La flore est large et pleinement diversifiée : fleurs, plantes et arbres, on en compte d’innombrables espèces de par le monde. Parmi les arbres favoris dans le nord de l’Europe se trouve l’Épicéa commun. Pourquoi ce succès ? Comment réussir sa culture et son entretien ? On dévoile son secret dans la suite.

Présentation de l’Épicéa commun

L’Épicéa commun, Norway spruce ou Picea abies est un conifère à croissance rapide de la famille des Pinacées et du genre Picea (du latin pix qui signifie poix). Encore appelé Sapinette, Épinette de Norvège ou faux sapin, il s’agit d’un arbre répandu dans l’hémisphère nord, surtout dans les régions montagneuses tempérées et les zones boréales. De couleur vert foncé dû à ses feuilles en aiguilles raides, l’arbre mesure jusqu’à 50 m de haut et 10 m de large. Des fleurs femelles rougeâtres poussent dans sa partie supérieure de l’arbre tandis que des fleurs mâles violacées puis jaunes apparaissent dans le bas de l’arbre. Les fruits de l’Épicéa commun sont des cônes cylindriques brunâtres à maturité. L’arbre a une durée de vie allant jusqu’à 500 ans lorsqu’il est planté en montagne. Notez qu’il est sensible aux attaques de champignons (Ungulina annosa), de chenilles de la nonne (Lymantria monacha) et de pucerons verts (Elatobium abietinum).

Quelle est l’utilité de l’arbre ?

L’Épicéa commun est un arbre imposant et odorant. Décoratif, l’arbre s’utilise comme arbre d’ornement à Noël ou peut servir de haie. Son feuillage aromatique renferme une huile essentielle très prisée pour ses puissantes propriétés énergétiques et anti-infectieuses. Son bois est très apprécié pour ses différentes qualités, en reboisement, menuiserie et papeterie. Aussi, ses propriétés balsamiques, expectorantes et sédatives font de lui un véritable trésor.

Réussir la culture de l’Épicéa commun

La réussite d’une culture passe par la bonne maitrise de certains aspects tels que :

  • le type de sol recommandé ;
  • la période de plantation adéquate ;
  • la procédure de culture requise ;
  • les techniques d’entretien avantageuses ;
  • l’élagage (vous pouvez obtenir des informations de devis sur www.elagage.net/devis).

Sur quel sol planter ?

L’Épicéa commun aime les sols riches en humus, profonds, frais et acides. Il apprécie le soleil, mais ne supporte pas un excès de chaleur : le climat d’altitude lui sied donc particulièrement bien. Prenez alors tous ces paramètres en compte et lorsque vous aurez trouvé l’emplacement adéquat, considérez la taille adulte de votre épicéa afin de choisir un espace conséquent pour bien l’accueillir à terme.

Quand planter l’Épicéa commun ?

Les semis se font en terrine sous châssis froid au printemps. La plantation s’effectue en automne, dans un emplacement à l’abri du vent, avec une bonne exposition au soleil ou dans un endroit mi-ombragé.

Procédure de culture

Suivez les instructions suivantes pour planter un Épicéa commun en pleine terre :

  • Creusez un trou de 60 cm de diamètre et 60 cm de profondeur ;
  • Faites un apport d’engrais organique au fond du trou. Dans le cas d’un sol lourd, faites un rajout de sable pour l’alléger ;
  • Trempez bien la motte et le conteneur puis dépotez l’Épicéa délicatement ;
  • Installez la motte dans le trou, remblayez puis tassez ;
  • Arrosez abondamment, même si le temps est pluvieux ;
  • Mettez en place un tuteur dans le cas d’un jeune plant de plus de 50 centimètres. Liez alors la plante et le tuteur avec une ou plusieurs attaches.

Quelques conseils d’entretien

L’entretien de l’Épicéa commun n’est pas très compliqué. Arrosez-le suffisamment les premières années. Paillez-le pour conserver la fraicheur au sol, amendez le sol avec du compost chaque printemps pendant les premières années. Désherbez régulièrement au niveau de ses pieds et élaguez-le au besoin. Pour les jeunes pousses d’épicéa, faites-leur une taille de formation pour diriger leur développement et leur octroyer une belle forme. Et si la taille le permet, traitez la rouille avec de la bouillie bordelaise. Vous obtiendrez ainsi un Épicéa commun épanoui.

L’élagage de votre Épicéa commun

Pensez à élaguer votre arbre lorsque vous remarquez une croissance discontinue de ses branches, ou si vous préférez leur donner un aspect particulier. Dans la plupart des cas, vous connaitrez expressément les moments où il va falloir passer à l’action. À moins d’être doué à le faire, faites recours à un agent spécialisé qui saura satisfaire vos besoins sans difficulté et sans endommager le plant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here