La tronçonneuse est une machine-outil servant à couper le bois, constituée de deux ensembles différents : le système de coupe et le moteur. Cet outil est utilisé dans de nombreux secteurs d’activité. Il en existe plusieurs catégories. Comme tous les outils thermiques ou électriques, une panne est toujours possible. Pourquoi choisir de réparer sa machine au lieu d’en racheter une nouvelle ? Existe-t-il des pièces détachées pour réparer sa tronçonneuse, et est-ce une solution intéressante ?

Pourquoi réparer sa tronçonneuse plutôt que de la changer ?

Sauf en cas de dommage irréversible qui rendrait votre outil hors d’usage, nous recommandons de privilégier la réparation. Cette solution présente un avantage économique non négligeable par rapport à l’achat, d’autant qu’il est très facile de se procurer des pièces détachées auprès de fournisseurs en ligne.

La tronçonneuse, un outil utilisé dans de nombreux secteurs d’activité

Les tronçonneuses manuelles sont utilisées dans diverses professions. Selon le secteur d’activité, un type précis de machine est sollicité. On distingue par exemple les tronçonneuses thermiques, électriques et celles sur batterie. Elles peuvent être portables ou fixes. Pour toute réparation, quel que soit le type d’outil, le site https://www.190cc.fr/fr/ dispose de toutes les pièces détachées qu’il vous faut à bon prix.

La tronçonneuse est un outil très prisé autant par les professionnels que les bricoleurs amateurs. Facile d’utilisation, cet accessoire nécessite des équipements de protection individuelle adéquats et d’être manipulé avec prudence. L’outil sert par exemple pour des opérations de coupe de bois sur un chantier lorsqu’il est impossible d’y amener les grosses machines. On s’en sert également en agriculture, où il permet de couper des piquets, de débiter du bois voire d’élaguer les arbres ou arbustes présents sur l’exploitation.

Les pompiers et secouristes sont parfois amenés à utiliser des tronçonneuses. Elle peut être utilisée pour dégager un passage ou sortir des sinistrés des décombres ou encore pour abattre des arbres afin de limiter la propagation des incendies de forêt. Il s’agit de l’outil de base des ouvriers forestiers pour entretenir les espaces boisés. Les agents sylvicoles ont recours à la tronçonneuse manuelle pour élaguer, couper ou débiter certains arbres afin d’optimiser la croissance du reste des végétaux.

Contrairement aux apparences, les particuliers sont les plus grands utilisateurs de tronçonneuses. La coupe de bois de chauffage en est la première cause. Elle peut également servir à mettre en pièce un arbre qui est tombé près de chez vous après un orage.

Il existe deux types de tronçonneuses :

  • celles à chaînes de scie particulièrement adaptées pour le bois vert ou les petits arbres,
  • celles à disque, portables ou fixes. Ces dernières sont capables de couper plusieurs matières comme le bois, le PCV, le verre et même des métaux. C’est ce qui explique qu’elles se retrouvent chez les soudeurs, les vitriers et autres fabricants d’accessoires domestiques.

tronçonneuse

La réparation est plus économique

Une panne suppose un dysfonctionnement au niveau de l’un des composants de la machine. Racheter du matériel neuf signifie que vous renoncez aux autres pièces encore en état. Ce serait comme acheter de nouveaux habits seulement parce que vos vêtements sont sales.

Une réparation permet de remettre à neuf l’outil sans engager de grosses dépenses. Il faut pour cela localiser l’élément défaillant et le remplacer ou le remettre en état. Cela permet d’économiser tout en conservant la tronçonneuse à laquelle vous êtes habitué sans avoir à changer de modèle.

Quelles sont les pannes les plus courantes d’une tronçonneuse et comment les réparer ?

Les pannes les plus courantes sont celles qui affectent le moteur ou le système de coupe. Les tronçonneuses manuelles utilisent généralement deux types de moteurs que sont les moteurs thermiques et les électriques. Les pannes diffèrent selon le type de motorisation.

Pannes et procédure de réparation du moteur thermique

Un moteur thermique qui ne démarre pas ou ne tourne pas a souvent pour cause un problème de carburation ou une panne d’allumage. Un moteur qui tousse, mais ne démarre pas est un classique. Ceci est le signe que l’allumage fonctionne mais que la chambre de combustion reçoit de l’air et de l’essence. La cause peut être :

  • l’allumage, vérifiez alors l’état des électrodes de la bougie (nettoyez-la, testez-la ou remplacez-la),
  • la carburation, il faut alors contrôler l’état des filtres à air, à essence et du carburant. Ceux-ci sont à nettoyer ou remplacer selon leur état.

Il peut arriver que le moteur démarre, mais n’arrive pas à fonctionner à plein régime. Dans ce cas, vous pouvez régler le carburateur si vous détenez des compétences en mécanique. Sinon, prévoyez une prise d’air à installer dans un joint du carburateur et rendez-vous chez un professionnel.

Si par contre le moteur ne tousse même pas au démarrage, il s’agit d’un problème complet d’alimentation. Il est également possible que le réservoir soit à sec. Vérifiez donc cet aspect en premier. Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers l’allumage pour voir si le fil rouge menant à la bougie est en place. Assurez-vous que le contact est sur la position de démarrage. Pour ce qui est de la carburation, voyez si la pompe de la machine n’est pas percée ou le carburant n’est pas trop vieux.

Pannes et procédure de réparation du moteur électrique

En cas de problème sur un moteur de tronçonneuse électrique, vérifiez d’abord l’alimentation. Les dysfonctionnements peuvent provenir des disjoncteurs, s’ils ne sont pas sécurisés. Ceci peut être aussi dû aux rallonges ou prises qui ne sont pas alimentées.

Pour une tronçonneuse à batterie, les problèmes interviennent généralement lorsque la batterie est en fin de vie ou mal chargée. Dans le premier cas, changer de batterie est la meilleure option. Pour les problèmes de charge, utilisez une lampe témoin pour vous assurer chaque fois que la charge est complète.

panne de tronçonneuse

Les problèmes affectant le système de coupe

Les pannes du système de coupe ont des causes récurrentes qui varient selon le type de machine. Dans tous les cas, elles ne sont pas irréversibles !

Dans le cas des tronçonneuses à disque, les dysfonctionnements proviennent généralement d’un mauvais choix de disque ou d’un serrage mal fait. Il peut également s’agir d’un positionnement anormal du disque sur la surface de coupe. Pour éviter ces problèmes, il faut bien choisir le disque selon le matériau (métal, bois, etc.) à couper. Le diamètre des disques à acheter doit être adapté à la capacité de la machine utilisée. Par ailleurs, pour une meilleure efficacité de coupe et pour prévenir les accidents, nous vous recommandons de bien fixer le disque sur l’outil.

Concernant les tronçonneuses de scie à chaîne, les pannes sont similaires. Les problèmes de coupe sont issus d’un montage inapproprié de la chaîne, ou d’un mauvais état du guidage. Lorsque la chaîne n’est pas assez tendue ou que le graissage n’a pas été bien fait, cela entraîne une mauvaise coupe. Ces problèmes peuvent être évités en choisissant minutieusement la chaîne et le montage. En ce qui concerne le mécanisme de guidage, changez-le quand il est endommagé et veillez au bon graissage de votre outil.

Quel que soit le type de tronçonneuse manuelle utilisé, vous n’êtes pas à l’abri de rencontrer des dysfonctionnements. Des techniques de prévention existent, comme consacrer du temps à un entretien régulier de son outil. Et surtout, en choisissant les bonnes pièces vous pourrez faire des économies et rallonger la durée de vie de votre machine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here