardins du Québec, Volume 2
Auteur    Rock Giguère (dir.)
Éditeur    Éditions MultiMondes, 2003
ISBN    2895440379, 9782895440376
Longueur    174 pages
Phytothérapie en odontologie - Editions CdP
Auteurs    Florine Boukhobza, Paul Goetz
Éditeur    Initiatives Santé, 2014
ISBN    2843612446, 9782843612442
Longueur    226 pages 

Citations :sommaire

  0

 

bouton retour 

Herbal-Medicine

Plantes et maladies

cerveau

Cerveau


Joomla SEF URLs by Artio