La diversité floristique des écosystèmes est l’une des richesses majeures de la planète. Si aujourd’hui, les espèces végétales sont préservées dans des lieux qui s’assimilent à des sanctuaires écologiques, il est possible de favoriser la perpétuation de ces espèces par des initiatives personnelles. Nous vous présentons dans cet article, le Punica granatum à travers son mode de plantation, son entretien et sa récolte.

Le Punica granatum, une espèce exceptionnelle

Le grenadier (Punica granatum) est un arbuste appartenant à la famille des Lythracées et dont la hauteur est d’environ 6 m. Avec une expérience de vie allant jusqu’à 200 ans, cet arbre est très apprécié non seulement pour ses fruits au goût exquis, mais aussi pour son côté décoratif. Ses fleurs de couleur rouge-orangé laisseront place aux fruits appelés grenades.

Cependant, il faut retenir que seules les 1/3 de ses fleurs pourront produire de fruits, car les 2/3 restants sont des mâles.

Vantée pour ses vertus thérapeutiques, la grenade est un véritable antioxydant. Au besoin, vous pouvez vous en procurer sur https://www.negoplantes.com/ vous y trouvez aussi une gamme variée de végétaux.

Plantation du grenadier

Toutes les saisons ne sont pas propices pour planter le grenadier. Seul le printemps est la saison idéale pour le mettre en terre. Voici quelques étapes pour réussir sa plantation :

  • Creusez un trou suffisamment large et profond pour que les racines puissent s’y introduire ;
  • Pour faciliter la reprise et l’écoulement de l’eau, mettez-y du terreau et du sable ;
  • Désagréger avec soin la motte pour rendre un peu plus libre le système racinaire ;
  • Introduisez ensuite le grenadier dans la fosse ;
  • Refermez la fosse tout en prenant soin de rendre compacte la terre ;
  • Enfin, vous devez arroser suffisamment.

Par ailleurs, vous pouvez planter le grenadier en pot. Il suffit de trouver un conteneur bien large comportant des fosses pour le drainage. Mettez-y une couche de bille d’argile avant de remplir le pot d’un mélange de terreau et de sable. Vous pouvez ainsi planter le grenadier et l’arroser abondamment.

Mode d’entretien du grenadier

Une fois le grenadier planté, son entretien n’est pas contraignant. Il faudra simplement veiller sur l’arrosage au risque de voir votre jeune plante devenir grêle et jaune. Pour les grenadiers en pot, vous devez planifier un rempotage tous les 4 à 5 ans.

De plus, pensez à faire un surfaçage en mettant par moments un peu de terreau au pied du grenadier. De plus, même si le grenadier a un aspect rustique, cet arbuste a une vigueur inébranlable. Il est particulièrement résistant aux attaques des parasites, et des ravageurs.

Récolte et conservation

Au mois d’octobre (mois de récolte), la peau de la grenade passe au jaune orangé et commence à se fendre. Toutefois, il est recommandé de commencer la récolte avant qu’elle n’arrive à ce stade. Après la récolte, vous pouvez aussi les conserver pour un usage ultérieur dans vos recettes culinaires.

À une température ambiante, leur conservation peut durer au moins 2 semaines. Toutefois, elles peuvent rester jusqu’à un mois au réfrigérateur dans un bac à légumes. Leur conservation peut également aller jusqu’à 4 mois à une température de 5 o C. cependant, retenez que les grenades ne peuvent être conservées dans un récipient ou dans un congélateur. 

Il est également important de savoir que la grenade produit de l’éthylène, un hydrocarbure susceptible d’accélérer la maturation des fruits à proximité.