D’origine française, de la petite ville de Marans, dans la Charente-Maritime, la poule Marans est le résultat de croisements de poules locales et de coqs de combat importés par des navires anglais durant le XIIe siècle. Découvrez ici, tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’élevage de la race Marans.

Présentation de la poule de Marans

Encore appelée poule aux œufs d’or, la poule Marans est une poule semi-lourde qui pèse généralement environ 2,8 kg, contre environ 3,8 kg pour le coq. Si la couleur du plumage la plus courante chez cette race de poule est le noir cuivré, on retrouve d’autres variantes telles que le blanc, l’argent, l’or, ou le rouge saumon.

Sa crête est de taille moyenne et sa tête est très forte, tout comme le bec légèrement plié. Son corps est fort, allongé avec des omoplates très hautes et étendu. Les ailes quant à elles sont assez courtes et serrées contre le corps. La poule Marans est une excellente pondeuse. Les femelles élèvent facilement leurs poussins, qui grandissent très vite.

Les conditions d’élevage et les soins à apporter à la poule de Marans

Les poules Marans ont besoin de bonnes conditions de vie pour être productives. Procurez-leur un poulailler propre et bien conçu. La poule Marans n’est pas une poule adaptée à l’élevage intensif. La taille de votre poulailler doit être définie en fonction du nombre de poules. Il doit être étanche et placé à un endroit qui offre une bonne ventilation.

La litière de votre poulailler doit toujours être bien propre. Les Marans comme les autres races de poules ont besoin de vivre dans un espace sain. Le poulailler doit aussi disposer de nids et de perchoirs et offrir une cour où les poules pourront sortir et se promener, tout en profitant du soleil. En effet, cette race de poule a besoin de 14 heures de lumière pour pouvoir pondre.

Quels soins apporter aux poules Marans

Elever une poule dans votre jardin permet de maintenir le jardin vivant. Pour que les poules Marans soient en bonne santé et pondent des œufs de qualité, il faut :

  • garder le poulailler propre en le nettoyant une fois par semaine ou toutes les deux semaines,
  • administrer librement du poivre dans les mangeoires afin de faciliter la digestion et empêcher l’apparition de parasites et de certains, problèmes respiratoires et sanguins. Vous pouvez aussi utiliser l’ail comme un diurétique, antiparasitaire et comme un stimulant circulatoire. Il permet d’éliminer le ténia. Vous pouvez placer des morceaux dans les mangeoires ou dans l’auge.
  • Vermifuger la Marans au moins une fois par an, préférablement au printemps.
  • Utiliser l’Aloe vera pour lutter contre les maladies infectieuses de la poule telles que la variole et pour aider à la cicatrisation des plaies. Il vous sera utile de planter ces plantes dans votre jardin. 

Quel est le cycle de reproduction des poules Marans ?

Le cycle de reproduction de cette race commence au printemps et se prolonge jusqu’en été pour que les poussins naissent sous la chaleur estivale. À partir d’environ 6 mois, la poule commencera à pondre des œufs. La présence d’un coq rend les poules plus fertiles et enclines à faire éclore leurs œufs. Lorsque la poule atteint l’âge de deux ans, la phase de reproduction commence à diminuer progressivement.

Les poules Marans pondent des œufs pendant 8 ou 10 jours d’affilée. En moyenne, elle atteint les 200 œufs par an, et chaque œuf pèse environ 75 à 80 grammes. Elles pondent des œufs extra roux. L’un de ces œufs devient un embryon que la poule incube jusqu’à la naissance du poussin, qui prend environ 21 jours.